Aigles : Youssoufou Niakaté, deux matches pour convaincre

Le Franco-Malien découvre la sélection nationale à 31 ans et tentera de conquérir une place sur le front de l’attaque, un secteur en quête de leader et qui constitue le maillon faible de l’équipe

Par

Publié lundi 13 novembre 2023 à 07:47 , mis à jour mercredi 21 février 2024 à 21:58
Aigles : Youssoufou Niakaté, deux matches pour convaincre

Le regroupement des Aigles débute aujourd’hui pour les deux premiers matches des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Le vendredi 17 novembre, la sélection nationale lancera sa campagne contre le Tchad au stade du 26 Mars, avant de se frotter à la Centrafrique, trois jours plus tard (le lundi 20 novembre) dans la même arène de Yirimadio. Le sélectionneur national Éric Sékou Chelle a dévoilé, vendredi 10 novembre, le nom des 27 joueurs retenus pour ces deux premiers matches des éliminatoires du prochain Mondial qui se déroulera dans trois pays : les États-Unis, le Canada et le Mexique. 

Parmi les joueurs convoqués par le technicien malien, figure une nouvelle tête à savoir Youssoufou Niakaté. L’attaquant de 31 ans (né le 16 décembre 1992 en France, ndlr) évolue aux Émirats arabes unis, précisément à Baniyas SC, basé à Abou Dabi, qu’il a rejoint le 22 juillet dernier, en provenance d’Al Ittifaq FC (Arabie saoudite). Le nouvel attaquant des Aigles récolte ainsi les fruits de son bon début de saison avec son club où il a marqué 4 buts et délivré une passe décisive en 7 matches de championnat. En Arabie saoudite, où il a également évolué sous les couleurs d’Al Wehda FC, Youssoufou Niakaté a inscrit 36 buts en 95 matches de championnat.

«Cela fait un moment que je le suis. Certes, il a 30 ans, mais il a fait une grosse saison l’année dernière avec une dizaine de buts en Arabie saoudite. Cette année, aux Émirats arabes unis, il commence bien la saison. C’est un joueur qui prend la profondeur, il a un très bon jeu de tête et va très vite. C’est un joueur au même titre que les autres attaquants, qui joue dans le collectif, il va être capable de libérer des espaces pour le collectif et d’apporter d’autres solutions», a déclaré le sélectionneur national Éric Sékou Chelle, après avoir dévoilé sa liste.

Pour mémoire, Youssoufou Niakaté a débuté sa carrière à l’US Lusitanos (France), avant de rejoindre Aubervilliers en juillet 2012 où il passera deux saisons en National 2 français. Le Franco-Malien a également porté les couleurs d’Avranches (2014-2016) et évolué en Ligue 2 française avec Créteil-Lusitanos (2015-2016) qui a été relégué en division inférieure la saison suivante.

De 2017 à 2018, l’avant-centre des Aigles a joué à Boulogne en National 1, avant de quitter la France, direction la Belgique précisément à l’Union Saint-Gilloise (2018-2019). Avec ce club, il a inscrit 25 buts en 40 matches, toutes compétitions confondues. S’il confirme ces statistiques, Youssoufou Niakaté pourrait être d’un grand apport pour la sélection nationale, dont la ligne d’attaque se cherche un vrai renard des surfaces depuis plusieurs années. 

Le reste de la liste du technicien, Éric Sékou Chelle est composé des habitués de la sélection nationale, mais on note quelques absences de renom. Il s’agit des milieux de terrain Adama Traoré «Noss» (Hull City, Angleterre, forfait) et Diadié Samassékou (Hoffenheim, Allemagne) et de l’attaquant Moussa Djénépo (Standard Liège, forfait). Les autres absents sont : Mamadou Traoré (Muaither sport club, Qatar), Ibrahim Sissoko (Strasbourg, France), El Bilal Touré (Atalanta Bergame, Italie), Ibrahima Koné (Almeria, Espagne) et Sékou Koïta (RB Salzbourg, Autriche).

Au registre des retours, on peut citer le défenseur Massadio Haïdara (Lens, France), les milieux de terrain Amadou Haïdara (RB Leipzig, Allemagne) et Lassana Coulibaly (Salernitana, Italie) et les attaquants Kalifa Coulibaly (Quevilly en Ligue 2 française), Adama Traoré «Malouda», (Ferencváros, Hongrie) et Ibrahim Sissoko (Saint-Étienne, France).

Le dernier a inscrit 8 buts en 13 matches de championnat. Nommé pour le titre de joueur du mois en Ligue 2, l'attaquant de 27 ans, avait déjà été appelé en sélection mais n’a finalement pas joué. «Cela fait longtemps que nous sommes en discussions avec lui (Ibrahim Sissoko, ndlr). Il a eu cette envie de revenir.

Par la force des évènements, on a besoin de profils qui vont pouvoir nous apporter quelque chose dans les différents systèmes de jeu. Ibra est un joueur athlétique, grand, costaud et il possède cette faculté à être présent dans la surface de réparation et la capacité à demander le ballon en profondeur. Il aura la possibilité de montrer ce dont il est capable à l’occasion de ces deux premiers matches du Mondial», a encensé le sélectionneur national lors de la publication de sa liste.

Après le Tchad et la Centrafrique, le Mali affrontera le Ghana, Madagascar et les Comores lors de la phase aller des éliminatoires de la Coupe du monde. La compétition se disputera dans une formule de championnat aller-retour et seul le premier de la poule se qualifie directement pour le Mondial.

 

LES 26 JOUEURS

Gardiens de but : Ibrahim Bosso Mounkoro (TP Mazembe, RD Congo),  Ismaël Diawara (Malmo, Suède), Djigui Diarra (Young Africans, Tanzanie).

Défenseurs : Hamari Traoré (Real Sociedad, Espagne), Massadio Haïdara (Lens, France), Moussa Diarra (Toulouse, France), Mamadou Fofana (Amiens, France), Amadou Danté (Sturm Graz, Autriche), Boubacar Kiki Kouyaté (Montpellier, France), Falaye Sacko (Montpellier, France), Sikou Niakaté (Sporting Braga, Portugal).

Milieux de terrain : Mohamed Camara (AS Monaco, France), Lassana Coulibaly (Salernitana, Italie), Aliou Dieng (Al Ahly, Egypte), Kamory Doumbia (Brest, France), Yves Bissouma (Tottenham, Angleterre), Cheick Doucouré (Crystal Palace, Angleterre), Amadou Haïdara (RB Leipzig, Allemagne).

Attaquants : Adama Traoré «Malouda» (Ferencváros, Hongrie), Moussa Doumbia (Al Adalah, Arabie saoudite), Ibrahim Sissoko (Saint-Etienne, France), Nene Dorgelès (RB Salzburg, Autriche), Lassine Sinayogo (Auxerre, France), Kalifa Coulibaly (US Quevilly, France), Fousseni Diabaté (Lausanne sport club, Suisse), Youssouf Niakaté (Baniyas SC, Émirats arabes unis).

Ladi Madiheri DIABY

Lire aussi : Basket Africa league : La saison 4 placée sous le signe des innovations

La saison 4 de la Basket Africa league (BAL) donnera son coup d’envoi en mars. L’information a été donnée, vendredi 10 février, par le président de la BAL Amadou Gallo Fall, lors d’une table ronde au siège de FIBA Afrique, à Abidjan..

Lire aussi : CAN 2023 : La meilleure de toutes les Can ?

La 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations a pris fin, dimanche dernier avec le sacre du pays hôte, la Côte d’Ivoire devant le Nigeria (2-1). L’édition 2023 a été la plus prolifique de l’histoire avec 119 buts inscrits en 52 matches soit une moyenne de 2,28 buts par rencontre..

Lire aussi : Patrice Motsepe : «Quand l’afrique travaille ensemble, elle gagne»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe, a aminé une conférence de presse, vendredi 9 février à Abidjan..

Lire aussi : CAN 2023 : La Côte d’Ivoire jusqu’au bout du rêve

A domicile, les Eléphants ont remporté, hier soir leur troisième titre de champion d’Afrique, en dominant 2-1 le Nigeria après avoir été menée 1-0 au tableau d’affichage.

Lire aussi : CAN 2023 : Nigeria-Côte d’Ivoire, un duel de titans

Les deux pays ont remporté, respectivement 3 et 2 titres de champion d’Afrique mais c’est la première fois qu’ils s’affrontent à ce niveau de la compétition. La finale promet du spectacle et fait saliver la planète foot du continent.

Lire aussi : Les supporters nigérians mobilisés, mais avec la peur au ventre

La communauté nigériane de Côte d’Ivoire s’apprête à vivre la finale de la CAN 2023 entre la Côte d’Ivoire, pays hôte et le Nigeria, ce dimanche, au stade Alassane Ouattara à Abidjan..

Les articles de l'auteur

Basket Africa league : La saison 4 placée sous le signe des innovations

La saison 4 de la Basket Africa league (BAL) donnera son coup d’envoi en mars. L’information a été donnée, vendredi 10 février, par le président de la BAL Amadou Gallo Fall, lors d’une table ronde au siège de FIBA Afrique, à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié jeudi 15 février 2024 à 09:31

CAN 2023 : La meilleure de toutes les Can ?

La 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations a pris fin, dimanche dernier avec le sacre du pays hôte, la Côte d’Ivoire devant le Nigeria (2-1). L’édition 2023 a été la plus prolifique de l’histoire avec 119 buts inscrits en 52 matches soit une moyenne de 2,28 buts par rencontre..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié mercredi 14 février 2024 à 08:18

Patrice Motsepe : «Quand l’afrique travaille ensemble, elle gagne»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe, a aminé une conférence de presse, vendredi 9 février à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié lundi 12 février 2024 à 08:09

CAN 2023 : La Côte d’Ivoire jusqu’au bout du rêve

A domicile, les Eléphants ont remporté, hier soir leur troisième titre de champion d’Afrique, en dominant 2-1 le Nigeria après avoir été menée 1-0 au tableau d’affichage.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié lundi 12 février 2024 à 08:05

CAN 2023 : Nigeria-Côte d’Ivoire, un duel de titans

Les deux pays ont remporté, respectivement 3 et 2 titres de champion d’Afrique mais c’est la première fois qu’ils s’affrontent à ce niveau de la compétition. La finale promet du spectacle et fait saliver la planète foot du continent.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:29

Les supporters nigérians mobilisés, mais avec la peur au ventre

La communauté nigériane de Côte d’Ivoire s’apprête à vivre la finale de la CAN 2023 entre la Côte d’Ivoire, pays hôte et le Nigeria, ce dimanche, au stade Alassane Ouattara à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:24

Eugène Beugré Yago : «L’Angola a produit le meilleur football»

Dans cette interview, l’ancien attaquant d’Africa sport et de la sélection ivoirienne, champion d’Afrique 1992, donne son avis sur la finale de la CAN entre le Nigeria et la Côte d’Ivoire, parle des équipes surprises et se dit fier du niveau d’ensemble des sélections.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:23

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner