#Mali : Disparition de Dr Sall : Un homme d’action tire sa révérence

Le Dr Abdoulaye Sall, consultant indépendant, président du Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (CRI-2002) s’est éteint mardi 13 février en début de soirée à la Clinique Pasteur où il venait d’être admis suite à un malaise qu’il a eu quelques heures plus tôt.

Par

Publié jeudi 15 février 2024 à 09:25
#Mali : Disparition de Dr Sall : Un homme d’action tire sa révérence

Enseignant, docteur en économie, haut fonctionnaire, ancien ministre, Abdoulaye Sall était aussi un ami de la presse, un défenseur de la cause des légitimités traditionnelles et une figure majeure de la Société civile. Né à Kayes en 1948 où il a fait ses études primaires et secondaires, le Dr Sall laisse derrière lui deux épouses et 11 enfants éplorés. Diplômé de l’École normale secondaire de Badalabougou et de l’École normale supérieure de Bamako, Abdoulaye Sall a couronné ses études par un doctorat d’État obtenu à l’Université de Nice en Économie du Développement en juin 1984.

L’illustre disparu a exercé comme enseignant puis cadre dans l’administration comme attaché de cabinet au ministère des Sports, des Arts et de la Culture, inspecteur des Sociétés et entreprises d’État auprès du ministre d’État chargé de la Tutelle des Sociétés et Entreprises d’État. Il fut aussi Président directeur général de l’Office des produits agricoles du Mali (Opam) et inspecteur à l’Inspection des Finances du Mali. Le 6 avril 2011, il a été nommé ministre des Relations avec les Institutions dans le dernier gouvernement du président Amadou Toumani Touré. Mais beaucoup de gens connaissent, Abdoulaye Sall à travers CRI-2002 qu’il a lancé à la veille des élections de 2002.

Le diplômé de l’Université de Nice avait choisi de se battre pour une plus grande reconnaissance de la cause des légitimités traditionnelles. Il en avait fait un peu le combat de sa vie. Et il fallait écouter les chefs de quartiers et de villages lors des rencontres qu’il organisait avec eux pour s’en rendre compte. Cette plus grande reconnaissance de ces acteurs incontournables dans les villages et dans les quartiers, c’était un peu grâce à lui. Affable, empathique, courtois, d’un commerce agréable, Dr Abdoulaye Sall savait se mettre à l’écoute des autres, comprendre leur préoccupation et d’en faire une affaire personnelle. Il avait pris part à plusieurs forums et mené plusieurs missions de consultations.

Auteur de plusieurs ouvrages sur la Décentralisation au Mali, Dr Sall, comme on l’appelait familièrement, était reconnu dans le domaine. Ce n’est pas un hasard si Transparency international avait choisi CRI-2002 comme partenaire au Mali. Il a mené plusieurs missions de consultations sur ses sujets de prédilection que sont le combat pour les légitimités traditionnelles et la décentration. Entre autres, on peut citer : les Répertoires des chefs de villages/fractions/quartiers des Régions de Sikasso, Ségou, des Cercles de Mopti, Bandiagara, et du District de Bamako, le «Manuel pour l’implication des autorités traditionnelles et coutumières dans la gestion publique locale et nationale», le «Manuel de la Citoyenne : Initiative citoyenne Cri-2002 pour la participation des femmes à la vie publique et à la prise de décision».

En mars 2004, l’ancien ministre des Relations avec les Institutions a signé le «Manuel du Citoyen : Initiative citoyenne Cri-2002 au Mali d’information et de sensibilisation pour des élections régulières, libres, transparentes et justes au Mali», et le pari de la décentralisation au Mali». Grand travailleur, Abdoulaye Sall a dû interrompre une séance de travail suite à un malaise. Il comptait se reposer pour enchaîner avec un programme chargé comme à son habitude quand il fut transporté d’urgence à la clinique Pasteur. Cri 2002 venait juste de lancer son programme quinquennal 2024-2028. Malheureusement, ce sera sans son fondateur.  

Avec Abdoulaye Sall, la presse perd un ami, la Société civile une figure majeure, les autorités traditionnelles un défenseur infatigable, son quartier, un voisin exemplaire et CRI 2002 un repère. Son sens de la sociabilité était connu de tous. Dr Sall repose désormais au cimetière de Lafiabougou où il a été conduit hier par une foule composée de parents, d’amis, d’anciens collaborateurs et d’anonymes. Dr Sall avait 76 ans.

Dors en paix, Docteur.

Allaye LAM

Rédaction Lessor

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens : Démarrage des phases communales

Ces assises qui ont débuté hier se tiennent du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire national.

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens à Goundam : Démarré dans les 16 communes du cercle

Dans la Commune urbaine de Goundam, à l’instar des 15 autres communes de ce Cercle, ont débuté aujourd’hui les travaux du Dialogue inter-maliens qui se dérouleront du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire nationale..

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens : Pas sans la commune de Tenenkou

À Tenenkou, les travaux ont démarré aujourd’hui à la salle weltaré de la préfecture du cercle sous la présidence du préfet de cercle, Mamadou Dao..

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens à Tominian : Les travaux ont démarré

À l’instar des autres localités du Mali, la phase communale Dialogue inter-Maliens a débuté aujourd’hui à Tominian, à la salle de délibération de la mairie de cette Commune rurale. L’ouverture des travaux a été présidée par le préfet du cercle de Tominian, Ibrahima Koïta..

Lire aussi : Bankass : Le Dialogue inter-Maliens a démarré

La phase communale du Dialogue inter-Maliens a bien démarré dans le Cercle de Bankass, à l’instar des autres localités du Mali..

Lire aussi : Bla : Démarrage des travaux du Dialogue inter-maliens

Le 2è adjoint au préfet du Cercle de Bla, Moriba Camara, a procédé au lancement des travaux du Dialogue inter-Maliens. C’était aujourd’hui en présence du maire de la Commune rurale de Bla, Mamadou Samaké, des chefs des 19 villages de la Commune rurale de Bla, des chefs de service techniqu.

Les articles de l'auteur

Dialogue inter-Maliens : Démarrage des phases communales

Ces assises qui ont débuté hier se tiennent du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire national.

Par Rédaction Lessor


Publié dimanche 14 avril 2024 à 11:06

Dialogue inter-Maliens à Goundam : Démarré dans les 16 communes du cercle

Dans la Commune urbaine de Goundam, à l’instar des 15 autres communes de ce Cercle, ont débuté aujourd’hui les travaux du Dialogue inter-maliens qui se dérouleront du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire nationale..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:17

Dialogue inter-Maliens : Pas sans la commune de Tenenkou

À Tenenkou, les travaux ont démarré aujourd’hui à la salle weltaré de la préfecture du cercle sous la présidence du préfet de cercle, Mamadou Dao..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:15

Dialogue inter-Maliens à Tominian : Les travaux ont démarré

À l’instar des autres localités du Mali, la phase communale Dialogue inter-Maliens a débuté aujourd’hui à Tominian, à la salle de délibération de la mairie de cette Commune rurale. L’ouverture des travaux a été présidée par le préfet du cercle de Tominian, Ibrahima Koïta..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:12

Bankass : Le Dialogue inter-Maliens a démarré

La phase communale du Dialogue inter-Maliens a bien démarré dans le Cercle de Bankass, à l’instar des autres localités du Mali..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:09

Bla : Démarrage des travaux du Dialogue inter-maliens

Le 2è adjoint au préfet du Cercle de Bla, Moriba Camara, a procédé au lancement des travaux du Dialogue inter-Maliens. C’était aujourd’hui en présence du maire de la Commune rurale de Bla, Mamadou Samaké, des chefs des 19 villages de la Commune rurale de Bla, des chefs de service techniques, des chefs d’unités des Forces de défense et de sécurité et toutes les composantes de la société civile..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:04

#Mali : Sikasso : Des échanges intéressants sur les activités de développement

La capitale du Kénédougou a abrité du 5 au 6 avril dernier, la 1ère session du Comité régional d’orientation, de coordination et de suivi des actions de développement (Crocsad)..

Par Rédaction Lessor


Publié vendredi 12 avril 2024 à 09:30

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner