Mali : CAN 2023 : Mme Kadiatou Aw à cœur ouvert

Dans cette interview, la présidente de la commission nationale d’organisation de la CAN fait le bilan de la mission effectuée à Korhogo il y a quelques jours, évoque la mobilisation des Maliens établis dans la Région du Poro et assure que toutes les dispositions seront prises pour que les Aigles réalisent un parcours à la hauteur des attentes du pays

Par

Publié jeudi 07 décembre 2023 à 07:39 , mis à jour mercredi 21 février 2024 à 21:00
Mali : CAN 2023 : Mme Kadiatou Aw à cœur ouvert

L’Essor : Vous avez effectué  une mission à Korhogo, la ville qui abritera la poule du Mali, lors de la CAN, Côte d’Ivoire 2023. Quels étaient les objectifs de ce voyage ?
Mme Kadiatou Aw : Permettez-moi d’abord de remercier nos autorités, singulièrement le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba pour avoir décidé d’envoyer une délégation à Korhogo pour aller s’enquérir de la situation sur place et, surtout, préparer le terrain pour les Aigles du Mali et l’ensemble de la délégation malienne qui viendra en Côte d’Ivoire, lors de la prochaine Coupe d’Afrique des nations. La délégation a effectué le voyage par la route ce qui nous a permis d’avoir beaucoup d’informations utiles pour les supporters qui, je n’en doute pas, viendront en grand nombre à Korhogo pour soutenir l’équipe nationale. Au cours de notre séjour à Korhogo, nous avons rencontré nos compatriotes établis dans cette ville et dans la Région du Poro.

Ils nous ont fait le point sur les préparatifs de la CAN et nous ont donné l’assurance que toutes les dispositions seront prises à leur niveau pour une bonne participation du Mali à la compétition. Je peux donc dire que les autorités ont pris une bonne décision en envoyant une délégation à Korhogo où se dérouleront les deux premiers matches des Aigles.  


L’Essor : Votre mission a débuté par des visites au chef de Canton, aux autorités politiques et administratives. Quels sont les sujets qui ont été abordés, lors de ces rencontres ?
Mme Kadiatou Aw : L’initiative de rencontrer d’abord le chef traditionnel, les autorités politiques et administratives est une coutume africaine. On a rendu visite au chef de Canton (Majesté Issa Coulibaly, ndlr), qui est le premier responsable de la ville et qui a été notre «jatigi». Nous lui avons transmis les salutations et les amitiés du Mali et demandé son hospitalité, son accompagnement et sa protection. Il nous a fait des bénédictions et assuré que le Mali peut compter sur son accompagnement avant, pendant et après la CAN.


Après le chef de Canton, nous sommes allés voir successivement le maire, le préfet et le Conseil régional qui nous ont également promis de prendre toutes les dispositions pour que le séjour de la délégation malienne à la CAN se passe dans les meilleures conditions possibles. C’est vous dire que nous avons été bien accueillis par les autorités politiques, administratives et coutumières de Korhogo et je voudrais saisir cette occasion pour leur dire un grand merci au nom des autorités de la Transition et leur témoigner notre profonde gratitude. Nos interlocuteurs sont allés jusqu’à nous dire que nous n’avons pas besoin de faire déplacer les supporters et qu’ils seront là pour jouer le rôle de douzième homme pour les Aigles lors de la CAN.


L’Essor : Vous avez aussi visité des infrastructures ?
Mme Kadiatou Aw : La visite des infrastructures faisait partie des objectifs de notre mission. On sait qu’il y a beaucoup de Maliens à Korhogo, mais on s’attend aussi à voir beaucoup de supporters effectuer le voyage pour venir s’ajouter à nos compatriotes établis dans la Région du Poro. Il fallait qu’on se rassure que les délégations qui viendront pendant la CAN seront hébergées dans des conditions idoines d’hygiène et de restauration et qu’ils seront en sécurité pendant leur séjour en Côte d’Ivoire. Ainsi, pendant notre séjour à Korhogo, nous avons visité des immeubles, des appartements, des villas et nous avons fait le tour pour voir d’autres sites pouvant accueillir nos compatriotes.


L’Essor : Peut-on dire que vous êtes satisfaite et rassurée ou y a-t-il encore des problèmes à régler ?
Mme Kadiatou Aw : Je peux dire que c’est une mission très satisfaisante et apaisée que je viens d’effectuer à Korhogo. J’étais avec des professionnels qui ont fait le travail qui leur était demandé. L’équipe est restée soudée du début à la fin, nous n’avons eu que de bons moments dans le travail. Sur la base des objectifs de notre mission, nous avons pu réserver et sécuriser deux hôtels pour les délégations officielles et nous avons eu des échanges avec des propriétaires d’immeubles pour le reste des délégations. Nous allons rendre compte à la commission nationale d’organisation et de mobilisation et aux autorités et nous allons très rapidement chercher des solutions aux petits problèmes qui restent à régler.  


L’Essor : Est-il vrai que le Mali a refusé de loger les joueurs au village CAN et opté pour l’hébergement de l’équipe dans un hôtel ?
Mme Kadiatou Aw : Dans les compétitions, les joueurs sont pris en charge par la Confédération africaine de football (CAF) et cette décision ne nous appartient pas. L’hôtel a été réservé pour les délégations officielles, pas pour les joueurs. Nous sommes venus sécuriser les hôtels pour la délégation officielle et les invités, aucun hôtel n’a été réservé pour l’équipe nationale. Ces rumeurs sont totalement infondées.


L’Essor : Vous avez dû être surprise par l’accueil et la mobilisation des Maliens de Korhogo.  
Mme Kadiatou Aw : C’était l’une des surprises de notre visite à Korhogo. Les Maliens de Korhogo se sont mobilisés, nous avons eu des échanges fructueux avec eux. Franchement, j’ai été surprise de la mobilisation de nos compatriotes et, surtout de leur degré d’engagement pour la patrie. Ils sont déjà très mobilisés et sont apparus très heureux de nous recevoir à Korhogo. Nous avons pu constater que beaucoup d’entre eux sont établis dans cette ville depuis de longues années et sont contents du fait que le Mali sera basé à Korhogo et y jouera ses deux premiers matches au stade Amadou Gon Coulibaly. Les Maliens de la Région du Poro sont impatients que la CAN commence.


L’Essor : Quel message avez-vous pour les supporters, à un mois du coup d’envoi de la CAN ?
Mme Kadiatou Aw : Le premier message, c’est inviter les Maliens à se préparer pour la CAN. Ceux qui souhaitent faire le déplacement de Korhogo, je sais qu’ils sont très nombreux, doivent commencer à se préparer dès maintenant. La commission nationale d’organisation et de mobilisation est en train de démarcher des sponsors et toutes les dispositions seront prises par les autorités pour que la compétition soit une réussite pour les Aigles. Autrement dit, que la sélection nationale retourne au bercail avec le trophée de la CAN.

Interview réalisée par

Ladi Madiheri DIABY

Lire aussi : Basket Africa league : La saison 4 placée sous le signe des innovations

La saison 4 de la Basket Africa league (BAL) donnera son coup d’envoi en mars. L’information a été donnée, vendredi 10 février, par le président de la BAL Amadou Gallo Fall, lors d’une table ronde au siège de FIBA Afrique, à Abidjan..

Lire aussi : CAN 2023 : La meilleure de toutes les Can ?

La 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations a pris fin, dimanche dernier avec le sacre du pays hôte, la Côte d’Ivoire devant le Nigeria (2-1). L’édition 2023 a été la plus prolifique de l’histoire avec 119 buts inscrits en 52 matches soit une moyenne de 2,28 buts par rencontre..

Lire aussi : Patrice Motsepe : «Quand l’afrique travaille ensemble, elle gagne»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe, a aminé une conférence de presse, vendredi 9 février à Abidjan..

Lire aussi : CAN 2023 : La Côte d’Ivoire jusqu’au bout du rêve

A domicile, les Eléphants ont remporté, hier soir leur troisième titre de champion d’Afrique, en dominant 2-1 le Nigeria après avoir été menée 1-0 au tableau d’affichage.

Lire aussi : CAN 2023 : Nigeria-Côte d’Ivoire, un duel de titans

Les deux pays ont remporté, respectivement 3 et 2 titres de champion d’Afrique mais c’est la première fois qu’ils s’affrontent à ce niveau de la compétition. La finale promet du spectacle et fait saliver la planète foot du continent.

Lire aussi : Les supporters nigérians mobilisés, mais avec la peur au ventre

La communauté nigériane de Côte d’Ivoire s’apprête à vivre la finale de la CAN 2023 entre la Côte d’Ivoire, pays hôte et le Nigeria, ce dimanche, au stade Alassane Ouattara à Abidjan..

Les articles de l'auteur

Basket Africa league : La saison 4 placée sous le signe des innovations

La saison 4 de la Basket Africa league (BAL) donnera son coup d’envoi en mars. L’information a été donnée, vendredi 10 février, par le président de la BAL Amadou Gallo Fall, lors d’une table ronde au siège de FIBA Afrique, à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié jeudi 15 février 2024 à 09:31

CAN 2023 : La meilleure de toutes les Can ?

La 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations a pris fin, dimanche dernier avec le sacre du pays hôte, la Côte d’Ivoire devant le Nigeria (2-1). L’édition 2023 a été la plus prolifique de l’histoire avec 119 buts inscrits en 52 matches soit une moyenne de 2,28 buts par rencontre..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié mercredi 14 février 2024 à 08:18

Patrice Motsepe : «Quand l’afrique travaille ensemble, elle gagne»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe, a aminé une conférence de presse, vendredi 9 février à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié lundi 12 février 2024 à 08:09

CAN 2023 : La Côte d’Ivoire jusqu’au bout du rêve

A domicile, les Eléphants ont remporté, hier soir leur troisième titre de champion d’Afrique, en dominant 2-1 le Nigeria après avoir été menée 1-0 au tableau d’affichage.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié lundi 12 février 2024 à 08:05

CAN 2023 : Nigeria-Côte d’Ivoire, un duel de titans

Les deux pays ont remporté, respectivement 3 et 2 titres de champion d’Afrique mais c’est la première fois qu’ils s’affrontent à ce niveau de la compétition. La finale promet du spectacle et fait saliver la planète foot du continent.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:29

Les supporters nigérians mobilisés, mais avec la peur au ventre

La communauté nigériane de Côte d’Ivoire s’apprête à vivre la finale de la CAN 2023 entre la Côte d’Ivoire, pays hôte et le Nigeria, ce dimanche, au stade Alassane Ouattara à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:24

Eugène Beugré Yago : «L’Angola a produit le meilleur football»

Dans cette interview, l’ancien attaquant d’Africa sport et de la sélection ivoirienne, champion d’Afrique 1992, donne son avis sur la finale de la CAN entre le Nigeria et la Côte d’Ivoire, parle des équipes surprises et se dit fier du niveau d’ensemble des sélections.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:23

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner