Paix, sécurité et gouvernance : Des femmes vectrices de changement outillées

La cérémonie de clôture de la formation en « Gestion de projets et mobilisation des ressources » (GP-MR) du projet de renforcement des capacités des femmes vectrices de changement pour une paix et un développement inclusif au Mali (Recafevec), qui a débuté le 9 mai 2022, s’est déroulée vendredi dernier à l’école de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB).

Par

Publié mardi 24 mai 2022 à 08:03, mis à jour mardi 05 juillet 2022 à 19:41
Paix, sécurité et gouvernance : Des femmes vectrices de changement outillées

La rencontre a été présidée par le représentant du directeur général de l’EMP-ABB, le colonel Birama Apho Ly. C’était en présence de la présidente de la promotion de stage de la GP-MR, Mme Lalla Haïdara.

Le projet Recafevec est une initiative financée par l’ambassade du Royaume de Norvège au Mali et mise en œuvre par l’EMP-ABB et le cabinet d’appui-conseil énergie, santé et environnement (Esen). Il s’inscrit dans la logique de la promotion de la participation des femmes et du renforcement des compétences et opportunités en matière de leadership transformationnel de ces cibles identifiées. Cela, en vue d’apporter des réponses pertinentes et pérennes aux innombrables défis dans les domaines de la sécurité, de la gouvernance, de la consolidation de la paix, des violences basées sur le genre et du développement socioéconomique avec comme axes prioritaires d’actions, les besoins des femmes et des filles.

Le projet Recafevec s’est assigné comme cibles prioritaires les femmes à tous les niveaux dans les Régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et dans le District de Bamako. Le projet Recafevec a pour but de mettre en place dans chacune de ces régions et dans la capitale, un vivier de femmes et d’hommes vecteurs de changement dans le domaine de la paix, la sécurité, la lutte contre les Violences basées sur le genre et le développement au niveau décentralisé. 

Le représentant du directeur général de l’EMP-ABB s’est dit fier de constater que la formation a donné des fruits après la présentation du bilan de ces jours d’apprentissage. «L’école de maintien de la paix ne forme pas pour former, elle accompagne aussi les produits de ses formations en facilitant la mise en contact avec les partenaires, leur insertion sur le plan professionnel», a relevé le colonel Birama Apho Ly. Il a aussi affirmé que les participants ne feront pas une exception à ce sujet, promettant de travailler dans ce sens.

La présidente de la promotion de stage de la «Gestion de projets et mobilisation des ressources» a déclaré que les participants garderont longtemps le souvenir et les acquis de cette semaine de formation. Dans le contexte de crise actuelle, ces formations de renforcement de capacités sur la gestion des projets et la mobilisation des ressources vont leur permettre de mieux appliquer leurs rôles respectifs et structurer leurs activités dans le cadre de la paix. «Nous avons non seulement compris les procédures d’élaboration de documents-projets, y compris l’aspect budgétaire, méthodologique et gestionnaire et tout ce qui s’en suit pour les intégrer dans nos pratiques quotidiennes», dira Mme Lalla Haïdara.

En outre, les bénéficiaires de la session comptent sur le soutien, la confiance et la disponibilité de l’ambassade de Norvège pour que la suite de cet atelier se traduise par des actes concrets de financement de leurs plans d’actions et d’engagements communautaires. Comme stipulé dans leurs plans d’engagements, elles sont prêtes en tant que femmes vectrices de changement, avec le soutien de tous, à mettre en pratique tout ce qu’elles ont appris à l’EMP-ABB pour combler ce besoin. Un certificat de participation a été remis aux stagiaires de la GP-MR par les officiels au cours de la cérémonie.

Jessica Khadidia DEMBÉLÉ

Lire aussi : Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..

Lire aussi : Logements sociaux de N’Tabacoro : Le ministre Traoré met fin au calvaire de la population

Le ministre Lamine Seydou Traoré constate la fonctionnalité des installations dans une concession.

Lire aussi : CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Lire aussi : Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

Lire aussi : Abdoulaye Diop : «Il n’y a plus de base légale pour la France d’opérer sur le sol Malien»

Dans une interview accordée hier soir à la télévision nationale, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a expliqué en profondeur la décision du gouvernement de mettre fin aux accords de défense avec la France et ses partenaires européens. Toutefois, il ras.

Lire aussi : Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Dans la même rubrique

Régions de Sikasso et Mopti : Les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Dans un communiqué publié mardi dernier, l’État-major général des Armées a porté à la connaissance de l’opinion les actions menées dans la lutte contre le terrorisme, par les Forces armées maliennes (FAMa)..

Publié 13 January 2022 a 08:11 Rédaction Lessor

Logements sociaux de N’Tabacoro : Le ministre Traoré met fin au calvaire de la population

Le ministre Lamine Seydou Traoré constate la fonctionnalité des installations dans une concession.

Publié 13 January 2022 a 07:49 Rédaction Lessor

CAN 2021 : Le ministre AG Attaher sonne la mobilisation

Mossa AG Attaher (C) lors de la cérémonie de présentation du maillot des Aigles.

Publié 03 January 2022 a 08:22 Rédaction Lessor

Œuvres sociales du président de la Transition : Un nouveau forage pour Dialakorobougou

Ce forage a été réalisé à la demande du défunt chef de village.

Publié 07 January 2022 a 07:50 Rédaction Lessor

Abdoulaye Diop : «Il n’y a plus de base légale pour la France d’opérer sur le sol Malien»

Dans une interview accordée hier soir à la télévision nationale, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a expliqué en profondeur la décision du gouvernement de mettre fin aux accords de défense avec la France et ses partenaires européens. Toutefois, il rassure que notre pays continuera à coopérer avec toutes les nations qui le souhaitent mais dans le respect mutuel.

Publié 04 May 2022 a 07:21 Rédaction Lessor

Malnutrition : Le paradoxe de la région de Sikasso

La prévalence de Sikasso est au-dessus du taux national (7,2%), soit 11,1% pour l’année 2020.

Publié 03 January 2022 a 08:15 Rédaction Lessor

Mali-Cedeao : Bientôt une solution consensuelle à la crise

Les partenaires ont assuré que le dialogue n’a pas été interrompu avec les autorités.

Publié 09 February 2022 a 07:52 Rédaction Lessor

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner