1er Sommet des chefs d’Etat de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) : Le président Assimi Goïta prône un modèle de coopération régionale

L’intégralité de son discours à Niamey

Publié dimanche 07 juillet 2024 à 16:41
1er Sommet des chefs d’Etat de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) : Le président Assimi Goïta prône un modèle de coopération régionale

• Excellence le Général de Brigade Abdourahamane TIANI, Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie, Chef de l'Etat de la République du Niger, Cher Frère,

• Excellence le Capitaine Ibrahim TRAORE Président du
• Mesdames et Messieurs les Ministres du Burkina, du Mali et du Niger,
• Mesdames et Messieurs les Hauts fonctionnaires,
• Mesdames et Messieurs de la Presse,
• Distingués invités,
• Excellences, Mesdames et Messieurs,
• Excellences, Mesdames et Messieurs,
• Excellences, Mesdames et Messieurs,


Faso, Chef de l’Etat, Cher Frère,

 

 

A l’entame de mon propos, je voudrais exprimer mes sincères remerciements et ma gratitude ainsi que ceux de la délégation qui m’accompagne, au Général de Brigade AbdourahamaneTIANI, Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie, Chef de l'Etat de la République du Niger et auPeuple nigérien pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité dont nous avons fait l’objet depuis notre arrivée en cette terre hospitalière, en terre AES chaleureuse et si riche de sa diversité qu’est le Niger.

Cette hospitalité est le reflet de la fraternité et de la solidarité qui unissent nos trois Nations.


Le 16 septembre 2023, en signant la Charte du Liptako- Gourma, nous avons collectivement pris la décision courageuse  de  créer  l’Alliance  des  Etats  du  Sahel,

« AES ». Dès les premiers jours qui ont suivi cet évènement historique, les résultats ont été visibles sur le terrain.

En effet, notre Alliance a très tôt su traduire en action l’architecture de défense collective et d’assistance mutuelle mise en place pour lutter contre le terrorisme sous toutes sesformes et contre la criminalité en bande organisée, dans notreespace commun. Je tiens à insister ici sur la notion « d’espace commun » pour saluer la clairvoyance de mes frères, les Présidents TIANI et TRAORE, qui avaient pris les mesures nécessaires pour autoriser les droits de poursuite sur leurs territoires respectifs afin de traquer, efficacement, les groupes armés terroristes, sans contrainte liée aux frontières nationales.


La dimension sécuritaire, à l’origine de la création de l’AES, est parfaitement prise en charge par nos Forces de Défense et de Sécurité, qui opèrent en totale complémentarité face aux attaques terroristes. Nos forces se projettent désormais enposture offensive pour neutraliser ces groupes sans foi ni loi.

L’engagement et la détermination de nos hommes et femmes au combat, forcent notre fierté, notamment au vu du recul indéniable de l’insécurité dans l’espace AES.



La meilleure illustration de cette avancée sécuritaire est leretour de l’Etat, des administrations et des populations dans des localités longtemps, bien trop longtemps, occupées parles groupes armés terroristes, appuyés par leurs sponsors extérieurs.

Ainsi, aujourd’hui il est évident que la peur a changé de camp, pour preuve, nous assistons régulièrement à des actes de réédition d’éléments terroristes qui déposent les armes devant nos armées nationales.

La mise en place de la Force Conjointe des Etats du Sahel, en mars 2024, est le symbole fort de notre unité d’action et denotre détermination à protéger, ensemble, nos populations et à préserver notre souveraineté.


Je parlais, un peu plus tôt, des droits de poursuite qui, le temps des opérations anti-terroristes, abolissent les frontières entre nos trois Etats. Je voudrais profiter de cette occasion pour aborder l’un des autres aspects, essentiels, de notre Alliancecommune : celui de la libre circulation des personnes et des biens.


Trop souvent, les populations de nos Etats respectifs ont entendu prôner le principe de cette libre circulation, sans qu’il ne soit une réalité vécue, tant les tracasseries administratives et routières ont dévoyé cette ambition. D’ailleurs, je sais qu’avecmes frères les Présidents TIANI et TRAORE, nous ne dironsbientôt plus « les populations respectives de nos pays » mais plutôt « nos populations AES » car l’AES que nous sommes entrain de mettre en place est, d’abord et avant tout, l’AES desPeuples, une AES dans laquelle les burkinabé et les nigériens seront chez eux au Mali et inversement, sans aucune forme de barrière bureaucratique.


Cette liberté de circulation sera sous-tendue par une accélération des investissements dans le domaine des infrastructures routières, ferroviaires et aériennes et dans celuides nouvelles technologies de l’information et de la communication. Toute chose qui catalysera l’approfondissement des investissements dans le domaine de la production agricole et dans celui des industries de transformation profitant ainsi de la complémentarité de nos économies.


 

Pour parvenir à cette réalité, qui est déjà en construction avancée, nos Ministres n’ont ménagé aucun effort.

En effet, ils ont tenu, en moins d’un anquatre (4) rencontres, sectorielles et élargies, qui ont permis de poser les jalons nécessaires à une Alliance des Etats du Sahel aux compétences renforcées.

Les Ministres chargés de l’Economie et des Finances ont ouvert la voie à la coordination dans le domaine du développement économique, en formulant à Bamako, le 25 novembre 2023, des recommandations pertinentes en vue d’un développement harmonieux de l’espace AES. Elles ont concerné les aspects touchant le renforcement d’un cadre commun et harmonisé des politiques publiques dans les domaines économique, financier, minéral, éducatif,environnemental et culturel, et la réalisation de projets structurants en commun.



Les Ministres des Affaires étrangères, réunis une première fois à Bamako, les 30 novembre et 1er décembre 2023 ont convenu de la coordination diplomatique et, ont soumis à notre appréciation la recommandation de mettre en place une Confédération réunissant les trois (3) Etats, en attendant la mise en place d’une Fédération regroupant le Burkina, le Mali et le Niger.


De manière proactive, une réunion ministérielle élargie s’est tenue à Ouagadougou le 15 février 2024 pour élaborer les avant-projets de documents relatifs à la Confédération.

Les Ministres des Affaires étrangères, ont ensuite finalisé à Niamey, le 17 mai 2024, les projets de textes portant création, organisation et fonctionnement de l’AES ainsi que les documents préparatoires du présent Sommet.



J’ai tenu à faire ce rappel, Excellences et chers frères, pour adresser nos chaleureuses félicitations à nos Ministres et à leurs équipes techniques, pour le travail abattu en si peu detemps et surtout pour la qualité des documents qu’ils ont soumis à notre appréciation. 

J’ai particulièrement jugé utile de saluer, à travers les projets de textes élaborés, le maintien des valeurs chères à noscœurs, à savoir les valeurs de fraternité, de solidarité, de complémentarité, mais aussi et surtout, l’importance de placer et de garder les populations au centre de l’action dela Confédération.


Je me réjouis par ailleurs de l’esprit constructif qui a prévalu durant les différents travaux. Cet esprit est justement ce que nous sommes invités à formaliser durant le présent Sommet, afin de répondre à l’attente pressante de nos populations, qui aspirent à vivre ensemble, à vivre en paix, en communion et en harmonie, dans un espace stable et prospère.


Ce premier Sommet de l’AES est l'occasion de réaffirmer notre solidarité et notre soutien mutuel. Je ne saurais, à cet égard, manquer de réitérer nos remerciements à la République sœur du Niger pour sa solidarité agissante, en décidant de nous livrer d’importantes quantités d'hydrocarbures. Excellence et cher frère AbdourahamaneTIANI, en cette période de crise énergétique, votre marque de fraternité, au-delà du symbole, revêt un caractère particulier pour les Maliennes et les Maliens.


Il nous appartient désormais de renforcer ces liens stratégiques entre nos trois (3) Etats pour surmonter ensemble les défis auxquels nous faisons face.

Pour terminer, je voudrais réitérer notre ferme détermination àfaire de l'Alliance des Etats du Sahel un modèle de coopération régionale, de solidarité, de développement. Un modèle aussi, d’intégration sous- régionale, conformément aux principes de la Charte du Liptako-Gourma.


Excellences, Mesdames et Messieurs, nous honorons aujourd’hui, à Niamey, notre rendez-vous avec l’histoire pour faire revivre, avec notre Confédération, l’esprit d’unité voulu par les pères fondateurs du panafricanisme, en assumant toute notre part de responsabilité et de leadership dans cette œuvre exaltante et indispensable pour la région du Sahel, voire au-delà.

 

Vive l'Alliance des Etats du Sahel ! Vive lasolidarité entre nos peuples 

Je vous remercie.

Rédaction Lessor

Lire aussi : #Mali : Nouveau ministre de l’Agriculture : Daniel Siméon Kelema, un homme du sérail

Le nouveau ministre de l’Agriculture, Daniel Siméon Kelema, est un ingénieur d’agriculture et du génie rural. Après son baccalauréat 2è partie décroché au lycée de Badalabougou en 1976, il poursuivra sa formation supérieure en Allemagne reviendra avec un diplôme d’études approfondi.

Lire aussi : #Contribution : Fake news : Ces corps étrangers dans l’organisme informationnel !

Les fakes news en anglais, les infox en français ou plus simplement les informations mensongères ont des origines lointaines. Mais ces dernières années, elles ont atteint une croissance qui parasite l’information. Pourquoi elles continuent à résister à l’épreuve du temps informationnel ?.

Lire aussi : Mobilité à #Koulikoro : Le choix invariable des Tricycles ?

Dans la Cité du Méguétan, les quartiers sont dispersés. Et se déplacer dans cette ville n’est pas chose aisée.

Lire aussi : #Euro 2024 : L’UEFA dévoile l’équipe type

Quelques jours après la victoire de l’Espagne face à l’Angleterre (2-1), l’UEFA a dévoilé, mardi 16 juillet, l’équipe type de l’Euro 2024 qui compte six joueurs d’Espagne, deux de France et un respectivement pour l’Angleterre, l’Allemagne et la Suisse. Selon l’UEFA, les observ.

Lire aussi : #Angleterre : Gareth Southgate quitte son poste de sélectionneur

Deux jours après la défaite des Trois Lions en finale de l'Euro contre l'Espagne (1-2), la Fédération anglaise de football a annoncé que Gareth Southgate quittait son poste de sélectionneur, qu'il occupait depuis 2016..

Lire aussi : Communiqué du conseil des ministres du mardi 16 juillet 2024

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mardi 16 juillet 2024, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat..

Les articles de l'auteur

#Mali : Nouveau ministre de l’Agriculture : Daniel Siméon Kelema, un homme du sérail

Le nouveau ministre de l’Agriculture, Daniel Siméon Kelema, est un ingénieur d’agriculture et du génie rural. Après son baccalauréat 2è partie décroché au lycée de Badalabougou en 1976, il poursuivra sa formation supérieure en Allemagne reviendra avec un diplôme d’études approfondies (DEA) en agronomie de l’Université Karl-Marx de Leipzig en République démocratique allemande (RDA) en 1982 aujourd’hui République fédérale d’Allemagne après la réunification en 1991..

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 18 juillet 2024 à 20:29

#Contribution : Fake news : Ces corps étrangers dans l’organisme informationnel !

Les fakes news en anglais, les infox en français ou plus simplement les informations mensongères ont des origines lointaines. Mais ces dernières années, elles ont atteint une croissance qui parasite l’information. Pourquoi elles continuent à résister à l’épreuve du temps informationnel ? Pourquoi sont-elles prisées par certaines catégories de personnes ?.

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 18 juillet 2024 à 20:20

Mobilité à #Koulikoro : Le choix invariable des Tricycles ?

Dans la Cité du Méguétan, les quartiers sont dispersés. Et se déplacer dans cette ville n’est pas chose aisée.

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 14:44

#Euro 2024 : L’UEFA dévoile l’équipe type

Quelques jours après la victoire de l’Espagne face à l’Angleterre (2-1), l’UEFA a dévoilé, mardi 16 juillet, l’équipe type de l’Euro 2024 qui compte six joueurs d’Espagne, deux de France et un respectivement pour l’Angleterre, l’Allemagne et la Suisse. Selon l’UEFA, les observateurs techniques ont opté pour une formation en 4-3-3, l’une des plus employées durant le tournoi..

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 13:46

#Angleterre : Gareth Southgate quitte son poste de sélectionneur

Deux jours après la défaite des Trois Lions en finale de l'Euro contre l'Espagne (1-2), la Fédération anglaise de football a annoncé que Gareth Southgate quittait son poste de sélectionneur, qu'il occupait depuis 2016..

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 17 juillet 2024 à 13:44

Communiqué du conseil des ministres du mardi 16 juillet 2024

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mardi 16 juillet 2024, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat..

Par Rédaction Lessor


Publié mardi 16 juillet 2024 à 21:20

#Football international : L’#Espagne et l’#Argentine au pinacle

L'Espagne est championne d'Europe ! Vainqueurs 2-1 de l'Angleterre, dimanche 14 juillet à Berlin en Allemagne, les Espagnols remportent une 4è fois l'Euro après 1964, 2008 et 2012, un record..

Par Rédaction Lessor


Publié mardi 16 juillet 2024 à 08:48

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner