Mali : Des suspects interpellés et des engins saisis lors d’une patrouille d’envergure à Bamako

L’opération « coup de pied dans la fourmilière » se poursuit imperturbablement dans la ville de Bamako et environs. Dans le cadre de ses descentes policières musclées, la police a mené ce mardi une patrouille de grande envergure pour déloger les malfrats dans les nids criminogènes.

Par

Publié jeudi 27 janvier 2022 à 16:40
Mali : Des suspects interpellés et des engins saisis lors d’une patrouille d’envergure à Bamako

 Au total, 85 personnes ont été interpellées dont une vingtaine de femmes et la saisie de plus d’une soixantaine d’engins dont 6 à quatre roues. S’y ajoutent des comprimés et des boules de chanvres indiens.
 

La patrouille générale lancée par le Directeur de la Sécurité Publique, le Contrôleur Général El Hadji Youssouf Maiga en présence du Directeur Régional du District de Bamako, le Contrôleur Général Seydou Diarra, a vu la mobilisation de 200 agents de plusieurs forces de sécurité dont de la Brigade Anti-criminalité (BAC), de la Brigade Spéciale d’Intervention (BSI), renforcées par les éléments du Groupement Mobile de Sécurité (GMS), les commissariats de police du 6ème, 12ème ,16ème et 17ème  arrondissement, la Gendarmerie et la Garde Nationale.

Ces forces ont sillonné conjointement les quartiers de la Commune I du District de Bamako en visitant certains bars et lieu de loisirs. L’opération des limiers aura été également marquée par l’interpellation de deux voleurs de motos et trois voleurs de téléphones portables.

A la fin de l’opération qui a duré trois heures d’horloge (21 h à 00 h), le Contrôleur Général El Hadji Youssouf MAIGA a vivement félicité et encouragé ses hommes à poursuivre leurs actions et à traquer sans répit les malfaiteurs afin que la police devienne leur pire cauchemar.

Tamba CAMARA

Lire aussi : Université privée du Sahel : 122 Frais émoulus sur le marché de l’emploi

L’Université privée du Sahel (UPS) vient de verser sur le marché de l’emploi 122 jeunes diplômés dont 27 femmes. Ces nouveaux diplômés ont décroché leur licence dans le cadre du système Licence-Master-Doctorat (LMD) en vigueur dans notre pays depuis 2008..

Lire aussi : Médicaments non conventionnels : La HAC met en garde contre la publicité mensongère

À travers un communiqué diffusé jeudi dernier, la Haute autorité de la communication (Hac) indique avoir constaté la diffusion intempestive de messages publicitaires sur certains médicaments non conventionnels..

Lire aussi : Notre santé, Cellulite du cou et de la face : À ne pas minimiser

«Devant un patient avec une tuméfaction inflammatoire dans un contexte de douleur dentaire, d’angine, d’injection de corps étranger ou de furoncle, il faut rapidement penser à une possibilité de cellulite», révèle Dr Djibril Samaké, spécialiste en ORL au Centre de santé de référen.

Lire aussi : Évaluation et accréditation des établissements de santé : «Public et privé sont tous concernés»

Cette nouvelle Agence est outillée d’un dispositif pour amener les structures de santé à s’inscrire dans une amélioration continue de la qualité des soins. Son directeur général, Sékouli Fadjadji Touré, explique les défis à relever pour réussir cette noble mission.

Lire aussi : Utilisation excessive des bouillons industriels : Nuisible à la santé

Selon les spécialistes, les bouillons, mal utilisés, peuvent provoquer certains types de cancers, des maladies cardio-vasculaires, des accidents vasculaires cérébraux (AVC), de l’hypertension. Et aussi des troubles digestifs comme les brûlures d’estomac, les ballonnements et les douleurs ab.

Lire aussi : Faits divers, Missira : Rixe mortelle

Suite à des injures grossières, des adolescents se sont battus dans la rue. L’un des protagonistes est finalement mort poignardé.

Les articles de l'auteur

Université privée du Sahel : 122 Frais émoulus sur le marché de l’emploi

L’Université privée du Sahel (UPS) vient de verser sur le marché de l’emploi 122 jeunes diplômés dont 27 femmes. Ces nouveaux diplômés ont décroché leur licence dans le cadre du système Licence-Master-Doctorat (LMD) en vigueur dans notre pays depuis 2008..

Par Tamba CAMARA


Publié lundi 06 février 2023 à 07:59

Médicaments non conventionnels : La HAC met en garde contre la publicité mensongère

À travers un communiqué diffusé jeudi dernier, la Haute autorité de la communication (Hac) indique avoir constaté la diffusion intempestive de messages publicitaires sur certains médicaments non conventionnels..

Par Tamba CAMARA


Publié lundi 06 février 2023 à 07:53

Notre santé, Cellulite du cou et de la face : À ne pas minimiser

«Devant un patient avec une tuméfaction inflammatoire dans un contexte de douleur dentaire, d’angine, d’injection de corps étranger ou de furoncle, il faut rapidement penser à une possibilité de cellulite», révèle Dr Djibril Samaké, spécialiste en ORL au Centre de santé de référence (Csref) du Quartier Mali..

Par Tamba CAMARA


Publié lundi 06 février 2023 à 07:47

Évaluation et accréditation des établissements de santé : «Public et privé sont tous concernés»

Cette nouvelle Agence est outillée d’un dispositif pour amener les structures de santé à s’inscrire dans une amélioration continue de la qualité des soins. Son directeur général, Sékouli Fadjadji Touré, explique les défis à relever pour réussir cette noble mission.

Par Tamba CAMARA


Publié lundi 06 février 2023 à 07:44

Utilisation excessive des bouillons industriels : Nuisible à la santé

Selon les spécialistes, les bouillons, mal utilisés, peuvent provoquer certains types de cancers, des maladies cardio-vasculaires, des accidents vasculaires cérébraux (AVC), de l’hypertension. Et aussi des troubles digestifs comme les brûlures d’estomac, les ballonnements et les douleurs abdominales.

Par Tamba CAMARA


Publié vendredi 03 février 2023 à 08:29

Faits divers, Missira : Rixe mortelle

Suite à des injures grossières, des adolescents se sont battus dans la rue. L’un des protagonistes est finalement mort poignardé.

Par Tamba CAMARA


Publié vendredi 03 février 2023 à 07:42

Aepes : Vingt ans au service de l’enseignement supérieur

L’Association des établissements privés d’enseignement supérieur (Aepes) a signé, hier au Centre du secteur privé, un mémorandum d’entente avec l’Association indépendante des promoteurs d’écoles privées agrées du Mali (Aiepam)..

Par Tamba CAMARA


Publié vendredi 03 février 2023 à 07:37

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner