Eugène Beugré Yago : «L’Angola a produit le meilleur football»

Dans cette interview, l’ancien attaquant d’Africa sport et de la sélection ivoirienne, champion d’Afrique 1992, donne son avis sur la finale de la CAN entre le Nigeria et la Côte d’Ivoire, parle des équipes surprises et se dit fier du niveau d’ensemble des sélections

Par

Publié vendredi 09 février 2024 à 08:23
Eugène Beugré Yago : «L’Angola a produit le meilleur football»

L’Essor : Selon vous, quelle équipe est favorite de cette finale de la CAN ?


Eugène Beugré Yago : En football, pour une finale, il n’y a pas de favori. Une finale se gagne. Ce sera la finale de la fraîcheur physique. Nous sommes au 7è match de la CAN, les joueurs ont laissé beaucoup. L’équipe qui sera bien organisée, qui aura la fraîcheur physique, l’envie, la détermination, l’état d’esprit, peut gagner cette finale. Pour moi, c’est du 50-50. La force du Nigeria, c’est son attaque. Il y a Moses Simon, Ademola Lookman et Victor Osimhen.

C’est la meilleure attaque d’Afrique, voire du monde. Mais la Côte d’Ivoire a un véritable bloc d’équipe. Depuis le match face à la Guinée équatoriale, elle sait défendre. Il y a cette fraîcheur physique, il y a un banc qui apporte plus à l’équipe, il y a toujours un coaching gagnant à chaque match. La fraîcheur physique du banc ivoirien peut faire la différence. Contre l’Afrique du Sud, j’ai vu une équipe nigériane avec des joueurs blessés qui jouent depuis 6 matches. Le match peut se jouer sur la fraîcheur physique et aussi sur le talent des joueurs des deux équipes.

L’Essor : Comment expliquez-vous les gros coups réalisés lors de cette CAN par certaines qui étaient jusque-là considérées comme des petits poucets ?

Eugène Beugré Yago : C’est le renouveau du football africain. Aujourd’hui, beaucoup de nations ont des joueurs professionnels et beaucoup de nations travaillent pour s’améliorer. Un exemple, la Mauritanie, ça travaille, la Namibie ça travaille. Quand vous avez 5 à 6 joueurs professionnels à l’extérieur, ils amènent l’intelligence, l’organisation, la tactique, le professionnalisme dans votre équipe. Mais il y a certains pays qui stagnent, notamment l’Égypte qui ne parvient pas à rajeunir son effectif, le Cameroun qui n’avance pas. Je pense que le nivellement se fait par le bas. Les équipes africaines commencent à croire qu’on peut gagner en football, si on a deux ou plusieurs joueurs professionnels, si on a envie et si on a la détermination.

Il y a dix ans, on ne connaissait pas la Mauritanie, ils travaillent tranquillement, en faisant des académies et aujourd’hui ça paie. Il y a aussi le travail de la préparation et de la formation non seulement des joueurs mais aussi des cadres. Je pense qu’il y aura bientôt beaucoup d’entraîneurs africains qui seront à la tête des sélections, quand on voit ce que propose Emerse Faé avec la Côte d’Ivoire. Il faut leur faire confiance, à mon avis, tout cela compte.

L’Essor : Quelles sont les équipes qui vous ont séduit ?

Eugène Beugré Yago : Je n’avais aucune lecture de la Namibie, elle m’a surpris. J’ai aimé le Mozambique qui a mis en difficulté l’Égypte. Il y a l’Angola qui a produit pour moi le meilleur football de cette CAN, mais qui n’est pas une équipe rigoureuse. Il y a beaucoup d’équipes qui m’ont surpris. Quand on voit la RD Congo, l’un des plus gros potentiels du football africain, revenir en demi-finale, pour moi c’est une surprise quelque part, même si c’est une grande nation de football.

L’Essor : Quelle appréciation faites-vous du niveau de la compétition ?

Eugène Beugré Yago : Il faut reconnaître que c’est un très bon niveau. Nous sommes Africains, souvent on regarde la Ligue des chamoisons d’Europe, mais ce sont les meilleurs joueurs africains qui jouent en Europe. Cette CAN a été prolifique, c’est la meilleure CAN de l’histoire. Depuis trois semaines, on ne sait pas s’il y a le championnat de France ou le championnat d’Angleterre. Tout le monde est tiré vers la CAN. J’aimerais remercier le président de la Confédération africaine de football.

C’est un exemple type. Quand on regarde les Mamelodi Sundouws (l’équipe dirigée par l’actuel président de la CAF, ndlr), on comprend comment la CAF est devenue professionnelle. C’est vrai qu’il y a eu Issa Hayatou qui a permis au football africain de s’installer dans le quota du football mondial, mais le vrai développement du football africain, c’est avec Patrice Motsepe. Pour moi, avec lui, le football africain a pris une autre envergure.

Envoyés spéciaux

Ladji M. DIABY

Habibou KOUYATÉ

Ladi Madiheri DIABY

Lire aussi : Basket Africa league : La saison 4 placée sous le signe des innovations

La saison 4 de la Basket Africa league (BAL) donnera son coup d’envoi en mars. L’information a été donnée, vendredi 10 février, par le président de la BAL Amadou Gallo Fall, lors d’une table ronde au siège de FIBA Afrique, à Abidjan..

Lire aussi : CAN 2023 : La meilleure de toutes les Can ?

La 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations a pris fin, dimanche dernier avec le sacre du pays hôte, la Côte d’Ivoire devant le Nigeria (2-1). L’édition 2023 a été la plus prolifique de l’histoire avec 119 buts inscrits en 52 matches soit une moyenne de 2,28 buts par rencontre..

Lire aussi : Patrice Motsepe : «Quand l’afrique travaille ensemble, elle gagne»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe, a aminé une conférence de presse, vendredi 9 février à Abidjan..

Lire aussi : CAN 2023 : La Côte d’Ivoire jusqu’au bout du rêve

A domicile, les Eléphants ont remporté, hier soir leur troisième titre de champion d’Afrique, en dominant 2-1 le Nigeria après avoir été menée 1-0 au tableau d’affichage.

Lire aussi : CAN 2023 : Nigeria-Côte d’Ivoire, un duel de titans

Les deux pays ont remporté, respectivement 3 et 2 titres de champion d’Afrique mais c’est la première fois qu’ils s’affrontent à ce niveau de la compétition. La finale promet du spectacle et fait saliver la planète foot du continent.

Lire aussi : Les supporters nigérians mobilisés, mais avec la peur au ventre

La communauté nigériane de Côte d’Ivoire s’apprête à vivre la finale de la CAN 2023 entre la Côte d’Ivoire, pays hôte et le Nigeria, ce dimanche, au stade Alassane Ouattara à Abidjan..

Les articles de l'auteur

Basket Africa league : La saison 4 placée sous le signe des innovations

La saison 4 de la Basket Africa league (BAL) donnera son coup d’envoi en mars. L’information a été donnée, vendredi 10 février, par le président de la BAL Amadou Gallo Fall, lors d’une table ronde au siège de FIBA Afrique, à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié jeudi 15 février 2024 à 09:31

CAN 2023 : La meilleure de toutes les Can ?

La 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations a pris fin, dimanche dernier avec le sacre du pays hôte, la Côte d’Ivoire devant le Nigeria (2-1). L’édition 2023 a été la plus prolifique de l’histoire avec 119 buts inscrits en 52 matches soit une moyenne de 2,28 buts par rencontre..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié mercredi 14 février 2024 à 08:18

Patrice Motsepe : «Quand l’afrique travaille ensemble, elle gagne»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe, a aminé une conférence de presse, vendredi 9 février à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié lundi 12 février 2024 à 08:09

CAN 2023 : La Côte d’Ivoire jusqu’au bout du rêve

A domicile, les Eléphants ont remporté, hier soir leur troisième titre de champion d’Afrique, en dominant 2-1 le Nigeria après avoir été menée 1-0 au tableau d’affichage.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié lundi 12 février 2024 à 08:05

CAN 2023 : Nigeria-Côte d’Ivoire, un duel de titans

Les deux pays ont remporté, respectivement 3 et 2 titres de champion d’Afrique mais c’est la première fois qu’ils s’affrontent à ce niveau de la compétition. La finale promet du spectacle et fait saliver la planète foot du continent.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:29

Les supporters nigérians mobilisés, mais avec la peur au ventre

La communauté nigériane de Côte d’Ivoire s’apprête à vivre la finale de la CAN 2023 entre la Côte d’Ivoire, pays hôte et le Nigeria, ce dimanche, au stade Alassane Ouattara à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:24

CAN 2023 : Nigeria-Côte d’Ivoire, une finale inédite

La finale de la 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations opposera, dimanche 11 février, le Nigeria et la Côte d’Ivoire. Les deux équipes se sont qualifiés, hier pour le bouquet final, en battant, respectivement en demi-finales l’Afrique du Sud (1-1, puis 4-2 aux tirs au but) et la RD Congo (1-0).

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié jeudi 08 février 2024 à 08:12

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner