Nos expatriés : Senou Coulibaly, l’Aigle qui ne renonce jamais

Le Franco-Malien rêvait d’enfiler le maillot des Aigles, c’est fait. Désormais, le défenseur central de 27 ans ambitionne de se faire une place au soleil dans l’effectif du sélectionneur national, Mohamed Magassouba

Par

Publié mardi 01 février 2022 à 09:14
Nos expatriés : Senou Coulibaly, l’Aigle qui ne renonce jamais

Le 19 octobre 2021 au lendemain de la prolongation du contrat de Senou Coulibaly, le président de Dijon FCO, Olivier Delcourt avait déclaré : «C’est un joueur qui a affiché un très bon état d’esprit depuis son arrivée au club. C’est un guerrier sur le terrain et il n’a cessé de progresser.  C’est donc logique qu’il prolonge l’aventure avec nous».

L’hommage rendu à l’international malien par le premier responsable du club dijonnais n’a surpris personne, du moins ceux qui connaissent Senou Coulibaly.  Le Franco-Malien fait partie, en effet, de cette race de joueurs qui donne tout ce qu’ils ont dans les tripes sur la pelouse, qui ne savent pas tricher et qui ne se laisse jamais abattre par les épreuves.

Le parcours de Senou Coulibaly en est la parfaite illustration.  Né le 4 septembre 1994 à la Pontoise (France), Coulibaly, comme on l’appelle à Dijon, a commencé à taper dans le ballon à l'âge de 9 ans dans le club de sa ville natale, le Cergy-Pontoise FC.

En 2014, alors qu'il jouait en U19 à l’Entente Sannois Saint-Gratien et était persuadé de ne jamais pouvoir gagner d'argent en jouant au football, il songe à arrêter définitivement le football afin de travailler dans une pizzeria de Cergy. Cependant, ses amis l'en dissuadent, et Senou Coulibaly reprend le football en 2015 dans le club de ses débuts, le Cergy Pontoise FC.

Le Franco-Malien y rencontre Robert Mendy, entraîneur du FC Mantois, qui lui propose de rejoindre son club, alors en CFA2 (5è division française). À la fin de la saison 2017-2018, le jeune Senou Coulibaly effectue deux essais avec le FC Dijon. Le 13 juin 2018, peu après le second essai, il signe son premier contrat professionnel (d'une durée de deux ans) avec le club costalorien.

Deux mois plus tard (août 2018), il fait ses débuts professionnels avec Dijon lors d'une victoire 2-1 en Ligue 1 contre Montpellier, où le défenseur central marque le but de la victoire des siens en prolongation. Mais pour sa première saison dans l’élite française, Senou Coulibaly n'a que peu de temps de jeu (neuf apparitions en Ligue 1, dont cinq titularisations).

La saison suivante (2019, précisément le 23 août), bien qu'il ne parvienne toujours pas à s'imposer en tant que titulaire (notamment à cause de blessures à répétitions), il prolonge son contrat avec le club dijonnais de trois ans. Pour sa troisième saison en Ligue 1, Senou Coulibaly gagne enfin sa place de titulaire, effectue de belles performances, mais ne peut malgré tout empêcher la relégation en Ligue 2 de son équipe, qui termine la saison 2020-2021 en tant que lanterne rouge du championnat.

Les bonnes performances du jeune défenseur central suscitent les intérêts de plusieurs équipes dans l'Hexagone mais aussi en outre-Manche (notamment des Glasgow Rangers et d'Hundersfield Town), mais Senou Coulibaly décide de rester à Dijon, et prolonge son contrat jusqu'en 2024, le 19 octobre 2021.

Ayant fait part de sa volonté de porter le maillot des Aigles du Mali (Senou Coulibaly est né de père et de mère maliens, ndlr) le joueur est convoqué pour la première fois en sélection nationale par Mohamed Magassouba en juin 2019 pour affronter la Guinée et le Tchad lors des éliminatoires de la CAN 2021.

Son entraîneur à Dijon, Stéphane Jobard déclare que son joueur n'est pas en mesure de jouer à cause d'une blessure et tente de s’opposer à la venue de Senou Coulibaly au Mali. Sans succès puisque le défenseur central avait déjà pris sa décision. «Cela me tenait à cœur de jouer avec le Mali, le pays de mes parents, de jouer une compétition officielle avec les Aigles. Aujourd’hui, je peux dire que le rêve est devenu réalité.

Mon ambition est de réaliser quelque chose de grand avec le Mali», a déclaré Senou Coulibaly, avant de rejoindre les Aigles et faire sa première apparition avec l’équipe le 11 juin 2021, lors du match amical contre les Léopards de la RD Congo (1-1).  Ce match a suffi au Franco-Malien pour convaincre le sélectionneur Mohamed Magassouba et lui ouvrir les portes de la sélection nationale pour la CAN, Cameroun 2021. 

Au pays des Lions indomptables, Senou Coulibaly n’a pas été aligné par le technicien Magassouba et c’est sur le banc que le défenseur central a assisté, la mort dans l’âme, à l’élimination de ses coéquipiers en huitièmes de finale par la Guinée-équatoriale (6-5 aux tirs au but).

Pour sa première campagne internationale, le sociétaire de Dijon aurait aimé voir les Aigles réaliser quelque chose, mais, regrette un proche du joueur, «Dieu en a décidé autrement». Et d’ajouter : «Senou et les Aigles méritaient mieux, ils étaient  meilleurs que les équato-Guinéens, mais le football n’est pas une science exacte. Il faut oublier la CAN et se concentrer déjà sur les barrages de la Coupe du monde et la double confrontation avec la Tunisie».

Le rendez-vous est pris pour Senou Coulibaly et les Aigles : ils doivent impérativement battre la Tunisie pour faire oublier la grosse désillusion de la CAN.

Soulemane Bobo Tounkara

Lire aussi : Les grands stades d’Agadir et de Marrakech : Opérationnels et multifonctionnels

Après le Complexe Mohammed VI, les journalistes invités par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour la Coupe du monde des clubs ont visité le Grand stade d’Agadir..

Lire aussi : Coupe du monde des clubs : Le tableau des demi-finales au complet

Al Hilal de Moussa Maréga affrontera Flamengo, demain mardi à Tanger et 24 heures plus tard, Al Ahly du milieu de terrain Aliou Dieng sera face au Réal Madrid, à Rabat.

Lire aussi : Championnat de foot féminin : Les Super Lionnes reprennent le fauteuil de leader du groupe A

En ouverture de la 9è journée du championnat de football féminin, les Super Lionnes ont battu l’AS Momo de Sikasso (3-1), samedi au stade Mamadou Konaté..

Lire aussi : CHAN 2022 : Le Sénégal sur le toit de l’Afrique

Le Sénégal remporte le Championnat d'Afrique des nations (CHAN) Algérie 2022, en s’imposant devant le pays hôte dans la séance des tirs au but (0-0, 5-4), samedi 4 février, au stade Nelson Mandela de Baraki (Alger)..

Lire aussi : Championnats d’Afrique qualificatifs de l’Ouest et du Centre : La FMT célèbre les champions de Lomé

Le Mali a participé aux championnats d’Afrique qualificatifs de l’Ouest et du Centre des jeunes qui se sont déroulés du 7 au 15 janvier à Lomé (Togo). Au total, 8 pays ont pris part à la compétition..

Lire aussi : Championnat national : La compétition reprend ses droits aujourd’hui

Après deux semaines d’interruption pour cause du championnat d’Afrique des nations (CHAN), Algérie 2022, le championnat national reprend ses droits ce week-end avec la 10è journée..

Les articles de l'auteur

Les grands stades d’Agadir et de Marrakech : Opérationnels et multifonctionnels

Après le Complexe Mohammed VI, les journalistes invités par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour la Coupe du monde des clubs ont visité le Grand stade d’Agadir..

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié lundi 06 février 2023 à 08:36

Coupe du monde des clubs : Le tableau des demi-finales au complet

Al Hilal de Moussa Maréga affrontera Flamengo, demain mardi à Tanger et 24 heures plus tard, Al Ahly du milieu de terrain Aliou Dieng sera face au Réal Madrid, à Rabat.

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié lundi 06 février 2023 à 08:34

Championnat de foot féminin : Les Super Lionnes reprennent le fauteuil de leader du groupe A

En ouverture de la 9è journée du championnat de football féminin, les Super Lionnes ont battu l’AS Momo de Sikasso (3-1), samedi au stade Mamadou Konaté..

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié lundi 06 février 2023 à 08:32

CHAN 2022 : Le Sénégal sur le toit de l’Afrique

Le Sénégal remporte le Championnat d'Afrique des nations (CHAN) Algérie 2022, en s’imposant devant le pays hôte dans la séance des tirs au but (0-0, 5-4), samedi 4 février, au stade Nelson Mandela de Baraki (Alger)..

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié lundi 06 février 2023 à 08:30

Championnats d’Afrique qualificatifs de l’Ouest et du Centre : La FMT célèbre les champions de Lomé

Le Mali a participé aux championnats d’Afrique qualificatifs de l’Ouest et du Centre des jeunes qui se sont déroulés du 7 au 15 janvier à Lomé (Togo). Au total, 8 pays ont pris part à la compétition..

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié lundi 06 février 2023 à 08:26

Championnat national : La compétition reprend ses droits aujourd’hui

Après deux semaines d’interruption pour cause du championnat d’Afrique des nations (CHAN), Algérie 2022, le championnat national reprend ses droits ce week-end avec la 10è journée..

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié vendredi 03 février 2023 à 07:55

Complexe Mohammed VI : Un joyau sportif

En marge de la 19è édition de la Coupe du monde des clubs, Maroc 2022, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a invité plus de 100 journalistes (anglophones et francophones) venus d’une trentaine de pays pour exposer ses réalisations dans le domaine des infrastructures sportives..

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié vendredi 03 février 2023 à 07:53

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner