#Mali : Approvisionnement en engrais : 15.000 tonnes offertes par le PRSA

Ces engrais sont réceptionnés dans le cadre du Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’Ouest (PRSA). Avec ce dispositif, nos autorités entendent résoudre le problème d’engrais dans les zones d’intervention du projet

Publié lundi 27 mai 2024 à 09:04 , mis à jour lundi 17 juin 2024 à 07:46
#Mali :  Approvisionnement en engrais : 15.000 tonnes offertes par le PRSA

Au plan national, la vente des engrais a démarré le 8 mai dernier dans la Commune de Kadiolo

 

Le ministre de l’Agriculture, Lassine Dembélé, a reçu officiellement, jeudi dernier, les derniers convois transportant le reliquat des 15.000 tonnes d’engrais réceptionnés dans le cadre du Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’Ouest (PRSA). La cérémonie de remise s’est déroulée dans la cour de l’Office des produits agricoles du Mali (Opam) de Sogoniko, en présence du coordonnateur national du PRSA, Sadio Cissé, et du président de la commission de réception des engrais, Fankélé Traoré. 

Le gouvernement du Mali, avec l’appui de la Banque mondiale, a acquis, à travers le PRSA, 15.000 tonnes d’engrais chimiques au bénéfice des producteurs de riz, de maïs et d’oignon/échalote de 75 communes reparties entre les Régions de Sikasso, Ségou et Koutiala. Ces engrais seront repartis entre les bénéficiaires en fonction de la taille des superficies dont dispose chaque commune en riz, maïs et oignon/échalote. Le prix du sac d’engrais est fixé à 14.000 Fcfa. 

Le ministre de l’Agriculture a précisé que le processus de distribution des engrais comporte deux étapes, à savoir la mise en place des commissions communales de distribution et le mécanisme de suivi de la distribution. Sur instruction du ministre, une commission de distribution a été installée au niveau de chacune des 75 communes d’intervention du PRSA. Chaque commission est composée du chef sous-secteur de l’agriculture, d’un représentant de la délégation communale de la Chambre d’agriculture et du maire de la commune. Lassine Dembélé précisera que pour assurer le suivi de la distribution des engrais, deux ONG nationales ont été recrutées.

Conformément à leur mandat, elles ont déployé un agent par commune pour enregistrer à la sortie des magasins de vente, tous les bénéficiaires. «Dans le souci d’assurer une parfaite transparence dans la distribution des engrais, les bénéficiaires sont enregistrés en temps réel en ligne via une plateforme. Les données collectées sur chaque bénéficiaire sont automatiquement centralisées dans ce compte dédié du PRSA et consultable à tout moment», a déclaré le ministre de l’Agriculture.

Au plan national, la vente des engrais a démarré le 8 mai dernier dans la Commune de Kadiolo. Selon Lassine Dembélé, à la date du 20 mai dernier, les ventes sont en cours dans 30 communes sur les 75 zones d’intervention du PRSA. À la même date, a-t-il indiqué, 2.576 bénéficiaires ont été enregistrés dont 635 femmes et 1.941 hommes. Et 240,20 tonnes de DAP et 396,85 tonnes de NPK ont été vendues à la date du 20 mai 2024.

 

LE SAC À 14.000 FCFA- Le chef du département de l’Agriculture a rappelé que le 16 août 2023, le gouvernement a donné son accord pour l’achat des 15.000 tonnes d’engrais sur le budget de PRSA et sa mise à la disposition des producteurs. «Donc, l’engrais acquis ne pouvait pas aller ailleurs. Le système est transparent parce que, même de notre bureau, on pouvait savoir les personnes qui ont pris de l’engrais. Ce travail a été fait dans la plus grande transparence en dépit de tout ce que nous avons appris sur les réseaux sociaux», a fait savoir le ministre, comme pour dire que l’opération a été réalisée avec des procédures très claires.  

Par ailleurs, Lassine Dembélé a souligné que l’acheminement des engrais dans les différentes zones d’intervention du projet n’a pas été facile. «C’est un travail qui n’était pas facile. On a recruté les transporteurs qui ont pu réceptionner les engrais avec l’OCP à Bamako et les réceptions étaient faites pour une commission nationale qui observait l’arrivée des quantités et le transport était assuré jusqu’au niveau des communes», a révélé le ministre.

Pour l’heure, le ministre a rassuré que les choses se déroulent normalement, ajoutant que les zones PRSA ont leurs engrais sur place et les ventes ont commencé. «Nous avons même fait une décision pour autoriser les ventes à partir du 2 mai», a-t-il expliqué. Il dira que ce processus en cours, permettra aux producteurs des trois régions, de recevoir l’engrais tranquillement et de commencer leur campagne dans les meilleures conditions.

En outre, Lassine Dembélé précisera que les sacs d’engrais disponibles sont marqués avec les instructions du PRSA, en plus des indications sur la nature, la composition chimique, le  poids et le prix qui est fixé à 14.000 Fcfa par sac dans le cadre de la subvention. Il a invité à la dénonciation des personnes qui vont au-delàs de ce prix. Pour rappel, ce prix avait été fixé par le président de la Transition, lors du Conseil supérieur de l’agriculture. Compte tenu des efforts du gouvernement pour rendre l’opération transparente, le ministre a engagé la population et les producteurs à travailler proprement. 

La vente de ces engrais qui sont déjà au niveau des communes, doit être assurée par nos opérateurs économiques notamment les revendeurs d’engrais qui sont identifiés. En 2023, le ministre a rappelé que son département a travaillé avec 23 fournisseurs d’engrais. «Nous les avons évalués à la fin de l’opération et lorsqu’on a trouvé que certains n’étaient pas capables de donner leurs quantités dans le délai, nous les avons éliminés», a-t-il dit, avant d’exhorter les producteurs et les revendeurs à respecter les consignes par rapport à la gestion de cet engrais. Il a remercié la Banque mondiale qui a gracieusement voulu accepter ce financement pour que son département puisse secourir les producteurs par rapport à la disponibilité des engrais. Il a également salué l’OCP, l’opérateur choisi pour transporter l’engrais de sa zone de production jusqu’à Bamako.

Makan SISSOKO

Lire aussi : #Mali : Vente promotionnelle de moutons : 31.000 têtes mises sur le marché par le gouvernement

Ces moutons sont disponibles dans le District de Bamako, notamment sur les sites de vente de Sogoniko, Badialan I, Lafiabougou, Torokorobougou et dans les Régions de Kayes, Sikasso, Ségou et Mopti. Leurs prix varient de 60.000 à 140.000 Fcfa.

Lire aussi : #Mali : Moutons de Tabaski : Timide affluence sur les marchés

Cette situation est due à plusieurs facteurs. Les marchands dénoncent le prix élevé des aliments bétail, les tracasseries au niveau des postes de contrôle et les frais élevés du transport des bêtes.

Lire aussi : #Mali : Recherche agricole : Les acteurs en conclave pour améliorer les performances

La 30è session du Comité de programme de l’Institut d’économie rurale (IER) se tient du 10 au 14 juin au Centre régional de recherche agronomique (CRRA) de Sotuba. L’ouverture des travaux était présidée hier par le conseiller technique du ministère de l’Agriculture, Amadou Cheick Tra.

Lire aussi : #Mali : Protection de l’environnement : Bientôt l’Ong Energia-Mali organise la 1ère édition des Journées écologiques à Siby

Depuis plusieurs années, les membres de l’Ong Energia-Mali (Réseau genre et énergie durable) contribuent significativement aux actions de protection de l’environnement et de promotion des énergies renouvelables. Cette année, dans le cadre des activités de la 25è édition de la Quinzaine d.

Lire aussi : #Mali : Journée mondiale de l’environnement : Orange Mali plante 1.000 arbres à la cité des enfants

À l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré hier la Journée mondiale de l’environnement. Dans le cadre de cet évènement, l’Opérateur de téléphonie mobile Orange Mali a lancé son projet de plantation de 1.000 arbres au niveau du parc des manèges de la Cité des.

Lire aussi : #Mali : Élevage et pêche : Le ministre Youba Ba satisfait des réalisations du projet Padel-M

Après 6 ans d’exécution (2018 à 2024), le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (Padel-M) prendra fin le 30 juin prochain..

Les articles de l'auteur

#Mali : Vente promotionnelle de moutons : 31.000 têtes mises sur le marché par le gouvernement

Ces moutons sont disponibles dans le District de Bamako, notamment sur les sites de vente de Sogoniko, Badialan I, Lafiabougou, Torokorobougou et dans les Régions de Kayes, Sikasso, Ségou et Mopti. Leurs prix varient de 60.000 à 140.000 Fcfa.

Par Makan SISSOKO


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:39

#Mali : Moutons de Tabaski : Timide affluence sur les marchés

Cette situation est due à plusieurs facteurs. Les marchands dénoncent le prix élevé des aliments bétail, les tracasseries au niveau des postes de contrôle et les frais élevés du transport des bêtes.

Par Makan SISSOKO


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:21

#Mali : Recherche agricole : Les acteurs en conclave pour améliorer les performances

La 30è session du Comité de programme de l’Institut d’économie rurale (IER) se tient du 10 au 14 juin au Centre régional de recherche agronomique (CRRA) de Sotuba. L’ouverture des travaux était présidée hier par le conseiller technique du ministère de l’Agriculture, Amadou Cheick Traoré..

Par Makan SISSOKO


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:06

#Mali : Protection de l’environnement : Bientôt l’Ong Energia-Mali organise la 1ère édition des Journées écologiques à Siby

Depuis plusieurs années, les membres de l’Ong Energia-Mali (Réseau genre et énergie durable) contribuent significativement aux actions de protection de l’environnement et de promotion des énergies renouvelables. Cette année, dans le cadre des activités de la 25è édition de la Quinzaine de l’environnement, l’ONG et ses partenaires au développement attendent mener une série d’activités dans les localités de Sélingué, Siby et Kéla..

Par Makan SISSOKO


Publié lundi 10 juin 2024 à 08:56

#Mali : Journée mondiale de l’environnement : Orange Mali plante 1.000 arbres à la cité des enfants

À l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré hier la Journée mondiale de l’environnement. Dans le cadre de cet évènement, l’Opérateur de téléphonie mobile Orange Mali a lancé son projet de plantation de 1.000 arbres au niveau du parc des manèges de la Cité des enfants situé à Niamakoro..

Par Makan SISSOKO


Publié mercredi 05 juin 2024 à 18:40

#Mali : Élevage et pêche : Le ministre Youba Ba satisfait des réalisations du projet Padel-M

Après 6 ans d’exécution (2018 à 2024), le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (Padel-M) prendra fin le 30 juin prochain..

Par Makan SISSOKO


Publié lundi 27 mai 2024 à 18:47

#Mali : Préservation de la biodiversité : Une initiative pour renforcer la stratégie nationale

L’Initiative «soutien aux actions anticipées du cadre mondial de la biodiversité de Kunming - Montréal» a été officiellement lancée hier par le chef de cabinet du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Dr Modibo Sacko..

Par Makan SISSOKO


Publié jeudi 23 mai 2024 à 19:17

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner