Nos expatriés : Abdoulaye Diaby à cœur ouvert

Le champion d’Afrique U17 et U20 qui évolue à Ujpest en Hongrie, se trouve actuellement en vacances à Bamako. L’Essor a rendu visite à l’ancien joueur du Djoliba à son domicile à Kalaban-Coura

Par

Publié jeudi 23 juin 2022 à 07:55
Nos expatriés : Abdoulaye Diaby à cœur ouvert

Mercredi 8 juin 11h : notre véhicule de reportage se gare devant le portail gris d’une maison à Kalaban-Coura. La porte de la maison s’ouvre sur le défenseur central Abdoulaye Diaby qui nous souhaite la bienvenue, avant de conduire notre équipe de reportage au salon.

Comme la plupart de ses coéquipiers et anciens coéquipiers des sélections nationales, Abdoulaye Diaby se trouve actuellement en vacances à Bamako et partage la même cour avec ses parents.

«Je vis avec mes parents mais tous sont partis au travail. Ma femme se repose, je vous présente mon ami et mon frère, Amadou Diarra. Une fois encore, merci d’être venu, faites comme chez vous», lance l’international malien, avant de nous avoir servi à boire. «Depuis tout petit, j’ai été séduit par le football et Dieu merci, mes parents n’ont posé aucun problème», introduit d’abord Abdoulaye Diaby.

«J’ai débuté au Djoliba à 8 ans. À l’époque, je jouais pour me faire plaisir, à aucun moment, je n’ai pensé que je pouvais faire carrière dans le football. Dieu merci, je suis tombé sur de bons encadreurs, dont Fanyeri Diarra au Djoliba qui ont contacté mes parents pour leur proposer de me faire signer dans l’équipe. C’est comme ça que les choses ont commencé au Djoliba», révélera Abdoulaye Diaby.

Le grand public découvrira le jeune défenseur en 2016, lors de la finale du championnat national des cadets. Ce 31 juillet 2016, Abdoulaye Diaby commande d’une main de fer la défense des Rouges qui s’inclinent néanmoins en finale face à l’AS Black stars de Badalabougou (1-0).

L’année suivante (2017), le coach du Djoliba, Fanyeri Diarra ouvre les portes de l’équipe première à Abdoulaye Diaby qui dispute son premier match de championnat, un 5 février 2017 (défaite contre le CSD, 1ère journée).

Malgré ce revers, Fanyeri Diarra maintient sa confiance au jeune défenseur. La suite des événements donne raison au technicien : Abdoulaye Diaby s’impose dans l’axe central et devient titulaire à part entière. Comme il fallait s’y attendre, les performances du jeune joueur en club lui ouvrent les portes de la sélection nationale U17 et dès sa première campagne, Abdoulaye Diaby remporte la CAN avec les Aiglonnets, vainqueurs 1-0 du Ghana.

Cerise sur le gâteau, le jeune défenseur central sera élu meilleur joueur de la compétition. «Après la CAN, j’ai quitté le Mali pour la Belgique où je me suis engagé avec Royal Antwerp FC en 2018. Une année plus tard, l’équipe m’a prêté au KSC Lokeren (un autre club belge, ndlr).

Finalement, j’ai quitté la Belgique en 2021 pour signer un contrat de trois ans à Ujpest FC en Hongrie. Dieu merci, j’ai eu ce que je voulais, c’est-à-dire suffisamment de temps de jeu pour exprimer mon talent. Je suis heureux ici, j’ai marqué trois buts cette saison et c’est avec un sentiment de fierté que je suis venu en vacances», souligne l’ancien joueur du Djoliba.

UNE CAMPAGNE MÉMORABLE-
Pour Abdoulaye Diaby, la CAN U17, Gabon 2017 et la Coupe du monde qui s’est déroulée la même année ont marqué une étape importante dans sa carrière et celle de la plupart de ses coéquipiers des Aiglonnets. «Dieu m’a donné la chance de remporter la CAN U17. C’était ma première coupe, je n’oublierai jamais. Je voudrais profiter de cette interview pour rendre hommage à mes coéquipiers et au sélectionneur, Jonas Komla».

«Après la CAN, poursuit le joueur d’Ujpest, nous sommes partis en Inde pour la Coupe du monde. J’ai joué cinq matches lors de ce Mondial et délivré une passe décisive contre la Turquie en phase de poules. Le Mali a terminé quatrième, après avoir perdu le match de classement contre le Brésil».

Selon notre interlocuteur, après le sacre au Gabon, le gouvernement a promis d’offrir une maison à toute l’équipe, «mais jusque-là, nous sommes dans l’attente». En 2019, Abdoulaye Diaby participe à la Coupe d’Afrique U20 au Niger.

Il joue deux matches lors de cette campagne qui se terminera par un nouveau titre continental remporté 3-2 aux tirs au but face au Sénégal. En deux ans, le jeune défenseur central a ainsi soulevé deux trophées de Coupe d’Afrique, à savoir la CAN des cadets et la CAN des juniors. «C’était une belle CAN (la CAN U20, ndlr).

Cette campagne nous a également permis de participer à la Coupe du monde des moins de 20 ans en Pologne où j’ai disputé tous les matches. J’ai marqué un but contre l’Argentine en huitièmes de finale, mais nous avons été éliminés en quarts de finale par l’Italie», raconte Abdoulaye Diaby qui, après les Aiglonnets et les Aiglons, vise désormais les Aigles, la sélection nationale senior.

Lire aussi : Transferts : Qautre Maliennes signent au Maroc

De gauche à droite : Aïssata Sangaré, Fatou Bah, Fatoumata Dembélé.

Lire aussi : Coupe du monde 2022 : Aigles, un forfait, deux blessés

Cheick Doucouré était présent contre le Rwanda et l’Ouganda lors des deux premières journées des éliminatoires.

Lire aussi : CAN 2021 : Le maillot de l’espoir pour les Aigles

L’équipementier de l’équipe nationale, Airness, a présenté hier le nouveau maillot de compétition des Aigles pour la CAN 2021 qui se déroulera au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022..

Lire aussi : Makan Samabaly pose ses valises à AL YARMOUK SPORTING CLUB

Annoncé du côté de la Jordanie.

Lire aussi : CAN 2021 : 28 mousquetaires pour la bataille du Cameroun

Le sélectionneur national Mohamed Magassouba (d) et son adjoint Fousseyni Diawara.

Lire aussi : Tournoi minime de hand-ball : Le CMB et le COM enlèvent les deux derniers trophées de la saison

Les deux capitaines avec le président de la ligue (g) et le vice-président du CNOS-Mali.

Dans la même rubrique

Transferts : Qautre Maliennes signent au Maroc

De gauche à droite : Aïssata Sangaré, Fatou Bah, Fatoumata Dembélé.

Publié mardi 05 octobre 2021 à 11:24 Djeneba BAGAYOGO

Coupe du monde 2022 : Aigles, un forfait, deux blessés

Cheick Doucouré était présent contre le Rwanda et l’Ouganda lors des deux premières journées des éliminatoires.

Publié mardi 05 octobre 2021 à 11:12 Djeneba BAGAYOGO

CAN 2021 : Le maillot de l’espoir pour les Aigles

L’équipementier de l’équipe nationale, Airness, a présenté hier le nouveau maillot de compétition des Aigles pour la CAN 2021 qui se déroulera au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022..

Publié mardi 28 décembre 2021 à 12:32 Djeneba BAGAYOGO

Makan Samabaly pose ses valises à AL YARMOUK SPORTING CLUB

Annoncé du côté de la Jordanie.

Publié mardi 05 octobre 2021 à 11:28 Djeneba BAGAYOGO

CAN 2021 : 28 mousquetaires pour la bataille du Cameroun

Le sélectionneur national Mohamed Magassouba (d) et son adjoint Fousseyni Diawara.

Publié lundi 27 décembre 2021 à 09:58 Djeneba BAGAYOGO

Tournoi minime de hand-ball : Le CMB et le COM enlèvent les deux derniers trophées de la saison

Les deux capitaines avec le président de la ligue (g) et le vice-président du CNOS-Mali.

Publié mardi 05 octobre 2021 à 11:32 Djeneba BAGAYOGO

CAN 2021 : La fête du football africain officiellement lancée

Plein à 80%, le stade d’Olembé de Yaoundé a accueilli, dimanche 9 janvier, la cérémonie d’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Cameroun 2021..

Publié dimanche 09 janvier 2022 à 16:40 Djeneba BAGAYOGO

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner