Vaccination contre la polio à Kolondièba : Aucun enfant cible ne doit échapper

Le préfet du Cercle de Kolondièba, Boubacar Oumar Traoré, a présidé le lancement de la campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite qui a permis durant quatre jours d’administrer des doses de vaccin anti-poliomyélite à des enfants cibles.

Publié mardi 14 mai 2024 à 19:35 , mis à jour mardi 21 mai 2024 à 04:42
Vaccination contre la polio à Kolondièba : Aucun enfant cible ne doit échapper

 Plusieurs enfants sont ciblés dans toutes les aires de santé

 

 


Le chef de l’exécutif local a donné le coup d’envoi de cette activité d’immunisation des enfants cibles, organisée par le service local du développement social et les partenaires, notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef). C’était vendredi dernier au domicile du chef de village de Kolondièba, en présence du représentant du médecin chef, Dr Adama Diarra, de celui de la direction nationale de la santé, Dr Sidiki Coulibaly, du premier adjoint au maire de Kolondièba, Moussa S. Koné. Y étaient aussi la présidente de la Cafo, Mme Sidibé Korotoumou Koné, le président de l’Association de santé communautaire (Asaco), Moussa Koné dit Socra, et des représentants de la jeunesse, des confessions religieuses et de la coordination locale des ONG, Madani Ballo.


Le chef de l’exécutif local a invité les femmes à collaborer pour qu’aucun enfant n’échappe à la vaccination. Il a aussi remercié le personnel de la santé et les partenaires, notamment l’OMS et l’Unicef, entre autres.Pour le premier adjoint au maire de Kolondièba, la réussite de cette campagne de vaccination dépendra de la grande implication des parents surtout des mères.

Quant au représentant de l’OMS, Adama Sériba Diarra, il a brossé la situation de la vaccination contre la poliomyélite dans la sous-région, mais aussi les différentes souches de poliomyélite. Il a aussi exhorté la population à s’impliquer davantage pour éradiquer ce fléau qui paralyse les enfants. Plusieurs enfants sont ciblés dans toutes les aires de santé. La stratégie sera le porte à porte pour atteindre tous les enfants de 0 à 5 ans.

Nouhoum Mamadou KONE / AMAP - Kolondièba

Les articles de l'auteur

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner