Eugène Beugré Yago : «L’Angola a produit le meilleur football»

Dans cette interview, l’ancien attaquant d’Africa sport et de la sélection ivoirienne, champion d’Afrique 1992, donne son avis sur la finale de la CAN entre le Nigeria et la Côte d’Ivoire, parle des équipes surprises et se dit fier du niveau d’ensemble des sélections

Publié vendredi 09 février 2024 à 08:23
Eugène Beugré Yago : «L’Angola a produit le meilleur football»

L’Essor : Selon vous, quelle équipe est favorite de cette finale de la CAN ?


Eugène Beugré Yago : En football, pour une finale, il n’y a pas de favori. Une finale se gagne. Ce sera la finale de la fraîcheur physique. Nous sommes au 7è match de la CAN, les joueurs ont laissé beaucoup. L’équipe qui sera bien organisée, qui aura la fraîcheur physique, l’envie, la détermination, l’état d’esprit, peut gagner cette finale. Pour moi, c’est du 50-50. La force du Nigeria, c’est son attaque. Il y a Moses Simon, Ademola Lookman et Victor Osimhen.

C’est la meilleure attaque d’Afrique, voire du monde. Mais la Côte d’Ivoire a un véritable bloc d’équipe. Depuis le match face à la Guinée équatoriale, elle sait défendre. Il y a cette fraîcheur physique, il y a un banc qui apporte plus à l’équipe, il y a toujours un coaching gagnant à chaque match. La fraîcheur physique du banc ivoirien peut faire la différence. Contre l’Afrique du Sud, j’ai vu une équipe nigériane avec des joueurs blessés qui jouent depuis 6 matches. Le match peut se jouer sur la fraîcheur physique et aussi sur le talent des joueurs des deux équipes.

L’Essor : Comment expliquez-vous les gros coups réalisés lors de cette CAN par certaines qui étaient jusque-là considérées comme des petits poucets ?

Eugène Beugré Yago : C’est le renouveau du football africain. Aujourd’hui, beaucoup de nations ont des joueurs professionnels et beaucoup de nations travaillent pour s’améliorer. Un exemple, la Mauritanie, ça travaille, la Namibie ça travaille. Quand vous avez 5 à 6 joueurs professionnels à l’extérieur, ils amènent l’intelligence, l’organisation, la tactique, le professionnalisme dans votre équipe. Mais il y a certains pays qui stagnent, notamment l’Égypte qui ne parvient pas à rajeunir son effectif, le Cameroun qui n’avance pas. Je pense que le nivellement se fait par le bas. Les équipes africaines commencent à croire qu’on peut gagner en football, si on a deux ou plusieurs joueurs professionnels, si on a envie et si on a la détermination.

Il y a dix ans, on ne connaissait pas la Mauritanie, ils travaillent tranquillement, en faisant des académies et aujourd’hui ça paie. Il y a aussi le travail de la préparation et de la formation non seulement des joueurs mais aussi des cadres. Je pense qu’il y aura bientôt beaucoup d’entraîneurs africains qui seront à la tête des sélections, quand on voit ce que propose Emerse Faé avec la Côte d’Ivoire. Il faut leur faire confiance, à mon avis, tout cela compte.

L’Essor : Quelles sont les équipes qui vous ont séduit ?

Eugène Beugré Yago : Je n’avais aucune lecture de la Namibie, elle m’a surpris. J’ai aimé le Mozambique qui a mis en difficulté l’Égypte. Il y a l’Angola qui a produit pour moi le meilleur football de cette CAN, mais qui n’est pas une équipe rigoureuse. Il y a beaucoup d’équipes qui m’ont surpris. Quand on voit la RD Congo, l’un des plus gros potentiels du football africain, revenir en demi-finale, pour moi c’est une surprise quelque part, même si c’est une grande nation de football.

L’Essor : Quelle appréciation faites-vous du niveau de la compétition ?

Eugène Beugré Yago : Il faut reconnaître que c’est un très bon niveau. Nous sommes Africains, souvent on regarde la Ligue des chamoisons d’Europe, mais ce sont les meilleurs joueurs africains qui jouent en Europe. Cette CAN a été prolifique, c’est la meilleure CAN de l’histoire. Depuis trois semaines, on ne sait pas s’il y a le championnat de France ou le championnat d’Angleterre. Tout le monde est tiré vers la CAN. J’aimerais remercier le président de la Confédération africaine de football.

C’est un exemple type. Quand on regarde les Mamelodi Sundouws (l’équipe dirigée par l’actuel président de la CAF, ndlr), on comprend comment la CAF est devenue professionnelle. C’est vrai qu’il y a eu Issa Hayatou qui a permis au football africain de s’installer dans le quota du football mondial, mais le vrai développement du football africain, c’est avec Patrice Motsepe. Pour moi, avec lui, le football africain a pris une autre envergure.

Envoyés spéciaux

Ladji M. DIABY

Habibou KOUYATÉ

Ladji Madiheri DIABY

Lire aussi : #Mali : Coupe du monde 2026 Zone Afrique : Bilan d’étape

Les éliminatoires 2024 du Mondial se sont achevées, mardi 11 juin pour les 53 pays engagés dans la course à la qualification. On remarque que les quatre premières journées de la compétition ont été dominées par quatre pays : l’Égypte, la Côte d’Ivoire, le Soudan et la Tunisie qui on.

Lire aussi : #Mali : Le Ghana sans Andre Ayew, mais avec Kudus et Partey

Le 7 juin 2009, le Mali a reçu le Ghana, au stade du 26 Mars, au compte des éliminatoires CAN et de la Coupe du monde 2010. Ce match s’est conclu sur une victoire des Ghanéens qui se sont imposés 2-0 grâce aux réalisations de Kwadwo Asamoah (66è min) et Matthew Amoah (78è min)..

Lire aussi : #Mali : Le Stade malien vise un 23è trophée

En renversant le Djoliba (2-1), dimanche au stade Mamadou Kanoté, le Stade malien s’est qualifié à la 33è finale de son histoire..

Lire aussi : #Mali : Stade Mamadou Konaté : L’arène fait peau neuve

L’infrastructure qui avait été fermée le 8 février 2023 pour cause de travaux de rénovation, a été inaugurée, hier par le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba.

Lire aussi : #Mali : Aigles : Kamory Doumbia peut-il battre le record du nombre de BUTS ?

En marquant, le 26 mars dernier, le deuxième but des Aigles lors du match amical contre le Nigeria, défait 2-0, Kamory Doumbia a inscrit son 7è but en sélection nationale en 16 matches..

Lire aussi : #Mali : Femafoot : Le championnat professionnel sera lancé en 2025

L’annonce a été faite par le 1er vice-président du bureau fédéral, Moussa Sylvain Diakité lors de l’Assemblée générale de l’instance qui s’est déroulée, samedi 30 mars à Bamako.

Les articles de l'auteur

#Mali : Coupe du monde 2026 Zone Afrique : Bilan d’étape

Les éliminatoires 2024 du Mondial se sont achevées, mardi 11 juin pour les 53 pays engagés dans la course à la qualification. On remarque que les quatre premières journées de la compétition ont été dominées par quatre pays : l’Égypte, la Côte d’Ivoire, le Soudan et la Tunisie qui ont obtenu 10 points sur 12 possibles.

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:46

#Mali : Le Ghana sans Andre Ayew, mais avec Kudus et Partey

Le 7 juin 2009, le Mali a reçu le Ghana, au stade du 26 Mars, au compte des éliminatoires CAN et de la Coupe du monde 2010. Ce match s’est conclu sur une victoire des Ghanéens qui se sont imposés 2-0 grâce aux réalisations de Kwadwo Asamoah (66è min) et Matthew Amoah (78è min)..

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié mercredi 05 juin 2024 à 17:17

#Mali : Le Stade malien vise un 23è trophée

En renversant le Djoliba (2-1), dimanche au stade Mamadou Kanoté, le Stade malien s’est qualifié à la 33è finale de son histoire..

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié mardi 30 avril 2024 à 08:39

#Mali : Stade Mamadou Konaté : L’arène fait peau neuve

L’infrastructure qui avait été fermée le 8 février 2023 pour cause de travaux de rénovation, a été inaugurée, hier par le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba.

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:58

#Mali : Aigles : Kamory Doumbia peut-il battre le record du nombre de BUTS ?

En marquant, le 26 mars dernier, le deuxième but des Aigles lors du match amical contre le Nigeria, défait 2-0, Kamory Doumbia a inscrit son 7è but en sélection nationale en 16 matches..

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié mardi 16 avril 2024 à 07:49

#Mali : Femafoot : Le championnat professionnel sera lancé en 2025

L’annonce a été faite par le 1er vice-président du bureau fédéral, Moussa Sylvain Diakité lors de l’Assemblée générale de l’instance qui s’est déroulée, samedi 30 mars à Bamako.

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié mardi 02 avril 2024 à 09:26

#Mali : Match amical : Mali-Nigeria, un duel prometteur

Après les Mourabitounes de la Mauritanie, battus 2-0, vendredi 22 mars au stade de Marrakech, les Aigles ont rendez-vous ce mardi avec les Super Eagles du Nigeria pour un deuxième match de préparation qui promet du spectacle.

Par Ladji Madiheri DIABY


Publié lundi 25 mars 2024 à 09:50

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner