Mali : Clôture des états généraux de la jeunesse

La jeunesse du Mali a clairement affiché vendredi 22 décembre 2023, son engagement à accompagner les autorités de la transition dans le processus de refondation en cours. C’était lors de la cérémonie de remise des conclusions des états généraux au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta au Centre international de conférences de Bamako (CICB).

Par

Publié samedi 23 décembre 2023 à 18:16
Mali : Clôture des états généraux de la jeunesse

Ce document remis par le ministre en charge de la Jeunesse, Ibrahim Abdoul Kassim Fomba servira de feuille de route pour les actions prochaines en faveur de la jeunesse de notre pays. Il propose 256 recommandations portant sur l’organisation d’un cadre de rencontre annuelle entre la jeunesse et le chef de l’État, la digitalisation du processus de dépôt des dossiers au concours et recrutement de l’Etat et des collectivités territoriales et dans les Forces armées maliennes, l’adoption d’une loi fixant un quota de 30 à 40% pour la jeunesse pour les postes nominatifs et électifs.


 Les jeunes ont également proposé d’être une force de soutien face aux défis et enjeux du pays en se mobilisant en cas de nécessité pour défendre la patrie. La jeunesse a décidé de s’engager à soutenir résolument les forces armées maliennes à travers les activités sportives, citoyennes et culturelles. Elle a demandé le renforcement des stratégies existantes en vue de la Promotion de l’emploi et de l’auto-emploi des jeunes.


Ces états généraux ont enregistré la participation du District de Bamako, de 600 communes, de 19 régions, de 31 pays et sur une plate-forme en ligne. Ils ont abordé les thématiques liées à la jeunesse, gouvernance, réformes politiques et institutionnelles ; jeunesse, sécurité, paix, réconciliation et cohésion ; jeunesse, emploi, croissance économique et développement durable ; jeunesse, capital humain, genre et inclusion sociale ainsi que jeunesse, sport, l’art et culture et jeunesse, vie associative et participation publique. 




Le président de la Transition s’est engagé à mettre en œuvre cette feuille de route pour la réussite de la jeunesse malienne. Le colonel Assimi Goïta a souligné le taux de représentativité importante de la jeunesse s’élevant à plus de 70% de la population qui, selon lui, souligne l’importance de la rendre en compte dans l’élaboration de toute politique de développement de notre pays. Les préoccupations discutées lors des états généraux de 1993, a justifié le colonel Assimi Goïta, nécessitent d’être mises à jour en tenant compte des évolutions socio-économiques et des nouveaux défis. 


Il a fait savoir que les réformes politiques et institutionnelles en cours dans notre pays reflètent leur volonté de responsabiliser la jeunesse face aux défis et aux maux qui affligent la nation. Selon le chef de l’exécutif, « Nous devons garantir accroitre la participation des jeunes dans le processus politique et la gestion des affaires publiques. Cela implique la gratuité de l’accès à l’éducation pour tous, la promotion de l’employabilité, le soutien à l’entreprenariat, la gestion des mouvements migratoires et la création d’opportunités d’accès aux arts, la culture aux sports ». Le président de la Transition a salué la participation active des jeunes à cet exercice. « Ensemble, nous bâtirons un Mali nouveau, fort, souverain et prospère ».


La cérémonie a été marquée par la présentation de l’hymne de la jeunesse retenu parmi 179 propositions. Il s’agit du chant de Mathieu Dembélé, un ressortissant de Yangasso, dans la Région de San. Le lauréat a reçu la somme d’un million de Fcfa.

Mohamed DIAWARA

Lire aussi : #Mali : Service militaire obligatoire : La 5è cohorte mise en route

Ces 850 recrues sont des élèves fonctionnaires de l’École nationale d’administration (Ena), des enseignants des collectivités territoriales, des auditeurs de justice, mais aussi des greffiers en chef et du reliquat de la 4è cohorte.

Lire aussi : #Mali : Un bus de transport attaqué par des bandits armés

Un bus d'une compagnie de la place (transport en commun), transportant les employés de B2 gold Fekola, a été attaqué ce jeudi aux environs de 16 heures vers Néguéla dans les parages de la forêt Baoulé (Cercle de Kati) par des bandits armés..

Lire aussi : #Mali : Interventions chirurgicales : Les programmes peu impactés par le délestage

Si dans les structures hospitalières les programmes opératoires sont plus ou moins respectés, ce n’est pas souvent le cas dans d’autres établissements, où les malades attendent depuis plus de deux semaines pour une prise en charge chirurgicale.

Lire aussi : #Mali : Magasin «Supermart» : Des articles américains à gogo

Dans notre pays, il y a un regain d’intérêt pour les produits de qualité. Présentement, la marque américaine a le vent en poupe.

Lire aussi : #États-Unis : Un accident d'hélicoptère fait cinq morts en Californie

Cinq Marines américains sont morts cette semaine lors d'un vol d'entraînement en route du Nevada vers la Californie. L'information a été donnée jeudi dernier par le secrétaire à la Défense des États-Unis, Lloyd J. Austin III, à travers la page X du département..

Lire aussi : #Mali : Remariage après le veuvage : Le lévirat, une pratique désuète ?

La mauvaise conduite de certaines veuves, les contraintes économiques et la mésentente entre les frères tendent à faire disparaître cette pratique séculaire.

Les articles de l'auteur

#Mali : Service militaire obligatoire : La 5è cohorte mise en route

Ces 850 recrues sont des élèves fonctionnaires de l’École nationale d’administration (Ena), des enseignants des collectivités territoriales, des auditeurs de justice, mais aussi des greffiers en chef et du reliquat de la 4è cohorte.

Par Mohamed DIAWARA


Publié mardi 20 février 2024 à 08:15

#Mali : Un bus de transport attaqué par des bandits armés

Un bus d'une compagnie de la place (transport en commun), transportant les employés de B2 gold Fekola, a été attaqué ce jeudi aux environs de 16 heures vers Néguéla dans les parages de la forêt Baoulé (Cercle de Kati) par des bandits armés..

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 16 février 2024 à 20:07

#Mali : Interventions chirurgicales : Les programmes peu impactés par le délestage

Si dans les structures hospitalières les programmes opératoires sont plus ou moins respectés, ce n’est pas souvent le cas dans d’autres établissements, où les malades attendent depuis plus de deux semaines pour une prise en charge chirurgicale.

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 16 février 2024 à 09:36

#Mali : Magasin «Supermart» : Des articles américains à gogo

Dans notre pays, il y a un regain d’intérêt pour les produits de qualité. Présentement, la marque américaine a le vent en poupe.

Par Mohamed DIAWARA


Publié lundi 12 février 2024 à 08:25

#États-Unis : Un accident d'hélicoptère fait cinq morts en Californie

Cinq Marines américains sont morts cette semaine lors d'un vol d'entraînement en route du Nevada vers la Californie. L'information a été donnée jeudi dernier par le secrétaire à la Défense des États-Unis, Lloyd J. Austin III, à travers la page X du département..

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 09 février 2024 à 21:56

#Mali : Remariage après le veuvage : Le lévirat, une pratique désuète ?

La mauvaise conduite de certaines veuves, les contraintes économiques et la mésentente entre les frères tendent à faire disparaître cette pratique séculaire.

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 09 février 2024 à 07:57

#Mali : Genre, élections et réformes : Une feuille de route pour une meilleure implication des femmes dans la vie publique

Dans notre pays, les femmes sont sous-représentées dans les instances de décision. Dans l’administration publique, le taux de nomination des femmes n’atteint même pas globalement 20%.

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 09 février 2024 à 07:43

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner