#Mali :Activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations : Suspendues jusqu’à nouvel ordre

Deux raisons essentielles sous-tendent cette mesure : politique et sécuritaire. L’objectif principal étant de préserver l’ordre public et assurer le bon déroulement du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation qui débute ce samedi 13 avril

Publié jeudi 11 avril 2024 à 07:29 , mis à jour lundi 17 juin 2024 à 07:20
#Mali :Activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations : Suspendues jusqu’à nouvel ordre

Le colonel Abdoulaye Maïga anime le point de presse

 

Le gouvernement a suspendu jusqu’à nouvel ordre les activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations sur toute l’étendue du territoire national «pour raison d’ordre public». La décision prise suivant un décret pris en Conseil des ministres a été annoncée hier par le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Le colonel Abdoulaye Maïga intervenait lors d’un point de presse dans les locaux de son département.

Selon lui, cette suspension vise à préserver l’intérêt général. «C’est une mesure impersonnelle qui ne vise aucun parti politique», a soutenu le colonel Abdoulaye Maïga. En clair, a-t-il commenté, cette suspension ne s’attaque pas aux formations politiques et aux associations, mais s’intéresse plutôt à leurs activités.

Le porte-parole du gouvernement a précisé que deux raisons fondamentales sous-tendent cette mesure gouvernementale. Il s’agit des raisons politique et sécuritaire. L’argument politique est de maintenir un climat de sérénité pour la tenue du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation. À ce niveau, a fait savoir le colonel Abdoulaye Maïga, plus question de cacophonie au moment où se déroule ce dialogue à travers le pays. Ce dialogue tant attendu par les Maliens, selon lui, sera l’occasion de recoudre le tissu social et renforcer la cohésion nationale.

S’agissant de l’argument sécuritaire, le ministre chargé de l’Administration territoriale a fait remarquer que la prise de Kidal ne signifie pas la fin du terrorisme. Le terrorisme est une menace encore dans notre pays, a-t-il rappelé. En témoignent, selon lui, les attaques dans différents endroits. «Nous devons rester vigilants», a-t-il souligné.   

Par ailleurs, le ministre Maïga a déclaré que cette suspension ne signifie pas que les élections ne seront pas organisées. Elle ne veut pas non plus dire que les formations politiques et les associations ne sont pas importantes, a-t-il conclu.

N'Famoro KEITA

Lire aussi : #Mali : Formation professionnelle : L’Iniforp veut élargir sa capacité

La ministre de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mme Bagayoko Aminata Traore, a présidé, hier au Centre de perfectionnement et de la reconversion de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), la cérémonie d’ouverture de la 1ère session extraordin.

Lire aussi : #Mali: Investissement industriel : Seydou Keïta montre l’exemple

Cet ancien footballeur, reconverti capitaine d’industrie, explique avoir investi dans son pays pour contribuer au développement économique.

Lire aussi : #Mali : Salon des médias : La 3è édition a tenu ses promesses

La rencontre a réuni cette année environ 300 participants dont une cinquantaine venue de l’extérieur et plus de 1.000 visiteurs par jour.

Lire aussi : #Mali : Valorisation du lait local : Des préoccupations prises en compte

Les capacités des centres de collecte de lait ont été renforcées à travers la mise à disposition des éleveurs de 500 unités laitières avec de l’aliment bétail. Quatre centres stratégiques de collecte de lait ont été construits.

Lire aussi : #Mali : Santé des végétaux : L’OPV sensibilise les acteurs

Chaque année, des pertes d’environ 40% de cultures vivrières sont enregistrées à l’échelle planétaire. Cette situation est liée aux ravageurs et à des maladies de plantes.

Lire aussi : #Mali : Employabilité des jeunes : L’ANPE maintient le cap

Le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), Ibrahim Ag Nock, a conduit une mission conjointe de deux jours (mercredi et jeudi derniers) avec les membres du conseil d’administration pour visiter les réalisations de certains bénéficiaires de l’appui de l’Agence à B.

Les articles de l'auteur

#Mali : Formation professionnelle : L’Iniforp veut élargir sa capacité

La ministre de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mme Bagayoko Aminata Traore, a présidé, hier au Centre de perfectionnement et de la reconversion de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), la cérémonie d’ouverture de la 1ère session extraordinaire du conseil d’administration de l’Institut national d’ingénierie de formation professionnelle (Iniforp). Elle avait à ses côtés le directeur général de l’Institut, Mahamadou Diarra..

Par N'Famoro KEITA


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:46

#Mali: Investissement industriel : Seydou Keïta montre l’exemple

Cet ancien footballeur, reconverti capitaine d’industrie, explique avoir investi dans son pays pour contribuer au développement économique.

Par N'Famoro KEITA


Publié lundi 10 juin 2024 à 07:15

#Mali : Salon des médias : La 3è édition a tenu ses promesses

La rencontre a réuni cette année environ 300 participants dont une cinquantaine venue de l’extérieur et plus de 1.000 visiteurs par jour.

Par N'Famoro KEITA


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:32

#Mali : Valorisation du lait local : Des préoccupations prises en compte

Les capacités des centres de collecte de lait ont été renforcées à travers la mise à disposition des éleveurs de 500 unités laitières avec de l’aliment bétail. Quatre centres stratégiques de collecte de lait ont été construits.

Par N'Famoro KEITA


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:04

#Mali : Santé des végétaux : L’OPV sensibilise les acteurs

Chaque année, des pertes d’environ 40% de cultures vivrières sont enregistrées à l’échelle planétaire. Cette situation est liée aux ravageurs et à des maladies de plantes.

Par N'Famoro KEITA


Publié mardi 28 mai 2024 à 18:21

#Mali : Employabilité des jeunes : L’ANPE maintient le cap

Le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), Ibrahim Ag Nock, a conduit une mission conjointe de deux jours (mercredi et jeudi derniers) avec les membres du conseil d’administration pour visiter les réalisations de certains bénéficiaires de l’appui de l’Agence à Bamako..

Par N'Famoro KEITA


Publié lundi 27 mai 2024 à 18:05

#Mali : Crise énergétique au Mali : Le cri de cœur du Comité syndical de l’Amap

Le bureau syndical de l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap) a tenu ce vendredi, dans ses locaux, un point de presse sur les difficultés liées à la crise énergétique que traverse actuellement le service..

Par N'Famoro KEITA


Publié vendredi 17 mai 2024 à 17:24

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner