#Mali : Coupe de la Confédération : Le Stade malien se complique la tâche

Battus 2-1 à domicile par Dreams FC du Ghana en quart de finale aller, les Blancs de Bamako doivent s’imposer par au moins deux buts d’écart lors de la manche retour à Kumassi pour renverser la vapeur et se qualifier pour les demi-finales. Une mission qui s’annonce très difficile pour le capitaine-keeper N’Golo Traoré et ses partenaires

Par

Publié mardi 02 avril 2024 à 09:28 , mis à jour lundi 15 avril 2024 à 00:52
#Mali : Coupe de la Confédération : Le Stade malien se complique la tâche

Les Blancs de Bamako doivent rehausser le niveau de leur jeu pour espérer se qualifier au match retour


Les matches se suivent et se ressemblent pour le Stade malien de Bamako. En panne sèche en championnat national (aucune victoire lors des six dernières journées) et distancée par le Djoliba dans la course au titre (42 points contre 35), l’équipe de Sotuba vient d’étaler au grand jour ses difficultés, s’inclinant 2-1 à domicile face aux Ghanéens de Dreams FC en quart de finale aller de la Coupe de la Confédération. Avec ce résultat, les Blancs sont condamnés à l’exploit au match retour qu’ils doivent gagner par au moins deux buts d’écart pour se qualifier ou à défaut, l’emporter 2-1 pour avoir droit à la séance des tirs au but.

Le but marqué à l’extérieur étant toujours en vigueur dans les compétitions africaines, les Ghanéens peuvent même s’autoriser une défaite par le strict minimum pour valider leur ticket pour le dernier carré. La mission s’annonce donc très compliquée pour les hommes du nouvel entraîneur, Mamoutou Kané dit Mourlé, mais il reste encore 90 minutes et tout reste possible pour le représentant malien. Mais disons-le sans ambages, pour espérer renverser la vapeur au Ghana, les Blancs de Bamako devront impérativement hausser le niveau de leur jeu notamment dans le secteur offensif où l’équipe a étalé beaucoup de lacunes, dimanche au stade du 26 Mars.

 Certes, le Stade malien a eu le mérite d’ouvrir le score à l’occasion de cette première manche (but de Yoro Diaby suite à un coup franc décomposé, 54è min), mais après cette réalisation, les hommes de Mourlé ont eu toutes les peines du monde à porter le danger dans le camp adverse. Au fil des minutes, les visiteurs vont prendre confiance à l’image de leur capitaine, John Duku Antwi qui profite d’un cafouillage dans la défense des Blancs pour tromper le gardien N’Golo Traoré du plat du pied (66è min, 1-1). Quelques minutes plus tard, les Ghanéens obtiennent un penalty suite à une faute de main d’un défenseur stadiste (le penalty a été accordé par l’arbitre gabonais Patrice Tanguy Mebiame après la consultation de la VAR). John Duku Antwi exécute la sentence et permet aux siens de passer devant (74è min, 1-2). Le tableau d’affichage restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final et malheur pour le Stade malien, le milieu de terrain Fady S. Coulibaly sera exclu à la 90è minute pour cumul de cartons.

Le nouvel entraîneur du Stade malien, Mamoutou Kané «Mourlé», nommé la semaine dernière, s’est dit responsable de la défaite. «Je suis responsable de la défaite, les joueurs ont fait de leur mieux, je n’ai rien à leur reprocher», a déclaré Mourlé en conférence de presse. Le technicien stadiste renchérira : «Nous n’avons pas eu suffisamment de temps pour préparer le match. Il reste encore 90 minutes et rien n’est perdu. Nous restons en course pour la qualification, nous allons tout faire pour renverser la vapeur à Kumasi».

 Pour sa part, le capitaine N’Golo Traoré s’est dit déçu de la défaite, tout en affichant son optimisme pour la suite des événements. «Nous étions bien partis pour remporter ce match. Mais nous avons encaissé deux buts sur des situations que je ne m’explique pas, mais c’est le football. Nous allons tout mettre en œuvre pour prendre le ticket des demi-finales dimanche prochain», a promis le dernier rempart des Blancs. 

Dans le camp adverse, l’entraîneur de Dreams FC a salué la victoire de ses joueurs, avant de se projeter sur la manche retour qui sera, selon lui, celle de la vérité. «Malgré cette victoire, nous allons rester prudents pour le match retour car nous avons en face une grande équipe habituée des compétitions africaines. Ce soir (dimanche, ndlr), nous avons été chanceux plus que le Stade malien, j’ai dit aux joueurs d’oublier ce match et de se concentrer déjà sur le match retour», a confié à la presse Abdul Karim Zito. Le match retour se disputera, dimanche 7 avril au stade Baba Yara de Kumassi et le vainqueur de la double confrontation affrontera en demi-finale celui du match Moderne Future FC et Zamalek. À l’aller disputé, dimanche au stade international de Caire, le Zamalek s’est imposé 2-0, prenant ainsi une bonne option sur la qualification. Dans les autres matches, Abu Salem de la Libye et la Renaissance sportive de Berkane se sont quittés dos à dos (0-0), à Benghazi, alors que Rivers United du Nigeria a assuré le service minimum devant le détenteur du trophée, l’USM Alger (1-0).


Dimanche 31 mars au stade du 26 Mars

Stade malien-Dreams FC : 1-2

Buts de Yoro Diaby (54è min) pour le Stade malien; John Duku Antwi (66è et 74è min s.p.) pour Dreams FC.

Expulsion de Fady S. Coulibaly du Stade malien (90è min).

Arbitrage du Gabonais Patrice Tanguy Mebiame, assisté de son compatriote Boris Marlaise Ditsoga et du Santoméen Abelmiro Dos Reis Monte Negro.

Stade malien : N’Golo Traoré (cap), Dramane Traoré, Fady S. Coulibaly, Youssou Coulibaly, Lassine Kouma, Moussa Diallo (Malick Djiguiba, 62è min), Daouda Coulibaly (Souleymane Dramé, 75è min), Issah Yakubu, Boukary Savadogo, Yoro Diaby, Amadou Traoré.


Entraîneur : Mamoutou Kané.

Dreams FC : Solomon Agbasi, Ofori McCarthy, Mohamed Abubakar (Ishmael Dede, 63è min), Godfred Kingsley Atuahene, Mensah Agyenim Boateng, John Duku Antwi (cap), Abdul Aziz Issah (Yaovi Chris Guede, 90è min+2), Eric Danso Boateng, Sulemana Suweidu Suhuyini (Sylvester Simba, 74è min), Emmanuel Agyei, Derrick Atta Agyei. Entraîneur : Abdul Karim Zito.

Djeneba BAGAYOGO

Lire aussi : #Mali : Championnat national : 22è journée, des enjeux a tous les niveaux

Le leader du classement, le Djoliba affrontera Arsenal des talents sportifs de Koro, alors que ses deux dauphins, le Réal et le Stade malien se frotteront, respectivement à Afrique football élite et Binga FC.

Lire aussi : #Mali : Coupe de la Confédération : Fin de course pour le Stade malien

Battus 2-1 à domicile au match aller par les Ghanéens de Dreams FC, les Blancs n’ont pu faire mieux qu’un nul 1-1 dans le deuxième acte. Un résultat synonyme d’élimination pour l’équipe qui rêvait de remporter sa deuxième couronne continentale, après celle de 2009.

Lire aussi : #Mali: Championnat de foot féminin : Les super lionnes s’offrent le classique face à l’Usfas

L’affiche de cette 6è journée du championnat national de football féminin était sans doute la rencontre entre les Super Lionnes d’Hamdallaye et l’Usfas. Cette confrontation qui était très attendue par les supporters de ces deux équipes a tourné à l’avantage des Lionnes victorieuses .

Lire aussi : #Mali : Championnat national : Le Djoliba maintient la cadence

Le Djoliba n’a pas tremblé face aux Onze Créateurs, mercredi 3 mars en ouverture de la 21è journée du championnat national. Grâce aux réalisations de Mahamadou Sissoko (22è min) et Zoumana Simpara (48è min), le leader du classement s’est imposé 2-0, confortant ainsi sa position en tête.

Lire aussi : #Mali : Classement FIFA : Les Aigles gagnent trois places

Le deuxième classement FIFA de l'année 2024 est tombé hier. Plusieurs changements sont à constater après les matches internationaux de mars..

Lire aussi : #Mali : Coupe de la Confédération : Stade malien, ça passe ou ça casse

Battus 2-1 à domicile lors de la manche aller, les Blancs de Bamako n’ont pas le choix : ils doivent marquer au moins deux buts sans en prendre pour être sûrs de valider leur ticket pour la demi-finale.

Les articles de l'auteur

#Mali : Championnat national : 22è journée, des enjeux a tous les niveaux

Le leader du classement, le Djoliba affrontera Arsenal des talents sportifs de Koro, alors que ses deux dauphins, le Réal et le Stade malien se frotteront, respectivement à Afrique football élite et Binga FC.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié vendredi 12 avril 2024 à 09:39

#Mali : Coupe de la Confédération : Fin de course pour le Stade malien

Battus 2-1 à domicile au match aller par les Ghanéens de Dreams FC, les Blancs n’ont pu faire mieux qu’un nul 1-1 dans le deuxième acte. Un résultat synonyme d’élimination pour l’équipe qui rêvait de remporter sa deuxième couronne continentale, après celle de 2009.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 11 avril 2024 à 08:02

#Mali: Championnat de foot féminin : Les super lionnes s’offrent le classique face à l’Usfas

L’affiche de cette 6è journée du championnat national de football féminin était sans doute la rencontre entre les Super Lionnes d’Hamdallaye et l’Usfas. Cette confrontation qui était très attendue par les supporters de ces deux équipes a tourné à l’avantage des Lionnes victorieuses sur le fil 2-1..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié lundi 08 avril 2024 à 07:45

#Mali : Championnat national : Le Djoliba maintient la cadence

Le Djoliba n’a pas tremblé face aux Onze Créateurs, mercredi 3 mars en ouverture de la 21è journée du championnat national. Grâce aux réalisations de Mahamadou Sissoko (22è min) et Zoumana Simpara (48è min), le leader du classement s’est imposé 2-0, confortant ainsi sa position en tête du peloton (45 points)..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié vendredi 05 avril 2024 à 09:15

#Mali : Classement FIFA : Les Aigles gagnent trois places

Le deuxième classement FIFA de l'année 2024 est tombé hier. Plusieurs changements sont à constater après les matches internationaux de mars..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié vendredi 05 avril 2024 à 09:14

#Mali : Coupe de la Confédération : Stade malien, ça passe ou ça casse

Battus 2-1 à domicile lors de la manche aller, les Blancs de Bamako n’ont pas le choix : ils doivent marquer au moins deux buts sans en prendre pour être sûrs de valider leur ticket pour la demi-finale.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié vendredi 05 avril 2024 à 09:10

#Mali: Nos expatriés : Almamy Touré envoie Kaiserslautern en finale de la coupe d’Allemagne

Buteur et passeur décisif, Almamy Touré a été le grand héros de la qualification de Kaiserslautern en finale de la Coupe d'Allemagne mardi 3 avril à Berlin contre le FC Sarrebruck..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 04 avril 2024 à 09:53

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner