PBVE : Pour le renforcement de la sécurité alimentaire

C’est un projet multidimensionnel qui déroule des activités de restauration des terres dégradées avec des actions de promotion d’emplois

Par

Publié vendredi 25 novembre 2022 à 08:48
PBVE : Pour le renforcement de la sécurité alimentaire

L’ouverture des travaux a été présidée par le Commissaire à la sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali (c)

 

Le Comité national de pilotage du projet : «Initiative présidentielle de brigade verte pour l’emploi et l’environnement  (PBVE)» a tenu, hier dans un hôtel de la place, sa 3e session ordinaire sur le projet d’aménagement de 3.000 hectares dans les Régions de Kayes et Nioro du Sahel. L’ouverture des travaux a été présidée par le ministre Commissaire à la sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali. C’était en présence du directeur adjoint de l’Agence italienne pour la coopération au développement (AICS), Aldo Cera, et des membres dudit comité.

Ce projet financé par l’AICS a pour objectif de contribuer au renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations dans les zones affectées par la désertification et la dégradation des terres pour affermir leur résilience. Cela à travers la gestion durable des ressources naturelles.

Au plan financier, la situation de l’exécution budgétaire du projet se présente comme suit : au titre du crédit concessionnel, le montant décaissé et engagé s’élève à 1,1 milliard de Fcfa sur un montant alloué de 5,9 milliards de Fcfa, soit un taux de réalisation de 19%. Quant à la contrepartie malienne, le montant décaissé et engagé est de 272, 9 millions de  Fcfa sur un montant souscrit de 333,2 millions de Fcfa, soit un taux d’exécution de 82 %. Le montant global décaissé et engagé s’élève à 1,3 milliard Fcfa sur un total de 6,2 milliards, soit un taux global de décaissement de 22 %.  

Ce projet découle de la volonté constante des autorités à faire reculer le spectre de la faim et de la pauvreté, mais aussi à lutter contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans notre pays, a expliqué Redouwane Ag Mohamed Ali. Selon le ministre Commissaire à la sécurité alimentaire, le PBVE est un projet multidimensionnel qui combine des activités de restauration des terres dégradées avec des actions de promotion d’emplois décents. Ces activités sont mises en œuvre par le truchement du reboisement en vue de la création d’emplois verts à travers la promotion de la gomme arabique, a t-il dit. Redouwane Ag Mohamed Ali a déploré le fait que la mise en œuvre de ces activités a rencontré des difficultés majeures comme l’insécurité résiduelle dans la zone d’intervention du projet, la pandémie de la Covid-19, l’embargo de la Cedeao.

Cependant, il a noté que ces défis ont pu être résorbés grâce à un cadre de concertation mis en place avec la participation active de l’ensemble des parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre du projet. De son lancement officiel, le 22 mars 2021, à ce jour, la mise en œuvre des activités du projet a enregistré des avancées palpables, parmi lesquelles l’identification de deux sites pilotes dans les Régions de Kayes et Nioro; la réalisation d’un forage équipé à Kayes; la mise en place de deux coopératives au niveau des sites pilotes; l’identification des neuf sites restants de la Région de Nioro ; la création de 260 emplois temporaires avec l’aménagement des terres par l’approche Haute intensité de main ouvre (Himo) dans la réalisation des travaux du site pilote de Kayes, a-t-il fait savoir.

Quant à Aldo Cera, il a indiqué la volonté de son pays à supporter cette initiative de développement qui est une vision efficace, équitable, inclusive et durable qui répond à l’exigence économique et humain et contribuera à l’identifier des solutions adéquates et durables pour la création d’emplois.

Selon le directeur adjoint de AICS, le projet a reçu le premier décaissement en novembre 2020 et l’initiative a été officiellement lancée en mars 2021. Il a révélé que le projet s’est doté des instruments, des outils et des ressources humaines en soutien de cette démarche. Malgré les difficultés qui ont provoqué des lenteurs, plusieurs actions ont été finalisées notamment sur le site pilote de Kayes. Il a aussi souligné l’engagement tenace de la coordination du projet à assurer le respect et l’efficacité des procédures et celui des délais contractuels. Enfin, il a remercié les membres du Comité pour leur soutien et suggestions, et a requis l’implication des acteurs dans le développement économique local.

N’Famoro KEITA

Lire aussi : Port de Conakry : Le «Parking Kidal» accueille les gros porteurs maliens

Inauguré hier, ce parc de stationnement d’une capacité de 1.200 camions comprend un espace de 250 places réservé exclusivement aux véhicules du Mali.

Lire aussi : Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..

Lire aussi : Logements sociaux de N’Tabacoro : Le ministre Traoré met fin au calvaire de la population

Le ministre Lamine Seydou Traoré constate la fonctionnalité des installations dans une concession.

Lire aussi : CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Lire aussi : Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Lire aussi : Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

Dans la même rubrique

Port de Conakry : Le «Parking Kidal» accueille les gros porteurs maliens

Inauguré hier, ce parc de stationnement d’une capacité de 1.200 camions comprend un espace de 250 places réservé exclusivement aux véhicules du Mali.

Publié vendredi 18 novembre 2022 à 07:29 Rédaction Lessor

Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..

Publié jeudi 13 janvier 2022 à 08:11 Rédaction Lessor

Logements sociaux de N’Tabacoro : Le ministre Traoré met fin au calvaire de la population

Le ministre Lamine Seydou Traoré constate la fonctionnalité des installations dans une concession.

Publié jeudi 13 janvier 2022 à 07:49 Rédaction Lessor

CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Publié lundi 03 janvier 2022 à 08:22 Rédaction Lessor

Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Publié lundi 03 janvier 2022 à 08:15 Rédaction Lessor

Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

Publié vendredi 07 janvier 2022 à 07:50 Rédaction Lessor

Abdoulaye Diop : «Il n’y a plus de base légale pour la France d’opérer sur le sol Malien»

Dans une interview accordée hier soir à la télévision nationale, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a expliqué en profondeur la décision du gouvernement de mettre fin aux accords de défense avec la France et ses partenaires européens. Toutefois, il rassure que notre pays continuera à coopérer avec toutes les nations qui le souhaitent mais dans le respect mutuel.

Publié mercredi 04 mai 2022 à 07:21 Rédaction Lessor

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner