Ligue des champions d’Afrique : Le ciel tombe sur la tête du Réal

Les Scorpions sont complètement passés à côté du sujet, samedi au compte du dernier tour aller des éliminatoires, s’inclinant lourdement 3-0 au stade du 26 Mars face au FC Nouadhibou. La manche retour ne devrait être qu’une formalité pour les Mauritaniens et le représentant malien a probablement dit adieu à la phase de poules

Publié lundi 18 septembre 2023 à 07:47
Ligue des champions d’Afrique : Le ciel tombe sur la tête du Réal

Les Mauritaniens (en blanc) ont désormais un pied et demi en phase de poules


 

Une défaite aux allures d’humiliation. Le Réal a subi, samedi dernier devant son public, l’un des revers les plus retentissants de son histoire dans les compétitions africaines des clubs, s’inclinant sur le score sans appel de 3-0 contre le FC Nouadhibou de la Mauritanie, au compte des matches aller du dernier tour des éliminatoires de la Ligue des champions d’Afrique, encore appelée C1.

Qui aurait imaginé une telle contre-performance des pensionnaires de Djicoroni-Para impressionnants vainqueurs face à Coton sport de Garoua au tour précédent (0-0, 0-2) et après le sacre de l’équipe en championnat ? Disons-le sans détours, personne au Mali, n’aurait imaginé une telle déroute des Scorpions, surtout face à un modeste adversaire comme le FC Nouadhibou qui n’a aucune référence dans les compétitions africaines des clubs. Après cette grosse désillusion peut-on ou doit-on encore attendre à quelque chose pour la manche retour ? Même si le football n’est pas une science exacte et que chaque match a ses vérités, il faut dire clairement que les supporters maliens n’ont plus rien à espérer de la Ligue des champions cette année.

Pour renverser la vapeur en Mauritanie, le Réal doit, en effet, s’imposer sur le même score de 4-0 sur terrain adverse ou à défaut, l’emporter 3-0 et avoir droit à la séance des tirs au but. Le rêve est toujours permis, mais si l’on en juge à travers la copie du match livré samedi au stade du 26 Mars, on peut dire sans risque de se tromper que c’est mission impossible pour le capitaine Drissa Diarra et ses coéquipiers. À l’image de ce petit garçon de 7 ans, de nombreux supporters réalistes ont quitté l’arène de Yirimadio en larmes et passeront sans doute plusieurs jours, voire plusieurs semaines à se poser des questions sur le cauchemar vécu samedi à l’occasion de ce match contre le FC Nouadhibou.

Quelques jours avant de débarquer au Mali avec ses joueurs, l’entraîneur du FC Nouadhibou, Lopez Garay Aritz avait pourtant prévenu : «Nous savons ce que nous avons à faire à Bamako, c’est obtenir un résultat positif pour ensuite terminer le boulot chez nous», a confié le technicien espagnol à la presse mauritanienne.

Lopez Garay Aritz a bien joué le coup et donné une véritable leçon de coaching à son homologue malien, Nouhoum Diané. En première période, la stratégie de l’entraîneur du FC Nouadhibou a consisté à empêcher le Réal de jouer son football, en quadrillant bien le terrain et en exerçant un pressing haut sur son adversaire.

Et après la reprise, alors que ses joueurs menaient 1-0 au tableau (but du milieu de terrain Oumar Mangane, 37è min), le technicien espagnol intègre son redoutable buteur Sidi Bouna Amar Sidi Amar. Quinze minutes suffiront au renard des surfaces pour envoyer deux flèches mortelles aux Scorpions et réduire en silence le maigre public du stade du 26 Mars (73è et 88è min). On appelle ça un coaching payant. Le technicien Nouhoum Diané et ses joueurs n’avaient plus que leurs yeux pour pleurer.

«Je suis déçu du résultat du match, ce n’est pas pour trouver une excuse mais je ne devrais pas être là aujourd’hui (samedi, ndlr) pour diriger ce match parce que je suis malade. C’est à cause de la maladie que j’ai passé tout le match sur le banc, sans me lever une seule fois», a confié Nouhoum Diané après la rencontre, avant de se projeter sur la manche retour. «Il reste un autre match, nous croyons en nous, les Mauritaniens sont venus gagner chez nous, nous pouvons également aller faire la même chose chez eux. Nous présentons nos sincères excuses au public malien».

Dans le camp adverse, Lopez Garay Aritz a salué le résultat et félicité ses joueurs mais refuse de parler de qualification pour la phase de poules. «Nous sommes venus pour faire un résultat positif, c’est donc mission accomplie. Il fallait être soudé parce que le Réal a des individualités, les joueurs sont bons et après c’est le collectif qui a fait le travail. On n’a pu faire la différence, c’est bien qu’on ait gagné 3-0, mais il reste encore 90 minutes et rien acquis. Notre objectif est de rentrer en Ligue des champion et devenir le premier club mauritanien à réaliser cet exploit», a déclaré le technicien espagnol en conférence de presse.

Le match retour est prévu le 1er octobre en Mauritanie et il faut s’attendre à une grande fête à Nouadhibou en cas de qualification des hommes de Lopez Garay Aritz. Selon nos informations, le président du club a promis de donner une prime spéciale de 6 millions de Fcfa à chaque joueur si le capitaine Moulaye Ahmed Khalil et ses coéquipiers franchissent ce dernier tour des éliminatoires de la lucrative Ligue des champions.

 


 

Samedi 16 septembre au stade

du 26 Mars

Réal-FC Nouadhibou : 0-3

Buts d’Oumar Mangane (37è min) et de Sidi Bouna Amar Sidi Amar (73è et 88è min).

Arbitrage du Béninois Adissa Ligali, assisté de ses compatriotes, Koudogbo Augustin Kougbemede et Kodjori Ogoudedji.

Réal : Alassane Diallo, Nankoma Keïta, Cheickna Diakité (Moussa Sylla, 75è min), Raye Cissé, Nouhou Cissé, Cheick Keïta (Ibourahima Sidibé, 59è min), Drissa Diarra (cap), Fousseyni Koné, Nouhoum Cissé (Mamadou Sacko, 59è min), Yaya Sangaré, Moussa Koné.

Entraîneur : Nouhoum Diané.

FC Nouadhibou : Babacar Diop, Nouh Mohamed El Abd, Ely Bowba, Abderrahim Makran (Ibrahim Gadiaga, 63è min), El Hassen Teguedi (Issa M’Bareck, 79è min), Moulaye Ahmed Khalil (cap), Oumar Mangane, Mohamed Said, El Hacen Lemrabott, Demine Saleck, Abdalahi Oubeid (Sidi Bouna Amar Sidi Amar, 62è min). Entraîneur : Lopez Garay Aritz.

Djeneba BAGAYOGO

Lire aussi : #Mali : Transferts : Nouvelle aventure pour Sadio Kanouté

Sadio Kanouté change de club. Le milieu de terrain malien a rejoint, la semaine dernière, la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) pour deux saisons. Jusque-là, l’ex-sociétaire du Stade malien de Bamako jouait au Simba SC de Tanzanie qu’il avait rejoint en 2021. Joint au téléphone, il a indiq.

Lire aussi : #Mali : Transfert : Moussa Djénépo prêté à antalyaspor

Moussa Djénépo change d’air. L’international malien rejoint la première division turque, précisément, Antalyaspor en provenance du Standard de Liège. L’ancien ailier de Yeelen olympique est arrivé en Türkiye, le vendredi 12 juillet, sous forme de prêt d’une saison avec option d’ac.

Lire aussi : #Mali : Carré d’as du championnat de foot féminin : Le suspense reste total

A une journée de la fin des débats, trois équipes, l’AS Mandé, l’AS Police et les Amazones de la Commune V peuvent encore prétendre au titre suprême. Tout se jouera donc lors de l’ultime journée, prévue ce mercredi : les Mandékas leaders du classement seront face à la lanterne rouge.

Lire aussi : #Mali : Nos expatriés : Djimi Traoré, Liverpool est un club particulier

Dans cette interview, le premier footballeur malien sacré champion d’Europe aborde plusieurs sujets : sa nomination à la tête du Groupe d’élite de l’AS Monaco, son sacre avec Liverpool en 2005 face au Milan AC, son passage en équipe nationale, la crise qui secoue actuellement la planète .

Lire aussi : #Mali : Transfert : Sékou Koïta rejoint le CSKA Moscou

C’était dans l’air depuis la semaine dernière, c’est désormais officiel. L’attaquant des Aigles, Sékou Koïta a paraphé un contrat de 3 ans avec le CSKA Moscou, lundi 8 juillet. L’ancien sociétaire de l’USC Kita était libre depuis le 1er juillet, date de la fin de son contrat avec.

Lire aussi : #Mali : Carré d’as du championnat de foot féminin : Amazones-As Mandé, malheur au vaincu

Les deux équipes s’affrontent cet après-midi au terrain de l’ex-SNJ dans un match qui s’annonce décisif pour elles dans la course au titre. L’autre rencontre de cette 4è journée mettra aux prises l’AS Police et l’Usfas au Complexe sportif Kadialy Diawara.

Les articles de l'auteur

#Mali : Transferts : Nouvelle aventure pour Sadio Kanouté

Sadio Kanouté change de club. Le milieu de terrain malien a rejoint, la semaine dernière, la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) pour deux saisons. Jusque-là, l’ex-sociétaire du Stade malien de Bamako jouait au Simba SC de Tanzanie qu’il avait rejoint en 2021. Joint au téléphone, il a indiqué que l’entraîneur de la JS Kabylie, Abdelhak Benchikha, a joué un rôle important dans son transfert en Algérie..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 13:42

#Mali : Transfert : Moussa Djénépo prêté à antalyaspor

Moussa Djénépo change d’air. L’international malien rejoint la première division turque, précisément, Antalyaspor en provenance du Standard de Liège. L’ancien ailier de Yeelen olympique est arrivé en Türkiye, le vendredi 12 juillet, sous forme de prêt d’une saison avec option d’achat. «Nous sommes heureux d’annoncer l’arrivée du Malien Moussa Djénépo dans l’effectif du club..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:26

#Mali : Carré d’as du championnat de foot féminin : Le suspense reste total

A une journée de la fin des débats, trois équipes, l’AS Mandé, l’AS Police et les Amazones de la Commune V peuvent encore prétendre au titre suprême. Tout se jouera donc lors de l’ultime journée, prévue ce mercredi : les Mandékas leaders du classement seront face à la lanterne rouge l’Usfas, alors que les Policières, deuxièmes de la compétition se frotteront aux Communardes.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:18

#Mali : Nos expatriés : Djimi Traoré, Liverpool est un club particulier

Dans cette interview, le premier footballeur malien sacré champion d’Europe aborde plusieurs sujets : sa nomination à la tête du Groupe d’élite de l’AS Monaco, son sacre avec Liverpool en 2005 face au Milan AC, son passage en équipe nationale, la crise qui secoue actuellement la planète foot du pays....

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 17:55

#Mali : Transfert : Sékou Koïta rejoint le CSKA Moscou

C’était dans l’air depuis la semaine dernière, c’est désormais officiel. L’attaquant des Aigles, Sékou Koïta a paraphé un contrat de 3 ans avec le CSKA Moscou, lundi 8 juillet. L’ancien sociétaire de l’USC Kita était libre depuis le 1er juillet, date de la fin de son contrat avec le RB Salzbourg (Autriche). «Sékou Koïta est avec nous..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 09 juillet 2024 à 18:27

#Mali : Carré d’as du championnat de foot féminin : Amazones-As Mandé, malheur au vaincu

Les deux équipes s’affrontent cet après-midi au terrain de l’ex-SNJ dans un match qui s’annonce décisif pour elles dans la course au titre. L’autre rencontre de cette 4è journée mettra aux prises l’AS Police et l’Usfas au Complexe sportif Kadialy Diawara.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 09 juillet 2024 à 18:25

#Mali : Transfert : Sory Ibrahim Traoré signe à Villarreal

Sory Ibrahim Traoré rejoint le centre de formation de Villarreal FC. La nouvelle a été annoncée par l’ancien club du défenseur, l’Académie Les Étoiles du Mandé sur sa page Facebook. «Le défenseur axial de formation, Sory Ibrahim Traoré, formé à l’Académie des Étoiles du Mandé, s’est engagé en faveur de l’équipe de Villarreal FC (club de Liga d’Espagne)», a écrit le centre basé à Badougou Nafadji, à une quarantaine de kilomètres de Bamako..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 09 juillet 2024 à 10:43

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner