#Mali : Chambre de commerce et d’industrie du Mali : Volonté de centrer ses missions sur des investissements productifs

Les élus consulaires de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (Ccim) étaient réunis, hier au Parc des expositions, pour leur session ordinaire 2024 (mandature 2020-2025).

Publié mardi 20 février 2024 à 08:46
#Mali : Chambre de commerce et d’industrie du Mali : Volonté de centrer ses missions sur des investissements productifs

Occasion pour ces élus, venus de toutes les régions du pays, d’examiner le rapport d’activités de l’année écoulée et de valider le projet de budget de 2024. La cérémonie d’ouverture des travaux de cette assemblée consulaire a été présidée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo, en présence du président de la Ccim, Mandiou Simpara.

L’année 2023 a été riche en activités pour la Ccim. Les plus marquantes ont été le Forum de relance économique de Ségou, la Semaine commerciale du Mali (Secoma) et le Mois du consommé local. Pendant la rencontre d’hier, il s’agit pour les élus d’évaluer non seulement ces initiatives, mais aussi l’appui que la Ccim a apporté aux organisations des acteurs de marchés dans le cadre de la tenue de la Foire de fin d’année.

En plus, selon le secrétaire général de la Ccim, l’assemblée consulaire abordera d’autres questions dont celle relative à la décision de la Chambre de recadrer ses missions et d’aller vers les investissements productifs pouvant lui rapporter des ressources. «Cette année sera l’occasion de mettre cet objectif en œuvre», a dit Mahamadou Sanogo, ajoutant que la Ccim va aussi «continuer la mise en œuvre des recommandations du Forum de relance économique de Ségou».

Le ministre a remercié le président de la Ccim pour l’organisation de cette assemblée ordinaire consulaire, conformément aux dispositifs règlementaires de l’institution. Moussa Alassane Diallo a fait constater que cette session statutaire intervient dans un contexte marqué par la décision historique et responsable prise en janvier 2024 par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, en accord avec les autres pays membres de l’Alliance des États du Sahel (AES), de retirer nos États de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Démontrant la justesse de cette décision, le ministre a rappelé que cette Organisation avait suspendu notre pays de toutes ses institutions et lui imposé un embargo économique, commercial et financier. «Je pense que gérer, c’est prévoir. Quand nous sommes en responsabilité, nous avons l’obligation d’avoir de l’autorité, de la responsabilité et de la décision. C’est de cela qu’il s’agit. Le Mali a décidé de s’assumer pleinement, avec son secteur privé de façon à ce que nous puissions assumer les destinés de notre pays», a déclaré le ministre.

Il est revenu sur le rôle joué par le secteur privé contre les sanctions de la Cedeao, en soulignant que les opérateurs économiques ont été là pour assurer la stabilité, la régularité et l’approvisionnement du pays en denrées de première nécessité. Moussa Alassane Diallo a souhaité que les opérateurs continuent sur cette lancée pour apporter les réponses les mieux appropriées à cette sortie du Mali de la Cedeao. Le ministre de l’Industrie et du Commerce a estimé que les conclusions et recommandations du Forum de relance économique de Ségou doivent être au cœur du dispositif de l’action de la Ccim pour la mandature 2020-2025.


Pour y arriver, il a assuré les opérateurs économiques de son appui et de celui des autorités de la Transition pour assurer la mise en œuvre de l’intégralité des recommandations et des conclusions issues de ce forum. Auparavant, le président de la Ccim a remercié les autorités, particulièrement le ministre de l’Industrie et du Commerce, pour la tenue de cette session consulaire. Il a invité les participations à plus d’interactions pour aboutir à de meilleures recommandations au terme de cette journée.

Fadi CISSE

Lire aussi : #Mali : Campagne agricole 2024-2025 : Des espoirs sur le terrain

La visite dans la filière Ouest a bouclé, mercredi dernier, la tournée du président directeur général (PDG) de la holding Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Dr Nango Dembélé..

Lire aussi : #Mali : Filiale nord-est de la CMDT : Dr Nango Dembélé encourage les producteurs

Le président directeur général (PDG) de la holding Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Nango Dembélé, poursuit sa tournée dans les zones cotonnières pour s’imprégner du début de la campagne agricole 2024-2025 et des difficultés que rencontrent les producteurs.

Lire aussi : #Mali : Sido, Koumantou et Katèlè : Le PDG de la holding CMDT a l’écoute des producteurs de coton

Au cours de cette tournée, Dr Nango Dembélé a apporté des éléments de clarification du processus du paiement du coton qui avait connu un léger retard cette année. Selon lui, tout est presque terminé et il reste moins de10% à payer.

Lire aussi : #Mali : Fourneaux multifonctionnels: Pas besoin du charbon ou bois

Ce matériel confectionné par le menuisier Bakary Coulibaly est doté d’un ventilateur pour raviver le feu et neutraliser la fumée. Il comporte une batterie rechargeable via l’électricité ou le panneau solaire et fonctionne à base d’huile de moteur usée que reçoit un réservoir avant de.

Lire aussi : #Mali : Vente promotionnelle des petits ruminants : Un partenariatgagnant-gagnant entre pro-arides et emboucheurs

La 2è édition de la vente promotionnelle des petits ruminants «Opération Tabaski» du Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique au Sahel (Pro-ARIDES) s’est tenue du 11 au 13 juin dernier dans la Région de San. La cérémonie de lancement de l’.

Lire aussi : #Mali : Grand marché de Bamako: Fière allure après la fête

Cette année, la mairie du District n’a pas attendu des jours pour assainir le marché.

Les articles de l'auteur

#Mali : Campagne agricole 2024-2025 : Des espoirs sur le terrain

La visite dans la filière Ouest a bouclé, mercredi dernier, la tournée du président directeur général (PDG) de la holding Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Dr Nango Dembélé..

Par Fadi CISSE


Publié vendredi 12 juillet 2024 à 10:53

#Mali : Filiale nord-est de la CMDT : Dr Nango Dembélé encourage les producteurs

Le président directeur général (PDG) de la holding Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), Nango Dembélé, poursuit sa tournée dans les zones cotonnières pour s’imprégner du début de la campagne agricole 2024-2025 et des difficultés que rencontrent les producteurs.

Par Fadi CISSE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 10:13

#Mali : Sido, Koumantou et Katèlè : Le PDG de la holding CMDT a l’écoute des producteurs de coton

Au cours de cette tournée, Dr Nango Dembélé a apporté des éléments de clarification du processus du paiement du coton qui avait connu un léger retard cette année. Selon lui, tout est presque terminé et il reste moins de10% à payer.

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 04 juillet 2024 à 17:43

#Mali : Fourneaux multifonctionnels: Pas besoin du charbon ou bois

Ce matériel confectionné par le menuisier Bakary Coulibaly est doté d’un ventilateur pour raviver le feu et neutraliser la fumée. Il comporte une batterie rechargeable via l’électricité ou le panneau solaire et fonctionne à base d’huile de moteur usée que reçoit un réservoir avant de le distribuer dans le fourneau …...

Par Fadi CISSE


Publié mercredi 03 juillet 2024 à 16:25

#Mali : Vente promotionnelle des petits ruminants : Un partenariatgagnant-gagnant entre pro-arides et emboucheurs

La 2è édition de la vente promotionnelle des petits ruminants «Opération Tabaski» du Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique au Sahel (Pro-ARIDES) s’est tenue du 11 au 13 juin dernier dans la Région de San. La cérémonie de lancement de l’opération était présidée par le représentant du gouverneur de cette Région, en présence du chef de projet Pro-ARIDES CARE Mali..

Par Fadi CISSE


Publié dimanche 30 juin 2024 à 16:50

#Mali : Grand marché de Bamako: Fière allure après la fête

Cette année, la mairie du District n’a pas attendu des jours pour assainir le marché.

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:33

#Mali : Gestion des déchets après la fête : on se pince le nez

Nous sommes mardi, le lendemain de fête d’Aïd El-Kebir. Il est environ 10 heures, mais le soleil darde déjà de brûlants rayons sur Samanko II, dans la Commune du Mandé. Au même moment, l’odeur nauséabonde de sang et de bouse des bêtes immolées la veille, c’est-à-dire le jour de la Tabaski se fait sentir dans les rues du quartier..

Par Fadi CISSE


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:23

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner