#Mali : World Vision Mali : D’importants résultats enregistrés

Présente dans notre pays depuis 1982, l’ONG World Vision œuvre au quotidien à apporter un changement durable pour les enfants dans leurs communautés avec une programmation multisectorielle axée sur la santé et la nutrition, l’eau l’assainissement et l’hygiène, l’éducation et les compétences de vie.

Par

Publié vendredi 23 février 2024 à 08:26
#Mali : World Vision Mali : D’importants résultats enregistrés

En 2024, l’ONG va accroitre ses capacités d’interventions et travailler sur de nouvelles stratégies dans les domaines de la résilience et de l’agriculture

 

Elle intervient également dans les domaines de la sécurité alimentaire et la résilience, la défense des droits et la protection, et la participation des enfants. Hier, à la faveur d’un café de presse organisé dans un hôtel de la place, le directeur national de l’ONG, Patrick Danière, a fait le point des activités réalisées en 2023. C’était en présence des chefs des différents programmes.

World Vision-Mali compte aujourd’hui 421 employés. À travers 10 régions du pays et le District de Bamako, elle développe des programmes de développement transformationnel, de secours d’urgence et de plaidoyer. Sur le terrain, l’ONG travaille en collaboration avec les enfants, les ménages, les communautés, les autorités locales et les partenaires. En 2023, elle a impacté positivement la vie d’environ un million d’enfants au Mali, en mobilisant un montant de 69,4 millions de dollars. «Le secteur le plus financé (avec 27%) reste le programme l’eau, l’hygiène et l’assainissement (Wash)», selon Patrick Danière qui a précisé que ce programme a permis l’accès à l’eau potable de plus de 16.000 personnes et la construction de 7.970 latrines familiales dans les communautés.

S’agissant de la sécurité alimentaire, le directeur national a fait savoir qu’environ 93.000 personnes ont bénéficié de l’assistance alimentaire dont des déplacés internes et des enfants. Et en matière de développement économique, World vision Mali a accordé environ 11,059 milliards de Fcfa de prêt, notamment à des femmes rurales. Elle a accompagné la création de nouveaux membres de groupes d’épargne et facilité l’accès des personnes aux kits de lavage des mains.

Dans le domaine de l’éducation, ce sont des milliers d’enfant qui ont été touchés par les initiatives de l’ONG : 47.000 participent au programme Unlock literacy et 16 mille autres bénéficient des camps de lecture pour la promotion de l’apprentissage de la lecture. S’y ajoute la formation de plusieurs enseignants aux techniques de l’enseignement Unlock literacy. Les enfants ont également été au cœur des efforts de l’ONG dans le domaine de la santé et la nutrition. En effet, plus de 4 millions d’enfants de 12 à 59 mois ont été déparasités. D’autres, identifiés «zéro dose ou sous vaccinés» ont été vaccinés. En plus, World Vision-Mali a gracieusement offert une importante quantité de comprimés d’Albendazole 400mg pour la campagne de la semaine d’intensification alimentaire et nutritionnelle.

Patrick Danière a souligné que l’ONG a, dans son programme de cohésion sociale, collaboré avec les leaders religieux contribuant à améliorer le bien-être des enfants. «Quant aux programmes transversaux, des parties prenantes sont mobilisées dans l’influence des politiques, des gens formés sur le plaidoyer local, la protection de l’enfant, et des personnes formées pour réagir face aux incidents de protection de l’enfance», a-t-il déclaré.

En 2024, World Vision-Mali va non seulement accroître ses capacités dans ces domaines d’intervention, mais aussi travailler sur de nouvelles stratégies dans les domaines de la résilience et de l’agriculture. C’est dans cette perspective qu’elle a signé un accord avec le ministère de l’Agriculture.


«Nous allons aussi collaborer avec d’autres ONG pour qu’ensemble, on ait un système de procédure commun, et accroître nos financements», a déclaré Patrick Danière, tout en souhaitant une amélioration de la situation sécuritaire. Le problème de sécurité complique, en effet, l’accès à certaines zones d’intervention de l’ONG. À ce défi, s’ajoutent ceux liés à l’insuffisance des financements et au suivi de certains enfants parrainés.

Lire aussi : #Mali : Grand marché de Bamako : Le défi de la gestion des déchets demeure

Des usagers, tout en saluant les efforts de la délégation spéciale de la mairie du District de Bamako, estiment qu’elle doit mieux faire. Tous pointent du doigt les quartiers riverains qui viennent y déverser les déchets nuitamment.

Lire aussi : #Mali: Gouvernance de l’entreprise : Les capacités des administrateurs renforcées

«Rôle, fonction et responsabilités de l’administrateur dans la gouvernance de l’entreprise», c’est le thème d’une session de formation que le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo, a présidé mercredi dernier dans les locaux de son département..

Lire aussi : #Mali : Entreprises agricoles au Mali : Nécessaire vulgarisation des textes régissant le secteur

Notre pays a un potentiel en terre agricole estimé environ à 43 millions d’hectares utilisables pour l’agriculture et l’élevage. Seulement 7 millions d’hectares, soit 4,5% sont cultivés. La vulgarisation des textes peut aider à profiter de cet énorme potentiel.

Lire aussi : #Mali : Gestion des déchets : Une opportunité de promotion de l’économie circulaire

«Enjeux, défis et opportunités de l’économie circulaire au Mali». C’est le thème national retenu, cette année, pour la Journée internationale zéro déchet, célébrée le 30 mars de chaque année. La cérémonie de lancement des activités, placée sous le parrainage de la délégation .

Lire aussi : #Mali : Ségou et Koutiala : Les bienfaits des projets Oxfam

Ces projets ont permis l’autonomisation de centaines de femmes grâce à des activités génératrices de revenus se rapportant à l’élevage et la transformation de produits locaux.

Lire aussi : #Mali : Bakari Mangané à propos du changement climatique : «Il faut accélérer les actions d’atténuation pour lutter contre ce désastre»

La Journée météorologique mondiale a été célébrée le 23 mars sous le thème «La météo en première ligne de l’action climatique». Occasion de mettre en avant le rôle crucial de cette science dans la lutte contre le changement climatique. Dans cette interview qu’il a bien voulu accor.

Les articles de l'auteur

#Mali : Grand marché de Bamako : Le défi de la gestion des déchets demeure

Des usagers, tout en saluant les efforts de la délégation spéciale de la mairie du District de Bamako, estiment qu’elle doit mieux faire. Tous pointent du doigt les quartiers riverains qui viennent y déverser les déchets nuitamment.

Par


Publié vendredi 12 avril 2024 à 09:27

#Mali: Gouvernance de l’entreprise : Les capacités des administrateurs renforcées

«Rôle, fonction et responsabilités de l’administrateur dans la gouvernance de l’entreprise», c’est le thème d’une session de formation que le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo, a présidé mercredi dernier dans les locaux de son département..

Par


Publié lundi 08 avril 2024 à 07:26

#Mali : Entreprises agricoles au Mali : Nécessaire vulgarisation des textes régissant le secteur

Notre pays a un potentiel en terre agricole estimé environ à 43 millions d’hectares utilisables pour l’agriculture et l’élevage. Seulement 7 millions d’hectares, soit 4,5% sont cultivés. La vulgarisation des textes peut aider à profiter de cet énorme potentiel.

Par


Publié vendredi 05 avril 2024 à 08:29

#Mali : Gestion des déchets : Une opportunité de promotion de l’économie circulaire

«Enjeux, défis et opportunités de l’économie circulaire au Mali». C’est le thème national retenu, cette année, pour la Journée internationale zéro déchet, célébrée le 30 mars de chaque année. La cérémonie de lancement des activités, placée sous le parrainage de la délégation spéciale de la mairie du District de Bamako, a eu lieu samedi dernier dans les locaux de la direction nationale de l’urbanisme et de l’habitat.

Par


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:49

#Mali : Ségou et Koutiala : Les bienfaits des projets Oxfam

Ces projets ont permis l’autonomisation de centaines de femmes grâce à des activités génératrices de revenus se rapportant à l’élevage et la transformation de produits locaux.

Par


Publié vendredi 29 mars 2024 à 08:37

#Mali : Bakari Mangané à propos du changement climatique : «Il faut accélérer les actions d’atténuation pour lutter contre ce désastre»

La Journée météorologique mondiale a été célébrée le 23 mars sous le thème «La météo en première ligne de l’action climatique». Occasion de mettre en avant le rôle crucial de cette science dans la lutte contre le changement climatique. Dans cette interview qu’il a bien voulu accorder à l’Essor, le chargé des prévisions et alertes météorologiques à l’Agence nationale de la météorologie (Mali météo), Bakari Mangané, évoque les défis et prône un changement de mentalité.

Par


Publié jeudi 28 mars 2024 à 08:35

#Mali : Technologies agricoles : Les innovations des chercheurs de l’IER

Le Centre régional de recherche agronomique de Sotuba a abrité hier la 3è Journée portes ouvertes du Parc de technologies et d’innovations agricoles (PTA), suite à l’initiative dénommée «Pôle de coordination de l’innovation, la recherche, la vulgarisation et le conseil (Ireach)»..

Par


Publié mercredi 13 mars 2024 à 07:54

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner