#Mali : Préparatifs de la campagne agricole : Le bon présage

Pour la campagne agricole, sur une superficie exploitable de plus de 6,3 millions d’hectares, les autorités en charge de l’agriculture ambitionnent de produire plus de 11 millions de tonnes de céréales et 765.000 tonnes de coton cette année. Le niveau de disponibilité des intrants est jugé satisfaisant pour répondre en partie aux besoins des producteurs

Publié mercredi 10 juillet 2024 à 17:45
#Mali : Préparatifs de la campagne agricole : Le bon présage

Pour atteindre cet objectif, des mesures ont été prises


L’hivernage s’installe progressivement  dans le pays. Par endroits, des quantités importantes de précipitations sont enregistrées et certains agriculteurs ont déjà commencé à semer. Ce qui présage une bonne campagne agricole, selon les spécialistes du domaine. Pour cela, certaines mesures ont été prises par les autorités du secteur pour assurer le bon déroulement de cette campagne agricole. Elles sont, entre autres, selon le directeur adjoint de l’agriculture Ousmane Camara, l’élaboration et l’adoption du Plan de campagne agricole par le Conseil supérieur de l’agriculture, l’identification des bénéficiaires de la subvention de l’État pour les intrants agricoles (engrais minéraux, organiques, bio-stimulant et semences de maïs hybride).


Mais aussi le contrôle des points de ventes des intrants agricoles pour s’assurer du respect des textes régissant la constitution des stocks d’engrais (chimiques et organiques) par les principaux fournisseurs d’intrants agricoles. Autres mesures sont la poursuite de la subvention des intrants agricoles par l’État, la diffusion des bulletins d’informations sur l’évolution de la campagne (conseils agricoles, prévisions saisonnières)  et les formations sur les bonnes pratiques agricoles en lien avec le changement climatique. Une bonne campagne dépend aussi de la disponibilité des intrants  agricoles (engrais et semences). Il est important de noter que la disponibilité des engrais et des intrants agricoles, leur accessibilité et leur distribution sont des aspects cruciaux pour les agriculteurs afin de maximiser leurs récoltes et pour le succès de la campagne agricole dans notre pays.


Ainsi, les autorités du secteur ont déjà pris certaines mesures. Le directeur adjoint de l’agriculture a indiqué que le niveau de disponibilité des intrants est jugé satisfaisant et les quantités disponibles serviront à répondre en partie aux besoins des producteurs. Et d’ajouter que  les importations notamment pour les semences maraîchères se poursuivent et beaucoup d’autorisations d’importation de semences ont été accordées depuis janvier 2024 jusqu’à nos jours. Ousmane Camara a informé de la tenue dans les jours à venir de  la bourse des semences afin de favoriser les échanges entre les fournisseurs d’intrants et les producteurs.


Quant aux engrais (minéraux et organiques), la subvention va se poursuivre avec une enveloppe de 17,6 milliards de Fcfa pour l’exercice budgétaire de l’année 2024, a-t-il déclaré. Et de souligner que l’État a reçu des appuis en engrais à travers les partenaires notamment  la Fédération de la Russie  qui a fourni un appui de 22.179,5 tonnes d’urée et 15.000 tonnes de DAP et NPK  offert par la Banque mondiale. Ces appuis qui interviennent dans le cadre du Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’Ouest (PRSA) sont déjà disponibles, a rassuré le directeur adjoint, informant  aussi que 4.285 tonnes d’engrais organiques industriels et 357 tonnes de semences de mil, sorgho, riz et fonio ont été acquis dans le cadre du même programme. Ainsi que d’autres quantités d’engrais minéraux sont en cours d’acquisition, a informé  M. Camara.


Pour la distribution, il a précisé qu’avant l’installation de l’hivernage, il a été procédé à un recensement des bénéficiaires  au niveau des communes. Ces informations dans lesquelles les besoins sont exprimés, en termes d’engrais et de semences, sont  centralisées et transmises au niveau des commissions régionales, expliquera-t-il. La distribution se fait,  selon lui, sur la base de cette liste d’expressions des besoins et des commissions de distribution  sont mises en place  au niveau de chaque commune  ou arrondissement  sur instruction du ministre de l’Agriculture.


 Concernant les mesures prises pour  anticiper sur les risques phytosanitaires,  le directeur adjoint a souligné qu’à travers l’Office de protection des végétaux (OPV), des dispositions ont été prises. Elles sont entres autres  la surveillance des nuisibles; la mise en place des produits de traitements phytosanitaires; la redynamisation des brigades villageois de veille. Et de conclure que des actions sont en cours pour la lutte contre la jasside qui constitue une réelle menace pour la culture du coton.

Anne Marie KEITA

Lire aussi : #Mali : Vivement la prochaine Édition

Les rideaux sont tombés, hier, sur ce rendez-vous du numérique. Les meilleures start-up ont été récompensées pour leurs innovations technologiques.

Lire aussi : #Mali: Semaine du numérique : Le rendez-vous de l’innovation

Cette plateforme est un espace d’expression pour les talents et de discussions permettant d’amorcer les grands chantiers de la transformation digitale de notre pays.

Lire aussi : #Mali : Agriculture : La confédération des producteurs de coton reçue par le président de la transition

La Confédération des producteurs de coton a été reçue en audience à Koulouba, vendredi dernier, par le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Accompagnée du ministre de l’Agriculture, Lassine Dembélé, la Confédération était venue présenter son nouveau bureau dirigé.

Lire aussi : #Mali : Recensement général agricole : Les enquêteurs de Bamako et environs apprennent les techniques

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Oumar Tamboura, a lancé hier au Palais de la culture, l’atelier de formation des agents retenus pour le Recensement général agricole (RGA). Durant plus de 10 jours, ces agents seront formés aux techniques de recensement et sur des modu.

Lire aussi : #Mali : Reso climat Mali : Dr Ibrahim Togola reconduit

À l’issue de son Assemblée générale ordinaire, le président sortant du Reso climat Mali, Dr Ibrahim Togola, a été reconduit pour un mandat de 5 ans. Au cours de cette assemblée tenue hier dans un hôtel de la place, les membres du Reso climat ont examiné le procès verbal de l’assemblé.

Lire aussi : #Mali : Dotation conditionnelle de performance du Pdreas : Les acteurs font le point

Le Projet de déploiement des ressources de l’État pour l’amélioration des services et riposte locale à la Covid-19 (Pdreas) a tenu, hier, un atelier pour la vérification de l’effectivité des transferts au profit des communes éligibles dans le cadre de la Dotation conditionnelle de perfo.

Les articles de l'auteur

#Mali : Vivement la prochaine Édition

Les rideaux sont tombés, hier, sur ce rendez-vous du numérique. Les meilleures start-up ont été récompensées pour leurs innovations technologiques.

Par Anne Marie KEITA


Publié jeudi 27 juin 2024 à 18:39

#Mali: Semaine du numérique : Le rendez-vous de l’innovation

Cette plateforme est un espace d’expression pour les talents et de discussions permettant d’amorcer les grands chantiers de la transformation digitale de notre pays.

Par Anne Marie KEITA


Publié mardi 25 juin 2024 à 19:22

#Mali : Agriculture : La confédération des producteurs de coton reçue par le président de la transition

La Confédération des producteurs de coton a été reçue en audience à Koulouba, vendredi dernier, par le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Accompagnée du ministre de l’Agriculture, Lassine Dembélé, la Confédération était venue présenter son nouveau bureau dirigé par Yacouba Traoré au chef de l’Etat, mais aussi exprimer certaines doléances..

Par Anne Marie KEITA


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:27

#Mali : Recensement général agricole : Les enquêteurs de Bamako et environs apprennent les techniques

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Oumar Tamboura, a lancé hier au Palais de la culture, l’atelier de formation des agents retenus pour le Recensement général agricole (RGA). Durant plus de 10 jours, ces agents seront formés aux techniques de recensement et sur des modules, à savoir la production végétale, l’élevage, la transhumance et la pêche..

Par Anne Marie KEITA


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:53

#Mali : Reso climat Mali : Dr Ibrahim Togola reconduit

À l’issue de son Assemblée générale ordinaire, le président sortant du Reso climat Mali, Dr Ibrahim Togola, a été reconduit pour un mandat de 5 ans. Au cours de cette assemblée tenue hier dans un hôtel de la place, les membres du Reso climat ont examiné le procès verbal de l’assemblée extraordinaire tenue en août 2023 et le rapport d’activités et financier de 2023..

Par Anne Marie KEITA


Publié mardi 04 juin 2024 à 18:42

#Mali : Dotation conditionnelle de performance du Pdreas : Les acteurs font le point

Le Projet de déploiement des ressources de l’État pour l’amélioration des services et riposte locale à la Covid-19 (Pdreas) a tenu, hier, un atelier pour la vérification de l’effectivité des transferts au profit des communes éligibles dans le cadre de la Dotation conditionnelle de performance (DCP) au titre des évaluations de performances des années 2021 et 2023..

Par Anne Marie KEITA


Publié jeudi 30 mai 2024 à 18:51

#Mali : Amélioration de la fertilité des sols : Le programme «soil values» lancé

Tout en augmentant la résilience des petits producteurs alimentaires et des éleveurs au Sahel, il entend contribuer à la gestion durable des contraintes liées à la fertilité des sols et à l’amélioration de la production alimentaire écologique.

Par Anne Marie KEITA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 19:19

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner