Hôpital de Sikasso : De bons résultats malgré le contexte difficile

L’hôpital régional de Sikasso était l’un des établissements de santé avec l’hôpital de Markala d’alors et le Centre hospitalo-universitaire (CHU) Pr Bocar Sall de Kati où officiait la Mission médicale chinoise dans notre pays avant le recentrage de la Mission sur l’Hôpital du Mali, fleuron de la coopération sino-malienne.

Publié lundi 02 octobre 2023 à 07:22
Hôpital de Sikasso : De bons résultats malgré le contexte difficile

 L’établissement hospitalier s’inscrit dans la perspective de continuer à administrer des soins de qualité

 

Cet hôpital régional s’était même aussi rappelé, il y a quelques années aux bons souvenirs de nos compatriotes en montant sur la plus haute marche du podium dans l’évaluation des hôpitaux par l’Agence nationale d’évaluation des hôpitaux (ANEH) d’alors, devenue Agence nationale d’évaluation et d ‘accréditation des établissements de santé (ANAES). L’établissement semble poursuivre sur la même lancée. En tout cas, il y a une volonté de l’administration hospitalière actuelle à s’inscrire dans une logique de performance continue et de satisfaction des malades et autres usagers de l’hôpital.


L’établissement a tenu, vendredi dernier dans ses propres installations la 24è session de son conseil d’administration. La réunion était dirigée par le président du conseil d’administration, Soumaïla Traoré, en présence du directeur général de l’hôpital, Dadé Ben Sidi B. Haïdara, et de son adjointe Assétou Cissouma.

Les administrateurs ont examiné et amendé les différents documents soumis à leur approbation, notamment le procès-verbal et l’état d’exécution des recommandations de la de la précédente session, ainsi que le rapport d’activités médico-techniques et celui financier pour le 1er semestre de l’exercice en cours. Ils se sont aussi prononcés sur l’exécution du budget de l’établissement pour le 1er semestre 2023.

Il est utile de préciser que pour l’exercice en cours, le budget approuvé de l’hôpital de Sikasso est équilibré en recettes et en dépenses à un peu plus de  2,3 milliards de Fcfa.

Selon le directeur général de l’hôpital, celui-ci a été exécuté à la date du 30 juin dernier à un peu plus de 1,4 milliard de Fcfa, soit un taux d’exécution de plus de 61,24 %. Le président du conseil d’administration a expliqué ceci : «Le premier semestre 2023 a été marqué par le paiement tardif des mandats au niveau de la trésorerie régionale, la prise en charge difficile des insuffisants rénaux et l’insuffisance de la capacité d’accueil des urgences». Et Soumaïla Traoré de poursuivre que malgré tout, l’hôpital a pu atteindre ses objectifs au cours du 1er semestre.

Il a également souligné le renforcement du personnel de l’hôpital avec un pédiatre, un infectiologue et des assistants médicaux. Pour l’administrateur, l’hôpital a aussi été doté en équipements et consommables médicaux de la part de ses partenaires.

 «Le dialogue social entre le syndicat et l’administration a été renforcé pendant les six mois écoulés», a-t-il précisé. En outre, il indiquera que l’analyse du rapport d’activités du premier semestre 2023 devrait permettre aux administrateurs de réorienter et de passer en revue certaines activités du second semestre, mais tout en ayant à l’esprit la difficulté de mobilisation  des ressources financières. Toute chose qui permettra à l’hôpital d’avoir de meilleurs résultats.

Le président du conseil d’administration a enfin rappelé que le projet de construction d’un service de pédiatrie et de cardiologie reste d’actualité, avant d’inviter les administrateurs à examiner les documents avec la plus grande attention pour mieux orienter l’hôpital vers l’atteinte de ses objectifs. Enfin, il a exhorté le personnel à redoubler d’efforts pour rehausser le niveau des recettes de la structure hospitalière.

De son côté, le directeur général de l’hôpital a soutenu que globalement l’hôpital a eu des résultats malgré le contexte socioéconomique et sécuritaire actuel du pays. S’exprimant sur les défis majeurs de sa structure hospitalière, Dadé Ben Sidi B. Haïdara a évoqué l’amélioration du plateau technique, l’amélioration de l’accueil et de la maintenance des équipements biomédicaux.

En termes de perspectives, il compte assurer la continuité des soins, la prise en charge des pathologies chroniques comme l’insuffisance rénale (parce que ceux qui en sont atteints doivent être dialysés), l’hypertension artérielle et le diabète. «Nous comptons pérenniser les acquis de ces dernières années», a-t-il conclu.

Les administrateurs ont globalement apprécié les résultats engrangés et remercié le personnel pour son engagement.               


Amap-Sikasso

Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso

Lire aussi : #Sikasso : Des engrais subventionnés en vente sous le manteau

Un contrôle de routine de la direction régionale du commerce, de la consommation et de la concurrence a permis de saisir 427 sacs de ces engrais mis en place dans le cadre du Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’ouest.

Lire aussi : #Mali : #CPI : La sentence du terroriste Al-Hassan Ag Abdoul Aziz attendue le 28 août

«La sentence du membre d’Ansar dine, Al-Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud sera prononcée le 28 août prochain»..

Lire aussi : #Mali : Campagne agricole 2024-2025 à Sikasso : La contrainte de la rareté des pluies

Cette situation est à l’origine d’une disparité. Des cultivateurs ont commencé le labour des champs, mais d’autres font les semis.

Lire aussi : #Mali : Caravane de sensibilisation sur la sécurité routière : Sikasso, une autre Étape

La stratégie nationale de la sécurité routière 2021-2030 révèle l’accroissement spectaculaire de la motorisation, de la croissance démographique et de l’urbanisation galopante qui constituent des facteurs favorisant la multiplication des risques liés à l’usage de la route..

Lire aussi : #Mali : Mairie de Sikasso : Le programme de développement économique, social et culturel restitué

La réforme de la décentralisation a conduit les collectivités territoriales à élaborer et à mettre en œuvre leurs stratégies de développement à travers des projets et des programmes majeurs à moyen terme, dénommé : « Programme de développement économique, social et culturel (PDESC)».

Lire aussi : #Mali : La cité accueille le président dans une liesse populaire

La population de Sikasso a accueilli, samedi dernier, dans une liesse populaire le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. La Cité verte du Kénédougou avait fait la mobilisation des grands jours à travers la ville, mais aussi les villages environnants pour recevoir l’hôte de m.

Les articles de l'auteur

#Sikasso : Des engrais subventionnés en vente sous le manteau

Un contrôle de routine de la direction régionale du commerce, de la consommation et de la concurrence a permis de saisir 427 sacs de ces engrais mis en place dans le cadre du Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’ouest.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 17:48

#Mali : #CPI : La sentence du terroriste Al-Hassan Ag Abdoul Aziz attendue le 28 août

«La sentence du membre d’Ansar dine, Al-Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud sera prononcée le 28 août prochain»..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 17:40

#Mali : Campagne agricole 2024-2025 à Sikasso : La contrainte de la rareté des pluies

Cette situation est à l’origine d’une disparité. Des cultivateurs ont commencé le labour des champs, mais d’autres font les semis.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:54

#Mali : Caravane de sensibilisation sur la sécurité routière : Sikasso, une autre Étape

La stratégie nationale de la sécurité routière 2021-2030 révèle l’accroissement spectaculaire de la motorisation, de la croissance démographique et de l’urbanisation galopante qui constituent des facteurs favorisant la multiplication des risques liés à l’usage de la route..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mardi 02 juillet 2024 à 17:06

#Mali : Mairie de Sikasso : Le programme de développement économique, social et culturel restitué

La réforme de la décentralisation a conduit les collectivités territoriales à élaborer et à mettre en œuvre leurs stratégies de développement à travers des projets et des programmes majeurs à moyen terme, dénommé : « Programme de développement économique, social et culturel (PDESC)»..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié lundi 24 juin 2024 à 17:38

#Mali : La cité accueille le président dans une liesse populaire

La population de Sikasso a accueilli, samedi dernier, dans une liesse populaire le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. La Cité verte du Kénédougou avait fait la mobilisation des grands jours à travers la ville, mais aussi les villages environnants pour recevoir l’hôte de marque. Les Sikassois étaient présents au Stade Babemba Traoré, plein à craquer..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié dimanche 23 juin 2024 à 14:07

#Mali : Sikasso : Le président Assimi Goïta attendu demain

Dans la capitale du Kénédougou, le chef de l’état aura un agenda chargé. Il posera la première pierre de l’université de la ville et visitera des infrastructures routières, notamment le viaduc et l’échangeur.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:30

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner