#Mali : École nationale d’Ingénieurs Abdderhamane Baba Touré : Plusieurs projets en 2024

L’année académique 2023-2024 qui a démarré le 11 mars dernier à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (ENI-ABT) consacre la fin des classes spéciales où les étudiants des semestres pairs et impairs prennent les cours au même moment.

Par

Publié mardi 02 avril 2024 à 08:59
#Mali : École nationale d’Ingénieurs Abdderhamane Baba Touré : Plusieurs projets en 2024

Le secrétaire général du ministère en charge de l’Enseignement supérieur, Pr Moussa Tangara (c), dirige les travaux

 

En dépit de la crise et du retard des cours, l’ENI-ABT a enregistré une augmentation de 51,27% de ses recettes pendant ladite année académique. Elle a aussi déclaré admis 285 nouveaux étudiants à l’issue de ses concours tests qui ont eu lieu en octobre dernier. Afin de relever ses défis, l’ENI-ABT entend davantage générer ses propres ressources à hauteur de souhait et continuer la promotion de son unité d’expertise, de production et développer des partenariats avec plusieurs structures aux plans national et international.

 Pour discuter de tous ces projets, les 13 administrateurs de l’ENI-ABT s’étaient réunis, mercredi dernier dans les locaux de l’école.

Les travaux étaient dirigés par le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Moussa Tangara.

Les administrateurs ont planché sur les différents documents soumis à leur approbation. Ils se sont aussi prononcés sur le budget prévisionnel 2024, les projets de création d’un poste d’assistant administratif, d’une direction des études et de recherches (DER) génie biomédical et environnemental.

Pour l’exercice 2024, le budget prévisionnel de l’ENI-ABT est équilibré en recettes et en dépenses à plus de 2,675 milliards de Fcfa contre 2,690 milliards de Fcfa en 2023, soit une diminution de 0,55%. Cette baisse est due à la réduction de la subvention de l’état sur le budget spécial d’investissement (BSI) qui a chuté de 400 millions de Fcfa en 2023 à 300 millions de Fcfa en 2024 (une baisse considérable de 25%).

Le budget de l’établissement sera investi pour acquérir un système d’adduction d’eau avec une intégration des deux châteaux d’eau offerts par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, mais aussi construire un centre d’apprentissage accéléré des langues (anglais technique), une bibliothèque numérique, la salle des professeurs, l’opérationnalisation du centre d’innovation technologique «Timbuktu», inauguré en décembre 2023, mais aussi pour la révision du manuel de procédures et la mise en œuvre du plan stratégique 2020-2024 de l’ENI-ABT.

 Le directeur général de l’ENI-ABT, Dr Kèlètigui Daou, a précisé que son école a basculé dans le système licence-master-doctorat (LMD) lors de la rentrée académique 2014-2015.  Il a soutenu que le conseil d’administration est un échange, un éclairage et un enseignement qui permet à son école de baliser le chemin vers le succès. Cela consiste en la formation des ingénieurs capables d’apporter des solutions aux problèmes socio-économiques de la société.

 La diversification des offres de formation, la stimulation de l’innovation technologique par la recherche et le développement, l’amélioration de la gestion pédagogique, administrative et financière et l’augmentation de la capacité d’accueil et d’encadrement sont des efforts déployés pour atteindre des résultats tangibles a déclaré Dr Kèlètigui Daou. Et de révéler que le lancement du master en ingénierie biomédicale soutenue par l’Université Nord-Ouest de Chicago (États-Unis) et de l’ONG anglaise «Sight Savers», le don de 70 ordinateurs et des équipements de laboratoire pour le département de géologie et des mines, la rénovation et l’équipement de deux salles informatiques en système d’alimentation électrique photovoltaïque par le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et la Banque mondiale sont des financements obtenus.

Le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur s’est dit persuadé que le centre d’innovation technologique offrira la possibilité de réalisation des projets concrets par les innovateurs. Le système LMD, a estimé Pr Moussa Tangara, constitue un changement de modèle et d’approche pour l’ENI-ABT et lui laisse sa vocation première de formation des ingénieurs. Il a invité les administrateurs à bien analyser les documents qui leur sont soumis afin d’apporter des solutions aux difficultés.

Rappelons que l’ENI-ABT compte 120 agents, dont 19 femmes. L’ENI-ABT procédera à la formation initiale de 2.281 étudiants, à la formation continue de 312 étudiants dont 80 femmes et à la formation de 128 pour les masters spéciaux dont 59 pour le master génie chimie et environnemental (MGCENV) et 69 pour le master en gestion intégrée des ressources en eau (Gire). 

Sidi WAGUE

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens : Les syndicats édifiés

En prélude à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, les membres du comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens ont rencontré, mercredi dernier au Centre international de conférences (CICB), les responsables des centrales syndicales et des syn.

Lire aussi : #Mali : Rapport de synthèse des États généraux de l’éducation : Les acteurs s’approprient le document

Le rapport de synthèse des États généraux de l’éducation (EGE), récemment remis au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, était jeudi dernier au cœur d’une rencontre d’appropriation au ministère de l’Éducation nationale..

Lire aussi : Omra à La Mecque : L’Agence top 10 Sarl met le paquet

Nous sommes vendredi 29 mars, 19è jour du mois béni de Ramadan. La Mecque, ville natale du Prophète Mohamed (PSL) organise du 31 mars au 16 avril 2024, la Omra, petit pèlerinage en Islam..

Lire aussi : #Mali : Dissolution de l’Aeem : Un grand pas vers la pacification de l’espace universitaire

L’Association des élèves et étudiants du Mali (Aeem) entretenait la violence dans l’espace scolaire et universitaire. Agressions physiques contre les étudiants et même le corps professoral, affrontements meurtriers entre clans étaient le lot quotidien ou presque dans les facultés.

Lire aussi : #Mali : Livre de Pr Ousmane Oumarou Sidibé : Une contribution au droit du travail

«Repenser le statut du travail : une contribution africaine», le 3è livre de l’ancien ministre chargé de la Fonction publique et président d’honneur de la Société malienne de droit du travail et de la sécurité sociale (SMDTSS), Pr Ousmane Oumarou Sidibé, a été présenté et dédicac.

Lire aussi : #Mali : Programme Doniya Taabolo : Pour un enseignement de qualité

Ce projet vise à renforcer les capacités et compétences des élèves et enseignants des classes de 1ère, 2è, 3è et 4è année de 1.000 écoles fondamentales publiques et communautaires de 11 Académies d’enseignement et 27 Centres d’animation pédagogique (Cap) des régions bénéficiaire.

Les articles de l'auteur

Dialogue inter-Maliens : Les syndicats édifiés

En prélude à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, les membres du comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens ont rencontré, mercredi dernier au Centre international de conférences (CICB), les responsables des centrales syndicales et des syndicats de l’éducation..

Par Sidi WAGUE


Publié vendredi 05 avril 2024 à 09:01

#Mali : Rapport de synthèse des États généraux de l’éducation : Les acteurs s’approprient le document

Le rapport de synthèse des États généraux de l’éducation (EGE), récemment remis au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, était jeudi dernier au cœur d’une rencontre d’appropriation au ministère de l’Éducation nationale..

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:43

Omra à La Mecque : L’Agence top 10 Sarl met le paquet

Nous sommes vendredi 29 mars, 19è jour du mois béni de Ramadan. La Mecque, ville natale du Prophète Mohamed (PSL) organise du 31 mars au 16 avril 2024, la Omra, petit pèlerinage en Islam..

Par Sidi WAGUE


Publié vendredi 29 mars 2024 à 09:03

#Mali : Dissolution de l’Aeem : Un grand pas vers la pacification de l’espace universitaire

L’Association des élèves et étudiants du Mali (Aeem) entretenait la violence dans l’espace scolaire et universitaire. Agressions physiques contre les étudiants et même le corps professoral, affrontements meurtriers entre clans étaient le lot quotidien ou presque dans les facultés.

Par Sidi WAGUE


Publié vendredi 22 mars 2024 à 07:24

#Mali : Livre de Pr Ousmane Oumarou Sidibé : Une contribution au droit du travail

«Repenser le statut du travail : une contribution africaine», le 3è livre de l’ancien ministre chargé de la Fonction publique et président d’honneur de la Société malienne de droit du travail et de la sécurité sociale (SMDTSS), Pr Ousmane Oumarou Sidibé, a été présenté et dédicacésamedi dernier à la Faculté de droit public (Fdpu) Ex-Ena lors d’une cérémonie organisée à cet effet..

Par Sidi WAGUE


Publié mercredi 13 mars 2024 à 08:24

#Mali : Programme Doniya Taabolo : Pour un enseignement de qualité

Ce projet vise à renforcer les capacités et compétences des élèves et enseignants des classes de 1ère, 2è, 3è et 4è année de 1.000 écoles fondamentales publiques et communautaires de 11 Académies d’enseignement et 27 Centres d’animation pédagogique (Cap) des régions bénéficiaires.

Par Sidi WAGUE


Publié vendredi 08 mars 2024 à 10:15

#Mali : «Monographie de Tonka» : Le livre de Tidiane Traoré sur les atouts de sa ville

L’écrivain Tidiane Traoré vient de produire son tout premier livre intitulé : «La Monographie de Tonka», édité à la maison d’éditions «Prostyle». L’ouvrage de quartre grands chapitres et 209 pages a été présenté, samedi dernier au public à l’l’Institut des sciences politiques, des relations internationales et de la communication (Ispric)..

Par Sidi WAGUE


Publié mercredi 06 mars 2024 à 10:00

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner