#Mali : Mise en œuvre des recommandations des ANR : Le Cinsere présente son rapport annuel 2023 à la cour constitutionnelle

Ce document fait l’état de la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (ANR), pour la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2023. Il en ressort que sur les 55 actions prioritaires devant être réalisées durant la Transition, 20 ont été accomplies, soit 36,36%

Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:35
#Mali : Mise en œuvre des recommandations des ANR : Le Cinsere présente son rapport annuel 2023 à la cour constitutionnelle

Des membres des deux structures après la présentation du document

 

Le Comité indépendant de suivi-évaluation de la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (Cinsere-ANR) a présenté, mardi dernier, son rapport annuel 2023 à la Cour constitutionnelle dans les locaux de l’institution. La rencontre a été présidée par le président de la Cour constitutionnelle, Amadou Ousmane Touré, en présence du coordinateur général du Cinsere-ANR, Me Amadou Tiéoulé Diarra.

Ce rapport fait l’état de la mise en œuvre des recommandations des ANR pendant la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2023. Rappelons que le Cadre stratégique de la refondation de l’état (CSRE) est l’outil de planification et de gestion des 517 recommandations issues des Assises. Ces recommandations se répartissent en trois catégories : 55 actions prioritaires devant être réalisées durant la période de la Transition, 153 actions prioritaires complémentaires dont la mise en œuvre doit démarrer pendant la Transition et se poursuivre au-delà, 309 actions non-prioritaires pour la période de la Transition.

Ainsi, en termes de bilan, sur les 55 actions prioritaires, 20 ont été réalisées au 31 décembre 2023, soit 36,36%. Parmi ces actions, l’on peut citer, entre autres, la mise en place d’un organe unique indépendant de gestion des élections (Autorité indépendante de gestion des élections), la relecture de la loi électorale, la recomposition du Conseil national de Transition (CNT), conformément à la Charte de la Transition. S’y ajoutent le maintien de la forme de l’état unitaire, républicain, décentralisé, laïc, démocratique et social, l’interdiction du nomadisme politique en cours de mandat.

Les actions prioritaires en cours de réalisation au 31 décembre 2023 sont au nombre de 33 (soit 60%). Il convient de souligner qu’il reste deux recommandations prioritaires qui n’ont pas encore connu un début de mise en œuvre. Il s’agit de «la mise en place d’un juge des libertés et de la détention » ; de « la création d’une structure de suivi/évaluation de la performance des activités du gouvernement (marchés publics, projets, programmes)».

Le président de la Cour constitutionnelle a, dans son discours introductif, signalé que depuis les ANR, les chantiers des réformes ont été ouverts. D’après Amadou Ousmane Touré, ces réformes, à la fois sectorielles et globales, touchent des domaines variés. «Elles traduisent la volonté du peuple malien déterminé  à repanser l’action publique et la place de l’état dans notre société», a-t-il expliqué.

Au-delà des effets escomptés, a ajouté le premier responsable de la Cour constitutionnelle, ces réformes visent essentiellement l’amélioration de la bonne gouvernance dans toutes ses dimensions.

L’administration publique, qui joue un rôle déterminant dans le développement économique et social de la nation, est l’un des outils privilégiés de mise en œuvre des recommandations issues des Assises. «Elle doit être efficace et capable de remplir la fonction de service public. Sinon, le défi majeur qui consiste à asseoir la démocratie et le développement pourra être difficilement relevé», a invité Amadou Ousmane Touré.

Cela est d’autant plus vrai que les disfonctionnements tant décriés par tous les Maliens sont des causes qui réduisent la légitimé, l’intégrité et l’efficacité du service public, a-t-il fait savoir. Selon lui, les réformes constituent une des forces motrices de l’évolution des sociétés.

Selon les responsables du Cinsere-ANR, la rencontre s’inscrit dans le cadre d’une large diffusion du rapport aux Institutions de la République.

Bembablin DOUMBIA

Lire aussi : Aige-Partis politiques : Le calendrier électoral au centre des débats

Sans surprise, la question du chronogramme électoral a dominé, lundi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), la réunion d’échanges entre les responsables de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige) et des partis politiques..

Lire aussi : #Mali : Levée de suspension des activités politiques : Les réactions de la classe politique

Le gouvernement a procédé, mercredi dernier lors du Conseil des ministres, à la levée de suspension des activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations. Sans surprise, cette décision a été bien accueillie par la quasi-totalité de la classe politique. Sur .

Lire aussi : #Mali : 1er sommet des chefs d’État de l’#AES : Les grandes décisions à la loupe de l’analyste Boubakar Bocoum 

Dans cet entretien qu’il nous a accordé, l’analyste politique et en économie de guerre au Centre d’études stratégiques «Séné» donne son point de vue sur les grandes décisions du 1er sommet des chefs d’État de l’Alliance des États du Sahel (AES), tenu le samedi dernier à Niamey,.

Lire aussi : #Mali : Complexe agro-industriel de Seydou Blen : Un pas de plus vers la souveraineté alimentaire

Le colonel Assimi Goïta a inauguré, hier, cette usine de six unités de production intégrées. Ce complexe-agro industriel qui crée 400 emplois permanents et 10.000 autres indirects est la réponse d’un ancien footballeur, Seydou Keïta, à l’appel du président de la Transition à la di.

Lire aussi : #Mali : Kung-fu, les disciples de Dragon rouge en séance d’entraînement

Le club Dragon rouge a organisé, dimanche dernier dans l’enceinte de l’école fondamentale de Sirakoro Méguétana, une séance d’entraînement à l’endroit de ses disciples..

Lire aussi : #Mali : Mairie du District : Les résultats encourageants de la délégation spéciale

La 2è session ordinaire 2024 de la Délégation spéciale du District de Bamako s’est ténue, mercredi et jeudi derniers dans les locaux de la mairie de la capitale. L’ouverture des travaux a été présidée par le président de la Délégation spéciale, Balla Traoré, en présence de ses co.

Les articles de l'auteur

Aige-Partis politiques : Le calendrier électoral au centre des débats

Sans surprise, la question du chronogramme électoral a dominé, lundi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), la réunion d’échanges entre les responsables de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige) et des partis politiques..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 13:59

#Mali : Levée de suspension des activités politiques : Les réactions de la classe politique

Le gouvernement a procédé, mercredi dernier lors du Conseil des ministres, à la levée de suspension des activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations. Sans surprise, cette décision a été bien accueillie par la quasi-totalité de la classe politique. Sur sa page Facebook, l’ancien Premier ministre Moussa Mara a félicité les autorités pour cette décision «raisonnable» demandée par la majorité des forces vives du pays..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:03

#Mali : 1er sommet des chefs d’État de l’#AES : Les grandes décisions à la loupe de l’analyste Boubakar Bocoum 

Dans cet entretien qu’il nous a accordé, l’analyste politique et en économie de guerre au Centre d’études stratégiques «Séné» donne son point de vue sur les grandes décisions du 1er sommet des chefs d’État de l’Alliance des États du Sahel (AES), tenu le samedi dernier à Niamey, au Niger. Parmi ces décisions, figurent, entre autres, l’adoption du traité instituant la Confédération de l’AES, la création d’une banque d’investissement et d’un fonds de stabilisation du Sahel..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mardi 09 juillet 2024 à 10:29

#Mali : Complexe agro-industriel de Seydou Blen : Un pas de plus vers la souveraineté alimentaire

Le colonel Assimi Goïta a inauguré, hier, cette usine de six unités de production intégrées. Ce complexe-agro industriel qui crée 400 emplois permanents et 10.000 autres indirects est la réponse d’un ancien footballeur, Seydou Keïta, à l’appel du président de la Transition à la diaspora malienne à investir au pays.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mardi 02 juillet 2024 à 17:46

#Mali : Kung-fu, les disciples de Dragon rouge en séance d’entraînement

Le club Dragon rouge a organisé, dimanche dernier dans l’enceinte de l’école fondamentale de Sirakoro Méguétana, une séance d’entraînement à l’endroit de ses disciples..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié lundi 01 juillet 2024 à 14:45

#Mali : Mairie du District : Les résultats encourageants de la délégation spéciale

La 2è session ordinaire 2024 de la Délégation spéciale du District de Bamako s’est ténue, mercredi et jeudi derniers dans les locaux de la mairie de la capitale. L’ouverture des travaux a été présidée par le président de la Délégation spéciale, Balla Traoré, en présence de ses collaborateurs..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié jeudi 27 juin 2024 à 17:27

#Mali : Le Mali fait face à trois types de terrorisme

Le chef de l’État a dénoncé cet état de fait en indiquant que les ennemis du Mali essaient de nuire au pays avec la violence meurtrière, le lynchage médiatique et les entraves économiques et financières.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié dimanche 23 juin 2024 à 14:10

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner