#Mali : À ton appel jeunesse du Mali

Les ennemis du Mali sont en train de prier. Ils prient pour l’échec du Mali sur la voie choisie pour son indépendance totale. Le peuple du Mali est aussi en train de prier. Il prie pour le succès du Mali. Ces paraphrases du discours du président Julius Nyerere de la République de Tanganyika lors du sommet de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) de 1963, siéent parfaitement à notre contexte

Par

Publié mercredi 31 janvier 2024 à 09:06 , mis à jour vendredi 23 février 2024 à 12:21
#Mali : À ton appel jeunesse du Mali

Oui, le peuple malien a prié. Il a prié dans les mosquées, sur les places publiques des villes, des villages et hameaux, dans les maisons et à des heures tardives. Il a prié les vendredis et jours ordinaires. Il a prié lors des pèlerinages à La Mecque, lors des Ziara, des fêtes de Maouloud, de Tabaski, de Ramadan, de l’Hégire.

Il a prié dans les églises et les paroisses. Il a prié à Noël, aux Pâques, lors des pèlerinages à Kita, lors de grands séminaires ou d’occasions spéciales, etc.

Il a prié dans les bois, maisons et cases sacrés, au bord des mares et des puits sacrés, sur les collines sacrées, à Ségou, Sikasso, San, Koutiala, Bandiagara, etc., soit pour invoquer Dieu ou pour invoquer les ancêtres.

Et puis, c’est la quille ! Dieu a répondu à notre appel.

Il a suscité parmi nous un leadership éclairé dans lequel le peuple se retrouve. Certaines phrases et expressions devenues célèbres rythment les causeries ou échanges dans les grins, dans les rassemblements de cousinage à plaisanterie, sur les réseaux sociaux, sur les plateaux de télévision au Mali, en Afrique et ailleurs : «abandon en plein vol», «poignarder dans le dos», «je répète», «junte», «souveraineté retrouvée», «Mali kura», «l’art de se dribler soi-même tout en gardant le ballon», «le chameau qui se moque de la bosse du dromadaire», «si j’échoue, c’est toute la jeunesse malienne qui a échoué».

Malgré l’embargo imposé au pays, le peuple a su faire preuve de résilience. Le Mali suit héroïquement la voie qu’il s’est tracée lui-même. Nos Forces armées et de sécurité montent en puissance. Après la libération de Kidal, elles s’attèlent à la sécurisation totale du territoire. L’adoption de la nouvelle Constitution le 22 juillet 2023 consacre l’avènement de la 4ème République. L’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige) est créée et s’installe progressivement sur l’ensemble du territoire. La Journée des légitimités traditionnelles est célébrée le 11 novembre, chaque année.


Les états généraux de la jeunesse viennent de s’achever avec plus de 200 recommandations tandis que les états généraux de l’éducation sont en cours. Au moment où on fait l’état des lieux des réformes du secteur de la justice à l’occasion de la 2ème édition de la Semaine de la justice, le Forum national pour la relance économique partage les recommandations issues de son rapport pour une croissance durable au Mali. La Commission de suivi des recommandations issues des Assises nationales pour la refondation poursuit son travail de veille.

Le Mali est redevenu une référence. L’Afrique entière nous admire et nous soutient. Le partenariat se diversifie. L’Alliance des États du Sahel (AES) est née avec les peuples frères du Burkina Faso et du Niger et s’élargira, in Challah. Cette situation est bien résumée dans le discours d’indépendance du président Modibo Keïta, le 22 septembre 1960 : «Le mot Mali continuera à résonner comme un gong sur la conscience de tous ceux qui ont œuvré à l’éclatement de la Fédération du Mali ou qui s’en sont réjouis. Nous restons mobilisés pour l’idée de la Fédération qui, malgré tout, demeure une semence virile de l’unité africaine. Nous avons perdu une partie, mais nous gagnerons la manche, in Challah. Les puissances d’argent, les forces rétrogrades et impérialistes n’y pourront rien.»

Cet appel est à toi, jeunesse du Mali, en tant que force vive de la nation. Souviens-toi des paroles sacrées de notre bien aimé prophète PSL rapportées par Abdullah ibn ʽAmr ibn Al-ʽÂṣ : «N’est pas des nôtres celui qui ne fait pas preuve de miséricorde envers nos jeunes et n’honore pas nos anciens.» Ta dernière communion avec le chef de l’État lors des états généraux de la jeunesse le prouve à suffisance. Qui plus est, de nombreuses recherches menées sur le dividende démographique soulignent que la jeunesse représente environ 60% de la population totale de l’Afrique.


Au Mali, ce chiffre oscille entre 50% et 70%. Ce segment de la population est appelé à croître rapidement à l’horizon 2050. Elle constitue donc la plus grande richesse du pays mais vit encore dans la précarité, faute d’opportunités pour assurer son insertion socio-économique. Elle est une proie facile pour les marchands d’illusions.

Toutefois, la voie que nous avons choisie, depuis les Assises nationales pour la refondation, est sûre et mène vers un avenir prometteur. Nous n’aurons pas une seconde chance. Cet appel est également une invite à plus de discernement, de vigilance, à une union sacrée autour de notre leadership, à un moment où l’adversité, au lieu de faiblir, prend des formes plus subtiles et plus nocives. Ces adversaires savent pertinemment que ce leadership est digne de confiance. Ils le respectent au plus profond de leur cœur mais n’osent pas l’avouer pour ne pas être accusés de trahir leurs desseins. 

Alors, en avant pour le dialogue inter-Maliens d’appropriation du processus de paix et de réconciliation !

Par Dr Omorou Zackaria TOURé, Enseignant-chercheur à

l’Université des Sciences Juridiques

et Politiques de Bamako-USJPB

Email : otoure2000@gmail.com

Rédaction Lessor

Lire aussi : #Mali :Cinéma : Le film African glory en hommage à Aboubakari II qui a découvert l’Amérique

Le réalisateur du film se nomme Thierry Burgaud. Depuis 20 ans, producteur associé de Ludovic Lang. Ses films et recherches en Afrique de l’Ouest l’ont conduit à rencontrer, au Mali, la confrérie des chasseurs mandingues, société secrète à laquelle on adhère sans distinction d’ethnie,.

Lire aussi : #Mali : Centre national d’appareillage orthopédique : Des résultats appréciables

La 23è session ordinaire du conseil d’orientation du Centre national d’appareillage orthopédique du Mali (Cnaom) s’est tenue, hier dans l’enceinte de l’établissement..

Lire aussi : #Mali : Cercle de Tominian : Un accident de route fait 15 morts et une quarantaine de blessés

Un accident de la circulation routière survenu sur la Route nationale (RN 6) a couté la vie à 15 personnes, le 19 février dernier aux environs de 7 heures du matin..

Lire aussi : #Mali : INSP : Des résultats à hauteur d’espérance

L’Institut national de la santé publique (INSP) a tenu, hier dans ses propres installations, la 6è session ordinaire de son conseil d’administration..

Lire aussi : #Mali : Communiqué du conseil des ministres du 21 février 2024

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 21 février 2024, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat..

Lire aussi : Tombouctou : Coup d’envoi des travaux du nouveau stade

Deux ministres de la Transition étaient à Tombouctou, jeudi 15 février. Abdoul Kassim Ibrahim Fomba (ministre chargé de la Jeunesse et des Sport) et le colonel Assa Badiallo Touré (ministre de la Santé et du Développement social) étaient venus poser la première pierre du stade moderne de To.

Les articles de l'auteur

#Mali :Cinéma : Le film African glory en hommage à Aboubakari II qui a découvert l’Amérique

Le réalisateur du film se nomme Thierry Burgaud. Depuis 20 ans, producteur associé de Ludovic Lang. Ses films et recherches en Afrique de l’Ouest l’ont conduit à rencontrer, au Mali, la confrérie des chasseurs mandingues, société secrète à laquelle on adhère sans distinction d’ethnie, de caste ou de religion..

Par Rédaction Lessor


Publié vendredi 23 février 2024 à 08:42

#Mali : Centre national d’appareillage orthopédique : Des résultats appréciables

La 23è session ordinaire du conseil d’orientation du Centre national d’appareillage orthopédique du Mali (Cnaom) s’est tenue, hier dans l’enceinte de l’établissement..

Par Rédaction Lessor


Publié vendredi 23 février 2024 à 08:24

#Mali : Cercle de Tominian : Un accident de route fait 15 morts et une quarantaine de blessés

Un accident de la circulation routière survenu sur la Route nationale (RN 6) a couté la vie à 15 personnes, le 19 février dernier aux environs de 7 heures du matin..

Par Rédaction Lessor


Publié vendredi 23 février 2024 à 08:23

#Mali : INSP : Des résultats à hauteur d’espérance

L’Institut national de la santé publique (INSP) a tenu, hier dans ses propres installations, la 6è session ordinaire de son conseil d’administration..

Par Rédaction Lessor


Publié vendredi 23 février 2024 à 08:11

#Mali : Communiqué du conseil des ministres du 21 février 2024

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 21 février 2024, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat..

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 22 février 2024 à 08:58

Tombouctou : Coup d’envoi des travaux du nouveau stade

Deux ministres de la Transition étaient à Tombouctou, jeudi 15 février. Abdoul Kassim Ibrahim Fomba (ministre chargé de la Jeunesse et des Sport) et le colonel Assa Badiallo Touré (ministre de la Santé et du Développement social) étaient venus poser la première pierre du stade moderne de Tombouctou et inaugurer le Centre multi fonctionnel des jeunes de la ville. Les deux ministres ont été reçus avec tous les honneurs par une population de la Cité des 333 Saints très enthousiaste..

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 21 février 2024 à 07:58

Transfert : Jean-Louis Gasset rebondit à Marseille

Limogé par la Fédération ivoirienne de football (FIF) après le premier tour de la CAN, Côte d’Ivoire 2023 (1 victoire, 2 défaites en 3 matches), Jean-Louis Gasset n’aura passé qu’une petite dizaine de jours au chômage..

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 21 février 2024 à 07:56

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner