Festival Ogobagna : Sous le signe de la résilience des communautés

Ce rendez-vous culturel est aussi un espace d’expressions, de communication orale, de formation pour les jeunes, mais aussi pour les professionnels et les enseignants-chercheurs

Par

Publié mercredi 25 janvier 2023 à 07:41
Festival Ogobagna : Sous le signe de la résilience des communautés

Ce rendez-vous culturel se propose d’ouvrir un débat sur cette question qui revêt une importance capitale pour notre société

 

 

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a présidé, lundi dernier en fin d’après-midi sur la place du Cinquantenaire, l’ouverture officielle de la 8è édition du Festival Ogobagna sous le thème : «Les cultures locales à l’épreuve de la mondialisation : les formes de résilience des communautés».

Ce rendez-vous culturel se propose d’ouvrir un débat sur cette question qui revêt une importance capitale pour notre société. Initié par l’Association Ginna Dogon, il inscrit ses activités dans le cadre du renforcement de la résilience des communautés maliennes.


À travers l’organisation du Festival Ogobagna, Ginna Dogon ambitionne d’asseoir un concept événementiel mobilisateur des communautés culturelles autour de la thématique de la contribution des cultures maliennes pour le renforcement de la résilience. C’est pourquoi la communauté invitée d’honneur de cette 8è édition est celle des Kel Tamasheq.

L’initiative met l’accent sur le rôle des communautés dans le renforcement de la résilience, de la cohésion sociale et la consolidation de la paix. Plus spécifiquement, les activités feront ressortir la place de la femme dans nos sociétés traditionnelles, conformément au thème central du Festival.

Au programme de cette 8è édition, il y aura la sortie des masques dogon appelés «Emna» (un groupe de masque du pays Dogon), apportant des messages de paix et de cohésion sociale. Emna est toujours perçue comme le moment le plus important et le plus solennel dans les événements de la culture dogon.

Il est prévu aussi la musique traditionnelle dogon, bambara, malinké, kel-tamasheq, arabe, bozo, peul, bwa, soninké, sonrhaï, mamala… Tout comme les foires-expositions des produits artisanaux du Mali et de la sous-région avec près de 200 stands, permettant une pérennisation du savoir-faire des artisans, mais aussi de leur donner une autonomisation. Des concerts géants avec des artistes nationaux modernes et internationaux se tiendront sur un grand podium sur les berges du fleuve Niger.


Un défilé de mode en tenues traditionnelles pour la mise en valeur du circuit artisanal de la cotonnade et de la teinture locale. Enfin, il y aura un tournoi de lutte traditionnelle avec des jeunes pour pérenniser la lutte comme valeur sportive et culturelle. Une course de pirogues pour réhabiliter ce sport qui suscite tellement d’engouement et renforce la cohésion sociale.

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a insisté sur la capacité de résilience de notre pays à travers sa culture. «À travers la tenue de ce festival, le peuple malien en général et le peuple dogon en particulier donnent la preuve que le Mali est une puissance culturelle mondiale résistante, résiliente et dynamique», a dit Andogoly Guindo.


Une terre d’accueil, a-t-il poursuivi, et un pays ouvert et qui ne cèdera pas face aux chantages, aux intimidations et à l’obscurantisme qui menaçaient d’oblitérer la paix, le vivre ensemble, l’unité et l’intégrité du territoire national du Mali.

Le ministre Andogoly Guindo a aussi tenu à saluer la commission d’organisation du festival pour la pertinence et l’originalité du thème de cette 8è édition. Pour lui, ce thème cadre parfaitement avec la vision du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, celle de la refondation dont le vaste chantier repose sur le socle de la culture, notre héritage commun et nos valeurs endogènes et ancestrales, ciment et ferment de notre souveraineté.

Le président de l’Association Ginna Dogon, Nouhoum Tapily, a insité sur l’apport de cette rencontre culturelle à la recherche de la paix. Il a ensuite mis l’accent sur les conférences-débats sur des thématiques d’actualité en lien avec le thème central du festival qui se veut également un espace d’expressions, de communication orale et de formation pour les jeunes, mais aussi les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Quant à Mohamed Ag Hamani, ancien Premier ministre, s’exprimant au nom de la communauté Kel Tamasheq, il a remercié ses cousins à plaisanterie, les Dogons, pour leur esprit de partage.

Youssouf DOUMBIA

Lire aussi : Ségou’Art-Festival sur le Niger : Le patrimoine et la créativité à l’honneur

Ce rendez-vous culturel, touristique et artisanal dans la Cité des Balanzans s’impose aujourd’hui comme un événement majeur dans notre pays, un moteur du développement socioéconomique, facteur de croissance, de création de richesses, d’emplois, de paix et de cohésion sociale.

Lire aussi : Mali : C’est parti pour la 19 édition de Ségou’Art Festival

Le Premier ministre Dr Choguel Kokalla Maïga a présidé jeudi dernier la cérémonie d’ouverture de la 19ème édition du Ségou’Art Festival sur le Niger placé sous le Haut parrainage du Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta..

Lire aussi : Ségou Art festival sur le Niger : Des festivaliers cherchent logeurs

À défaut de pouvoir trouver un hôtel, un appartement ou une villa à louer pour y passer leur séjour, des festivaliers se rabattent sur des connaissances qui les hébergent.

Lire aussi : Ségou Art festival sur le Niger : Le rendez-vous des artisans et créateurs

C’est un événement majeur de la sous-région ouest-africaine, un moteur de développement, mais aussi un facteur de croissance, de création de richesses et d’emplois.

Lire aussi : Lamissa Bamba dit Kadiolo Naby : Un nouvel album dans les bacs

À l’occasion de la sortie du nouvel album de Lamissa Bamba dit Kadiolo Naby, l’Association culturelle yérèdon de Kodiolo a organisé, le week-end dernier à la direction nationale de l’action culturelle (DNAC), une conférence de presse pour annoncer l’événement..

Lire aussi : Musée national et Musée des Armées : Deux patrimoines historiques

Le ministre Ibrahim Ikassa Maïga s’y est rendu le week-end dernier. Il répondait ainsi à l’appel du département en charge de la Culture qui ne cesse d’inviter nos compatriotes à visiter ces lieux pour se ressourcer.

Les articles de l'auteur

Ségou’Art-Festival sur le Niger : Le patrimoine et la créativité à l’honneur

Ce rendez-vous culturel, touristique et artisanal dans la Cité des Balanzans s’impose aujourd’hui comme un événement majeur dans notre pays, un moteur du développement socioéconomique, facteur de croissance, de création de richesses, d’emplois, de paix et de cohésion sociale.

Par Youssouf DOUMBIA


Publié lundi 06 février 2023 à 07:56

Mali : C’est parti pour la 19 édition de Ségou’Art Festival

Le Premier ministre Dr Choguel Kokalla Maïga a présidé jeudi dernier la cérémonie d’ouverture de la 19ème édition du Ségou’Art Festival sur le Niger placé sous le Haut parrainage du Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié vendredi 03 février 2023 à 11:42

Ségou Art festival sur le Niger : Des festivaliers cherchent logeurs

À défaut de pouvoir trouver un hôtel, un appartement ou une villa à louer pour y passer leur séjour, des festivaliers se rabattent sur des connaissances qui les hébergent.

Par Youssouf DOUMBIA


Publié vendredi 03 février 2023 à 08:23

Ségou Art festival sur le Niger : Le rendez-vous des artisans et créateurs

C’est un événement majeur de la sous-région ouest-africaine, un moteur de développement, mais aussi un facteur de croissance, de création de richesses et d’emplois.

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 02 février 2023 à 08:15

Lamissa Bamba dit Kadiolo Naby : Un nouvel album dans les bacs

À l’occasion de la sortie du nouvel album de Lamissa Bamba dit Kadiolo Naby, l’Association culturelle yérèdon de Kodiolo a organisé, le week-end dernier à la direction nationale de l’action culturelle (DNAC), une conférence de presse pour annoncer l’événement..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 02 février 2023 à 08:09

Musée national et Musée des Armées : Deux patrimoines historiques

Le ministre Ibrahim Ikassa Maïga s’y est rendu le week-end dernier. Il répondait ainsi à l’appel du département en charge de la Culture qui ne cesse d’inviter nos compatriotes à visiter ces lieux pour se ressourcer.

Par Youssouf DOUMBIA


Publié mardi 31 janvier 2023 à 08:25

Salon Macfrut 2023 : La participation des entreprises maliennes sollicitée

L’Agence italienne du commerce (ITA) a organisé, hier dans un hôtel de la place, un atelier de présentation de la foire Macfrut 2023 et des opportunités d’affaires que l’Italie offre aux entreprises maliennes en matière d’aviculture, de fruits et légumes..

Par Youssouf DOUMBIA


Publié jeudi 19 janvier 2023 à 08:12

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner