#Mali : Bafoulabé (Kayes) : Drame de jalousie en famille

Ayant soupçonné son demi-frère d'entretenir une relation amoureuse avec son épouse, il commet un carnage en famille. Ensuite, il tente de s’enfuir avant d’être rattrapé

Par

Publié mercredi 06 mars 2024 à 10:11
#Mali : Bafoulabé (Kayes) : Drame de jalousie en famille

Un jeune homme d’une trentaine d’années est soupçonné d’avoir attenté à la vie de deux (2) membres de sa famille à Djoufoya-Kòbòkôto, et d’avoir blessé un troisième pour, pense-t-on,  des raisons de jalousie. Recherché par les autorités,  il aurait pris la poudre d'escampette avant d’être rattrapé grâce à la collaboration des populations. Kòbòkôto est un hameau de culture de Djoufoya dans la Commune rurale de Kontéla, à 75 km de Bafoulabé). Cette petite localité de Djoufoya vient de connaître un drame.


Dans la nuit du mercredi, 28 au 29 février 2024, un jeune homme du nom de Sambou Konaté est soupçonné d’avoir tué  deux des membres de sa famille, dont son demi-frère Modibo Konaté et son fils de 4 ans. Son  autre garçon de 10 ans a été évacué à l'hôpital de Kayes, dans un état comateux, d'après une source locale.

 Négation de paternité- Selon nos sources, dans ce hameau de Kòbòkôto, vivent trois (3) familles dont celle des Konaté. Aux dires de certains habitants, l'auteur des crimes soupçonnait la victime, qui n'est autre que son demi-frère, d’entretenir  une liaison amoureuse avec sa femme. Cette suspicion était tellement forte qu’il aurait nié la paternité de ses propres enfants. Pis, il est allé plus loin en s’en prenant physiquement, et de façon mortelle à deux de ses parents.

Cela a commencé par son demi-frère Modibo qu’il abattu par coups de feu et son fils de 4 ans tué de coups de pioche. Un autre garçon de la principale victime a essuyé des coups. Mais ce dernier devra la vie sauve à des voisins qui sont promptement intervenus pour circonscrire le carnage. Néanmoins, le blessé a été transporté d’urgence à l'hôpital régional de Kayes pour y subir des soins.

Après avoir commis son forfait, le jeune homme a fui pour échapper à la justice. Recherché durant quelques jours par les autorités, l’homme a été finalement arrêté ce jeudi 29 février 2024, très tôt le matin par les habitants de Bontomé, hameau de culture de Bagny à 28 km de Dioubéba dans la Commune rurale de Oualia.

Informée de son arrestation, la gendarmerie a dépêché une équipe pour le conduire dans ses locaux. Cette collaboration des populations a été saluée par les autorités qui les ont invitées à demeurer dans cette logique pour mettre fin à l’insécurité dans nos localités.

 

Boubacar Macalou

AMAP/Bafoulabé

Rédaction Lessor

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens : Démarrage des phases communales

Ces assises qui ont débuté hier se tiennent du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire national.

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens à Goundam : Démarré dans les 16 communes du cercle

Dans la Commune urbaine de Goundam, à l’instar des 15 autres communes de ce Cercle, ont débuté aujourd’hui les travaux du Dialogue inter-maliens qui se dérouleront du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire nationale..

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens : Pas sans la commune de Tenenkou

À Tenenkou, les travaux ont démarré aujourd’hui à la salle weltaré de la préfecture du cercle sous la présidence du préfet de cercle, Mamadou Dao..

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens à Tominian : Les travaux ont démarré

À l’instar des autres localités du Mali, la phase communale Dialogue inter-Maliens a débuté aujourd’hui à Tominian, à la salle de délibération de la mairie de cette Commune rurale. L’ouverture des travaux a été présidée par le préfet du cercle de Tominian, Ibrahima Koïta..

Lire aussi : Bankass : Le Dialogue inter-Maliens a démarré

La phase communale du Dialogue inter-Maliens a bien démarré dans le Cercle de Bankass, à l’instar des autres localités du Mali..

Lire aussi : Bla : Démarrage des travaux du Dialogue inter-maliens

Le 2è adjoint au préfet du Cercle de Bla, Moriba Camara, a procédé au lancement des travaux du Dialogue inter-Maliens. C’était aujourd’hui en présence du maire de la Commune rurale de Bla, Mamadou Samaké, des chefs des 19 villages de la Commune rurale de Bla, des chefs de service techniqu.

Les articles de l'auteur

Dialogue inter-Maliens : Démarrage des phases communales

Ces assises qui ont débuté hier se tiennent du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire national.

Par Rédaction Lessor


Publié dimanche 14 avril 2024 à 11:06

Dialogue inter-Maliens à Goundam : Démarré dans les 16 communes du cercle

Dans la Commune urbaine de Goundam, à l’instar des 15 autres communes de ce Cercle, ont débuté aujourd’hui les travaux du Dialogue inter-maliens qui se dérouleront du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire nationale..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:17

Dialogue inter-Maliens : Pas sans la commune de Tenenkou

À Tenenkou, les travaux ont démarré aujourd’hui à la salle weltaré de la préfecture du cercle sous la présidence du préfet de cercle, Mamadou Dao..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:15

Dialogue inter-Maliens à Tominian : Les travaux ont démarré

À l’instar des autres localités du Mali, la phase communale Dialogue inter-Maliens a débuté aujourd’hui à Tominian, à la salle de délibération de la mairie de cette Commune rurale. L’ouverture des travaux a été présidée par le préfet du cercle de Tominian, Ibrahima Koïta..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:12

Bankass : Le Dialogue inter-Maliens a démarré

La phase communale du Dialogue inter-Maliens a bien démarré dans le Cercle de Bankass, à l’instar des autres localités du Mali..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:09

Bla : Démarrage des travaux du Dialogue inter-maliens

Le 2è adjoint au préfet du Cercle de Bla, Moriba Camara, a procédé au lancement des travaux du Dialogue inter-Maliens. C’était aujourd’hui en présence du maire de la Commune rurale de Bla, Mamadou Samaké, des chefs des 19 villages de la Commune rurale de Bla, des chefs de service techniques, des chefs d’unités des Forces de défense et de sécurité et toutes les composantes de la société civile..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 13 avril 2024 à 17:04

#Mali : Sikasso : Des échanges intéressants sur les activités de développement

La capitale du Kénédougou a abrité du 5 au 6 avril dernier, la 1ère session du Comité régional d’orientation, de coordination et de suivi des actions de développement (Crocsad)..

Par Rédaction Lessor


Publié vendredi 12 avril 2024 à 09:30

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner